mardi 30 juin 2009

Slowplay is bad...

Session ultra-courte sur le pc de secours en conditions aléatoires, c'est la règle quand je fais du sport et rentre tard. 4 NL50, 40mn, déconnections à gogo, c'est la galère...

Deux grosses mains:

1- Pré-flop, Point ne slowplayera où il t'en cuira:


Click here to view a larger version.


Aie, le slowplay Pf de AA. Je bet en semi-bluff le flop qu'il a checké et il me fait un check-raise. Je call pour le tirage flush et touche au turn. Il a l'obligeance de miser et je le mets à tapis qu'il paye promptement avec AA. Voilà le souci de slowplayer AA pf...

2- Tes propres conseils tu écouteras, au lieu de faire le malin:


Click here to view a larger version.


Un peu pareil. Le flat-call pf KK oops est très discutable mais pas si affreux, c'est une variation. Après, je slowplay encore, certes et me vois en difficulté au turn, me doutant qu'il a la suite. J'espère le full river qui ne vient pas. Je sais qu'il va mettre son stack si je check, alors je vais all-in en espérant représenter la flush. Il l'a aussi!!! lol...

A noter qu'il aurait surement call mon 3bet pf en position. Puis qu'avec son double tirage, je n'aurais pas pu le faire fuir. Je pense que j'étais cuit sur cette main, quoi que je fasse. J'aurais pu économiser en jetant river mais j'étais commité et c'est raide de jeter un set de Kings...

La prochaine fois, j'écouterais aussi mes conseils ;)

Voilou, séance brève, au lit...

lundi 29 juin 2009

J'ai perdu ma bankroll en NL2000, sick...

Un vent de folie m'a poussé sur la NL2000 après une merveilleuse session NL400. J'ai déchatté, suis tombé en tilt, j'ai insisté et j'ai perdu l'intégralité de ma bankroll. C'est fini, je suis broke... Voici le triste récit de la fin de mon parcours.

Vous y avez cru? lol

Meuh, non, je n'ai rien fait de tout ça!

Je voulais juste remercier ceux qui m'ont encouragé et aussi ceux qui m'ont averti de faire attention suite à cette bonne session NL400. Comme je l'ai dit, je me suis fait plaisir exceptionnellement. Et je n'ai pas les moyens de jouer régulièrement en NL400, mon max est la NL200. Et je fais un mix NL50-NL100-NL200 selon les périodes, la forme et les envies.

Donc, n'ayez crainte, je ne vais pas tout flamber... Revenons à ce soir: Un joli tournoi deepstack à 33$ et deux tables cahs game NL100 pour passer le temps entre les mains.

Le tournoi, je fais un résultat sympa: Table finale et 5ème . Juste un regret: J'ai AQs en BB. Co raise, SB push.J'hésite et fold me disant qu'un des deux a mieux. CO call avec A7 vs A6!!! et un Q sort river, j'étais chip-leader à 4 restants!!! Je pensais qu'ils étaient plus tight... Je me retrouve all-in avec 88 et 10BB, mais j'ai KK en face de moi. Dommage, ce sera donc 5ème.

Passons à la séance cash-game en parallèle. On commence par un bad beat qui illustre bien le danger de jouer au-dessus de ses limites. Je vous laisse imaginer si j'avais joué cette main en NL2000;

1- Suckout:

Click here to view a larger version.


Je le traite de donk mais bon... J'étais bien content qu'il call mon all-in flop avec un 4bet. Fichue river... Bien content d'être en NL100 sur ce coup là ;)

Peu de belles rencontres, c'est calme à part ce suckout. Quelques jolies mains quand même:

2- devant-derrière-devant:


Click here to view a larger version.


Je suis devant pf et au flop avec ce magnifique set. Il call et trouve sa suite au turn avec sa poubelle. Le board en me plait pas, je me doute qu'il a la suite, mais je call pour le full. Et il arrive river. Je bet, il paye.

2- Menteur!


Click here to view a larger version.


Il call ma KK avec AK. Il call mon bet flop et check-raise gros le turn en bluff. Quelque chose me dit qu'il se moque de moi. Je call et ça check derrière. Attrapé au vol, le bluffeur...

3- KK sur la pointe des pieds:


Click here to view a larger version.


La doublette du Q m'enpêche de bet river. Je me mets en mode check-call mais il call aussi avec TT.

Voilà, le suckout m'a mangé le benef en cash, tant pis. Mais le tournoi m'a ramené quelques caves donc tout va bien, on peut aller au dodo...

dimanche 28 juin 2009

Déchirons la NL400!

Après une nuit mouvementée et deux séance au bord de l'épuisement avec des hauts et des bas, le bilan est plutôt négatif. Je me repose donc un peu et décide, je ne sais pas pourquoi, de faire de la NL400 sur une seule table.

Je commence très sérré, ne touche rien et ne peut pas en placer une. Je me dis alors que le BI est trop gros, je ne joue pas serein.

J'insiste néanmoins et je vais finalement faire uen magnifique session. C'est parti pour une belle séance NL400:

1- Horreur sur la NL400:


Click here to view a larger version.


Atroce, même en NL400, je retrouve ces donks foireux. Comment peut-il limp et call ce 3bet énorme avec cette poubelle? Ignoble...
Notez bien son nom, il va payer cher sa donkerie en fin de session, très, très cher...

2- QQ slowplay


Click here to view a larger version.


Je slowplay QQ face à cet agrro qui relance trop à mon goût. Il me call light mon full river avec hauteur As!

3- Je te dis que j'ai TPTK...:


Click here to view a larger version.


J'ai beau lui répéter, il ne veux pas me croire et lacher son JJ, ca va lui couter tout ses sous...

4- Tu ne m'outplay pas:


Click here to view a larger version.


Je commence à être chaud et ne me laisse pas faire par son semi-bluff, tout en controlant la taille du pot. 200$, les pots commencent à grimper...

5- De l'action, de l'action:


Click here to view a larger version.


Un premier sett slowplayé au flop et une frayeur au turn quand il envoie la boite sur le tirage suite. Mais mon full river est mieux que le sien, ça coàntinue à grimper...

6- bet AQ oops:


Click here to view a larger version.


Je 3bet AQ, suspicieux de la relalnce au bouton. Je ne suis pas forcément à l'aise quand il call mais le flop est correct. Je value-bet ma TPTK et freine au turn, le set JJJ étant possible avec cette ligne. Mais je call son bet turn bien sûr. Et check river après une longue hésitation pou lui, pour découvrir qu'il est dominé. Eh oui, KQ, pas bon à call après un 3bet...

7- La mort du donk:


Click here to view a larger version.


Le donk qui m'avait suckout KK. On part all-in au flop, je suis max avec ma suite, il a la suite du dessous et un tirage flush. Ouf, un pot énorme!!!

Carton plein, je prends deux caves, oui mais des caves NL400!!! Je culmine à 1.200$ sur la table, super séance...

Je ne suis pas sûr de recommencer tout de suite, c'est quand même beaucoup de pression. Je pense que j'ai le niveau pour jouer à ces limites mais c'est chaud pour ma bankroll. Je vais faire un sit & go ou deux pour me détendre, je viens d'en gagner un...

samedi 27 juin 2009

Nouvelle video Cash Game NL100 multitabling

Voilà, comme promis la nouvelle vidéo Cash Game NL100 est dans les liens "videos cash game". C'est une session NL100 sur 4 tables, commentée en live.

C'est de la HD, aucun compromis au niveau image et son. N'oubliez pas de la mettre en plein écran pour profiter de la haute résolution.

C'est toujours du streaming en flash, donc pas besoin de charger (heureusement, le fichier fait 400 mégas), ça démarre en lecture au bout de quelques secondes.

Sur AQs, petite erreur de commentaire, je pensais être battu par le joueur qui a fold après le minraise turn, l'autre étant en all-in pur bluff. Et ma main était finalement la meilleure du coup... Le gars a fait un bluff assez fou après toute cette action qui m'a dérouté. On verra plus loin que c'est un cinglé, il va faire all-in pf avec J8s!!!


@+

Cash again & ITM

Grosse session de cash filmée et qulques tournois en soirée. Absence de choune sur les gros et seul le 3$+R me réussit sur les 4-5 tournois lancés. Je joue nickel sans une erreur. Et j'arrive à 150.000 chips, il reste 135 joueurs sur un énorme field de 6.300.


Click here to view a larger version.


Un loose relance, je vais all-in avec AK, il call avec 44! Je touche AK mais 4 trèfles et il a le 4 de trèfle, la river me crucifie encore... Bah, un jour, j'aurais de la chatte en tournoi. Est-ce que je pourais au moins ne pas malchatter, pfff... 135ème ITM/6.300.

Le cash, 4 tables NL100 pour une session que j'ai enregistrée et que vous allez bientôt trouver en ligne à coté de celle consacrée à la NL50.

Pour vous mettre en appétit, quelques mains extraites de la vidéo:

1- Ne me chauffe pas quand j'ai AA :


Click here to view a larger version.


Tss, tss, call d'EZEQK qui relance à tapis pf, tu aurais intéret à avoir du lourd mon garçon... ;) AK c'est bien pour aller à tapis mais pour call, c'est moyen...

2- Slowplay ravageur:


Click here to view a larger version.


Gros slowplay au flop, je bet doucement le turn et trouve un call. La doublette du 9 me ravit: S'il a un neuf, je peux lui faire déclencher une betise énorme. Je bet lourd le pot et ça ne rate pas: Il envoie la boite que je paye avec délectation!

3- Qu'est ce que j'ai dis quand j'ai AA?


Click here to view a larger version.


Encore un qui n'écoute pas... Tss, tss. Bon, ce sera ta cave pour cette fois-ci...

Ces mains et bien d'autres sur la vidéo, demain je pense.

vendredi 26 juin 2009

Goto 100

Un peu cinglé ce jour. Je décide deux choses: 1 retour en NL100. 2, je tente un grind sur party: je mets 100$ et joue full bankroll. Si je double, je joue en NL200 et ainsi de suite.

La première partie se déroule bien: je double et passe en NL200. Là, le temps se g-te, je tombe sur une table de furieux. Une agressivité bestiale. Je perds la moitié de mon stack, reviens et repert tout sur une mauvaise rencontre.

Les quelques mains clés de cette session de grind:

1- TT bien aidé par un AQ indécis:


Click here to view a larger version.


Il commence par me 3bet AQ et je call et trouve un board encourageant. Il check sa TP turn me laissant toucher la suite que je minrais epour prendre de la value.

2- Tirage couleur pas cher:


Click here to view a larger version.


Il joue sa quinte avec les pieds, inconcient du tirage couleur qu''il brade. Du coup, j'hésite à le relancer river, me demandant si c'est un piège sophistiqué. Non, c'est juste un donk ;)

3- On cartonne en NL200:


Click here to view a larger version.


Une main tendue, jusqu'au turn salvateur. Mais je ne suis pas si fier sur la river, le board est menaçant. Ca fait tout de suite des gros pots...

4- je le déteste:


Click here to view a larger version.


Il n' a pas arrêté de voler sans arrêt. Là, je le coince, ce loose bluffeur...

5- Fin du grindage:


Click here to view a larger version.


Aie, sale rencontre de mes KK avec AA qui fait set en plus. La table était très aggro et très loose: Ca part all-in Avec AQ, JJ, QQ. Hélas, AA tombe sur moi et le grind vers la NL1000 est terminé pour cette fois-ci. Mais je reviendrais!!!

Je refais donc une session 4 tables standard NL100. Résultats mitigés car j'alterne les erreurs et les bons coups.

6- Grosse erreur:


Click here to view a larger version.


La fatigue sans doute. Je n'arrive pas à me représenter sa main river. Je suis battu par une meilleure flush et un full. J'aurais du check-call ou bet-fold... Erreur chère...

7- A vomir:


Click here to view a larger version.


C'est dégeu... Comment est-ce qu'il peut aller all-in avec cette poubelle, air et toucher une couleur runner-runner? Donks foireux, je leur souhaite de perdre mille caves...

8- J'adore:


Click here to view a larger version.


J'ai beau y aller comme une brute avec KK, bing, le set en face...

9- Et allez donc:


Click here to view a larger version.


Bon, betise au départ, il fallait 3bet énorme pour empecher ce 44 de venir. Après, je n'arrive pas à lacher la double top paire. Il y a tellement de donks qui s'enverraient en l'air avec AQ... Bref, grosse erreur avec ce slowplay pf...

10- KK a chaud:


Click here to view a larger version.


Ouf, merci le turn, j'avais encore AA en face...

11- A moi!


Click here to view a larger version.


Enfin une cave ave cun set joué tricky. Je check et call le gros bet. Il se pends tout seul avec AA sur mon full au turn.

Session mitigée, j'ai fait des grosses erreurs quand même. J'ai du mal à conserver mon niveau longtemps. Il faut absolument que je trouve le moyen de faire des coupures car mon niveau se dégrade avec la fatigue.

jeudi 25 juin 2009

C'est calme

Soirée contrastée. Ca démarre bien en pré-séance mais peu de mains et de grosses rencontres, que des petits à moyens pots pour une soirée à peu près even.

Quelques mains sympas au début rapidement:

1- Un set un peu tricky vs double paire:


Click here to view a larger version.


Pot control au flop, je veux d'abord voir le turn et sa réaction pour voir s'il est en semi-bluff tirage ou autre chose. Certes, le board est dangereux. Le turn est ok, je check pour le laisser miser, ce qu'il fait obligeament. Il a bet lourd, je le minraise, il est cuit. All-in et cave...

2- Le loose short de service qui se mange mon KK:


Click here to view a larger version.


Bah, loose mauvais classique, merci pour la donkerie...

3- L'illuminé de service;


Click here to view a larger version.


Après raise, minraise etc... et ce board, il faut vraiment un cerveau de poisson pour envoyer la boîte avec sa poubelle...

4- Le loose tu atraperas:


Click here to view a larger version.


Un petit slowplay au flop qui n'est pas dangereux et il ne lâche plus son As de daube malgré mon gros bet river, en simulation d'arrachage.

6- Allez, un petit dernier:


Click here to view a larger version.


Amusant... Bon, soirée calme donc, on ne peut pas prendre 10 caves tous les jours non plus. @+

mercredi 24 juin 2009

Caves a gogo!

Ca chauffe direct ce jour. Déjà, sur le pc de secours, les caves pleuvent. Du coup, je récupère les mains pour les mettre sur le pc principal. Et j'enchaîne une deuxième séance tout aussi active. Ca pleut en très peu de temps!

J'ai modifié mon jeu en fait en corigeant quelques leaks. Je joue plus tight tout en restant varié. Et j'expérimente de nouvelles lignes qui marchent ma foi fort bien.

Une soirée de folie, j'extraie seulement les plus gros pots:

1- même pas peur:


Click here to view a larger version.


On ne peut pas dire que son raise turn me terrifie. Il veut juste m'impressionner et sa top paire 9 du flop fait pâle figure face à mes dames...

2- ligne exotique:


Click here to view a larger version.


Ligne très exotique, j'ai décidé de rendre fous mes adversaires. Flat-call du 3bet avec KK! Je check le flop et flat-call le turn. Un petit minraise river tellement je suis sûr que je l'ai poussé à faire une bêtise. Et il paye! Lol...

3- La cote!


Click here to view a larger version.


Il me donne une cote extraordinaire pour aller chercher la suite que je touche au turn. Et il paye mon raise river quand même, super...

4- Je suis faible (en apparence):


Click here to view a larger version.


Je le laisse s'enfoncer tout seul sans le contrarier, simulant une faiblesse (presque) totale, check-call du long. Il est si bête qu'il envoie le troisième barrel alors qu'il a 0 equity par rapport au pot si j'ai la moindre main.

5- AA ne suffit pas:


Click here to view a larger version.


Certes, il raise bien AA mais comme j'ai limpé 44, pas assez fort pour me coucher. Le bet flop est bon mais j'au un superbe tirage. Je le relance au turn, léger, avec ma suite. Je rate le value-bet river, je me contente du call de son blocking bet. La doublette n'était pas effrayante car je le mettais sur une grosse paire.

Accrochez vos ceintures, on attaque les gros pots:

6- Je t'en prie mon ami:


Click here to view a larger version.


Bluffe moi donc en trois barrels avec de grosses mises. Flat-call du bout et il est dégouté quanbd il voit mon AA... Ils regardent tous trop de vidéos sur l'agressivité et les bluffs et s'empalent sur moi à coup de caves.

7- AK en combat de blinds, c'est bien mais:


Click here to view a larger version.


Mais j'ai décidé de jouer mon A6s. Je l'embrouille par un check-raise au flop. Gros bet au turn avec une couleur possible et il part all-in: Je me dis: AK. Ca ne rate pas et je prends sa cave.

8- Je ne plaisante pas:


Click here to view a larger version.


Après la mollitude, l'ultra-agressivité, je ne plaisante pas avec AA. Et provoque l'erreur par ce raise démesuré. Hop, une autre cave..

9- The nuts:


Click here to view a larger version.


Slowplay du full floppé et d'un coup ça s'énerve et tout le monde est à tapis! Un trips et un KK, hop, on emballe...

10- tricky, tricky:


Click here to view a larger version.


Je la joue tricky au flop en me contentant de call le 3bet avec mon set malgré le tirage possible. Pire au turn avec caarément un check min-raise. Il est cuit avec son AK, il a déjà trop investi et je le rince...

C'est loin d'être tout, j'ai gagné une tonne de pots moyens, valué à mort, slowplayé, trické, bluffé et mis la tête à l'envers à mes adversaires. Au final, 9 caves dans la soirée.

Je me couche satisfait d'avoir tout défoncé sans un acroc. yes!!!

mardi 23 juin 2009

Très courte

La séance de ce sopir. Et por cause, piuisque c'est sport. J'ai juste le temps de lancer une mini-session sur le pc de secours.

Essentiellement, une demie-cave: Un 99 relancé sur un limper. Flop 789, j'ai le set max. Je bet 3 barrels jusqu'à hauteur de son stack et il check call du long pour un surprenant set 777.

Sinon, j'avais gardé une main d'hier que j'ai faite en fin de séance et n'ai pas pu mettre sur le blog. Elle est assez intéressante:


Click here to view a larger version.


Un joueur qui semblait raisonable jusque là, sauf que je trouvais qu'il 3bet beaucoup. Je relance légitimement AK et CB ma TPTK. Il me fait un gros check-raise au flop. 10$, je trouve que c'est beaucoup et ne vois pas avec quelle main il fait ça:

Avec un K, c'st possible mais pourquoi miser autant s'il a un KQ, KJ qui risque d'être dominé?
Avec un set, pourquoi chercher à m'effrayer par une mise aussi grosse?

Bref,quelque chose ne colle pas; Je me contente du call pour voir le turn et aviser.

Encore une mise énorme au turn. Et c'est toujours peu logique. Le 3 ne l'a pas aidé, je ne vois pas avec quelle main contenant un 3 il aurait call pf, à part A3. Et le check-raise avec A3 n'aurait pas de sens sauf un bluff total.

Bref, ça continue de sentir l'embrouille. Je call.

Il check la river. Ah, il perds courage! Bien sûr, je check behind. Pas question de risquer un raise s'il a un monstre ou de le faire fold et ne pas voir sa main: A2 pour un total bluff.

Je m'en doutais: Les grosses mises brusques de ce genre signalent un monstre ou un bluff et ça sentais le gros bluff depuis le début.

La question qui reste: Qu'est ce je faisais s'il m'envoyais all-in river? Généralement, j'aurais laché, mais sur ce coup là, avec ce timing, ce board et ces mises, il pouvait envoyer ce qu'il voulait, il se prenait un call..

Voilou, on s'arrête là pour ce soir, demain programme complet.

lundi 22 juin 2009

SNG?

C'est la question du moment. Vu la variance du cash, j'ai envie de retourner sur les SNG. Je fais quand même deux tournois: un joli 33$ deep stack et un 12$ turbo pour le fun.

Je sors sur les deux et le turbo est une vraie boucherie all-in pf. Je survis par miracle mais ne vais pas assez loin.

J'enchaîne donc sur deux SNG, des 25$ SH turbo. J'en avais testé deux hier, un gagné et un autre à 18 où j'avais fini troisième. Je finis 3ème sur ces deux-ci. Je joue bien sur ces SNG et je considèe avoir un bon edge, on va donc aprofondir ce thême.

Je ferais une vidéo si j'en trouve un ou deux intéressants.

Pour accompagner ces SNG, j'ouvre néanmoins deux tables de cash en même temps. J'ai un écran avec le SNG et le deuxième avec le cash. Et je resserre mon jeu car les SNG me demandent de l'attention.

Peu de tables et peu de mains mais quelques-unes sympa quand même:

1- Le calleur light:


Click here to view a larger version.


Tétu le garçon. Il call mon chek-raise turn et continue sur mon bet pot river avec sa paire de 5 et sa flush minable qui ne bat rien. Cool...

2- Soyons mous:


Click here to view a larger version.


Je ne 3bet pas et décide donc de faire un pot control en position de bout en bout. Je le laisse miser son tirage et checkdown river. Aucun intérêt de bet river avec le J qui est apparu. Main ultra-passive, ça repose...

3- Encore un slowplay:


Click here to view a larger version.


Je call simplement le 3bet au lieu de 4bet KK. Je check le flop pour voir l'action. Il bet et je flat-call, le troisième larron fold. Je le mets sur une paire moins bonne TT-QQ. Je check le turn pour simuler de la faiblesse. Quand il envoie son tapis, je sais qu'il n'a pas un set sur ce board et au vu du jeu pf et flop. Seul AA me bat, insta-call pour une jolie cave face à son 99 surjoué. C'est ma troisième rencontre avec ce regular et c'est la troisième fois que je lui prends sa cave. Les deux autres c'était A9 vs son AA mais je touche 99 au flop. Puis AJ vs son AK mais je touche full river. Il doit en avoir un peu marre de moi...


4- Jolie main dans un SNG 25$ turbo:


Click here to view a larger version.


Je slowplay mon gros set et l'attrape au turn. Easy game ;)

Voilà, je suis content de cette évolution vers les SNG tout en gardant les MTT et un peu de cash. J'ai resseré mon jeu en cash et la session a été bien meilleure, je double sur mes deux tables. De toutes façons, je joue mieux lorsque je ressere mon jeu et prends moins de tables...

dimanche 21 juin 2009

Rencontre sur les tables de cash

Deux séances: Une où je ne touche rien de rien d'abord. Une vraie calamité: Pas de mains, rien. Mais je trouve à table un fidèle lecteur du blog qui se présente: Athos64.

Lui, par contre, se monte un joli stack contre des donks bluffeurs. Voilà deux jolies mains où il attrape un donk aggro:

1- Je ne te crois pas:


Click here to view a larger version.


J'ai trouvé le call gonflé mais il semblait connaître le gus, ce que la main suivante va confirmer:

2- Je ne te crois toujours pas:


Click here to view a larger version.


Et pour cause! Quel aggro bluffer. Voilà, notre ami va se monter un joli stack face à ces donks. Bonne continuation Athos64!

On passe à la séance de ce jour, plus animée:

3-3bet light:


Click here to view a larger version.


Bon, c'est un 3bet light mais je touche mon set au flop et le tente pour push all-in. Une cave vs QQ.

4- Une suite au turn:


Click here to view a larger version.


Je call le flop pour le tirage suite et touche au turn. Je Slowplay mais quand le pot s'échauffe, je raise, prêt à mettre mon stack. Seul JT me bat et ça fold pour le deuxième larron. Le premier était très loose...

5- slowplay:


Click here to view a larger version.


Je check-call le flop avec mon set, en slowplay total. Chack-raise au turn et il call. Je n'ai pas le choix que d'envoyer le stack river, il va checker sinon après ce turn houleux.

6- Total nuts:


Click here to view a larger version.


Que dire? Les nuts absolus, la main de rêve mais il ne va pas au bout hélas...

Voilà pour les principaux coups positifs de la session.

vendredi 19 juin 2009

Nuit sans etoiles

Ca me tracassait depuis quelques temps: A part le gros bad run, mes adversaires ne me suivaient jamais dans de gros pots quand j'avais de bonnes mains. Et ils y allaient uniquement avec des monstres ou en suckout. Puis une idée m'est venue: Mes étoiles!!!

Ces fichues étoiles PlatiniumStar. Elles montrent à tout le monde que je suis un régular. J'ai une révélation et je les enlève illico de l'affichage. Et je me retrouve à nouveau dans de gros pots en ma faveur.

Je n'en suis pas encore sûr, mais j'ai quand même l'impression que ces étoiles Platinium refroidissaient les joueurs au moment d'engager des jetons. Voyons cette séance sans étoiles:

1- A fond!


Click here to view a larger version.


Je fais mon cb avec le set 999 et me prends un check-raise. Aucun souci bien sûr, et je me contente de call. J'ai un léger doute qui ne dure pas longtemps (le board est moche mais bon...) quand il envoie le tapis au turn et call. Tirage couleur à une carte et semi-bluff, merci m'sieur pour la cave...

2- T'en veux?


Click here to view a larger version.


Je me fais call par un loose et me retrouve au flop avec les nuts. Je le laisse bet et flat call. Il est short et je le raise all-in au turn, dommage qu'il n'aie pas eu un plus gros stack...

3- Bosse pour moi:


Click here to view a larger version.


J'ai encore un monstre et le laise bet s'il a un As. Le turn contrarie mes plans mais le fait bet lourd. Je call simplement, éveillant sa méfiance devant ce board dangereux. Je check river par sécurité et pour le faire tenter un semi-bluff. Ca s'arrête là. Je ne sais pas ce qu'aurait donné la main si j'avais 3bet le flop avec ce turn dangereux.

4- TP ne suffit pas:


Click here to view a larger version.


Je call TJS en position et me retrouve encore avec les nuts. Je raise le flop pour grossir le pot et sortir la value max dans les streets suivantes. Que je bet assez fort mais sans excès pour ne pas trop l'effrayer. Difficile pour lui de lâcher AK TPTK dans ces conditions...

5- AA en face mais je touche cette fois:


Click here to view a larger version.


Je suis cruel de lui faire ça mais: Je call le 3bet pour le setmining et aussi parceque les 3bet sont souvent très light. Le flop n'est pas mal et son bet faible: Je call, rien ne dit encore que je suis battu et un tirage se profile. Le bet turn est conséquent mais mon tirage est excellent et je peux prendre son stack. Bingo à la river! Il check mais ne peux s'empecher de call mon all-in: il y a déjà une suite sur le board et je peux tenter d'arracher. Hé non, son AA ne tient pas face à ma suite supérieure.

6- Le timing!


Click here to view a larger version.


Sa loositude lui coûte fort cher! Je slowplay mon brelan d'As au flop et me contente de call le gros bet turn. Je touche le monstre river, le Full max. Et il prends mon flat-call turn pour de la faiblesse et m'envoie son tapis. Je laisse une trainée fumante sur la table tellement je bouge vite la souris pour cliquer sur le bouton "call"! Une magnifique livraison, bravo pour le timing, lol...

Voilà, enfin une séance sympa, je crois que je vais jouer incognito sans étoiles dorénavant.

jeudi 18 juin 2009

Deux tournois, deux cash

Pour les deux tournois, c'ets facile à résumer: out 99 vs JJ et JJ vs QQ. Peu d'action sur les deux tables de cash, sauf sur la pré-séance sur le backup dont je n'ai pas les mains qui s'est bien passée.

La séance suivante est moyenne mais avec de grosses mains:

1- The nuts:


Click here to view a larger version.


Full au flop et carré au turn et l'autre qui continue de bet. Dommage qu'il soit short... C'est ça qu'il faut avec 4 cavs au milieu!

2- pot control:


Click here to view a larger version.


Le gars fait un 3bet et un enorme CB au flop avec son 66, simulant une grosse paire. Je mets en place un pot control avec TPTK pour voir et check du long. Il perds courage et est démasqué... Agro ce petit...

3- monstre vs agroe:


Click here to view a larger version.


Toujours le super agro qui 3bet comme un fou. Je flat-call KK, persuadé qu'il 3bet light. Set KKK au flop, je slowplay et finis par bet le turn puisqu'il check.
Il fold. C'est clairement un 3better light.

Pas de gros pots ce soir malgré les grosses mains...

mercredi 17 juin 2009

Un tournoi, 4 cash

Comme prévu, un petit tournoi et du 4 tables cash. Le tournoi, je dure jusqu'à la rencontre de 99 vs JJ et hop... Bet, je raise all-in le flop bas avec mon overpaire mais il a mieux...

Le cash tarde à chauffer, beaucpup de petits pots et quelques rencontres sympas.

1- set classique vs top pair


Click here to view a larger version.


Je check-call le flop avec une overcard et touche le set au turn. Je prends facilement son stack vs ta TPTK, assez classique...

Au début de la séance, j'ai pris un sale coup:

2- TPTK pulvérisé:


Click here to view a larger version.


Je suis prudent au flop après le 3bet et envoie au turn, je me dis qu'il y a déjà deux As et qu'il a moins bien, et bien non, les Quatre As sont sortis... arf...

3- Flush semi-bluff:


Click here to view a larger version.


Un raise flop en bluff avec mon tirage. Un deuxième barrel et un minraise pour value avec la flush river. Le gars est quand même loose de call tout ça avec sa poubelle...

Voilà, séance pas terrible, pas de bonnes rencontres. Personne ne joue mes premiums, ça manque de good run tout ça... Pour finir, je joue encore quelques mains et crac, l'accident...

4- Adieu la cave:


Click here to view a larger version.


Bon, je run bad, c'est indéniable. Avec la double top paire au flop, le set 333 est très improbable. Il a souvent AK et perds son stack ou un tirage couleur. Il m'achève par un carré inutile. Il faut vraiment que la choune revienne ;)

5- Au fou!


Click here to view a larger version.


Si quelqu'un peut m'expliquer, moi pas comprendre... Quelle mouche le pique?

6- un autre loose:


Click here to view a larger version.


7- enfin AA:


Click here to view a larger version.


la SEULE paire premium jouée parmi tous ces KK AA... Toutes les autres ont gagné les blinds. Allez, end of session...

mardi 16 juin 2009

Soirée sport

Et donc pas de poker en principe. Mais vous savez ce que c'est, je trouve le moyen de faire une mini-séance de 40 minutes sur mon pc de secours. Là, on est sur un petit écran, dans des conditions précaires, donc deux tables seulement.

Peu de temps et peu de tables = peu d'action ce soir. Une seule rencontre intéressante. Je n'ai pas la main car il faut la transférer depuis le pc de backup et c'est trop de boulot pour pas grand chose. La voici racontée:

Je relance A7s, à coeur. Un call par un gars qui a un peu moins d'un demi-stack. Le flop vient avec deux coeurs, j'ai le tirage flush max. Je check, il fait un bet ridicule, je call. Troisième coeur au turn, j'ai la flush max, je check. Il envoie son tapis!!! Une carte a doublé sur le board, je ne suis donc pas max mais je ne le crois pas, mais alors pas du tout, ça ne veut rien dire. Je call et il a air, total bluff...

Et ce sera tout pour cette mini-séance. Demain sera plus fourni avec cash et/ou un tournoi, on verra.