jeudi 30 juillet 2009

Début de break

Les vacances à la fin de la semaine, je suis épuisé: Je n'ai pratiquement plus la force de jouer. A peine quelques mains en préparant mon portable pour les vacances.

Il faudra que je trouve une clé 3G, pas d'internet sur les plages où je vais... Je risque donc de rester quelques jours sans jouer ce week-end, le temps de retrouver une connection.

Le break va faire du bien. Ce sera également très chouette de rejouer parfaitement détendu, après une journée de plage et de repos. Ou après la sieste et le bain, mmmm...

Si j'ai la forme, j'en profiterais pour faire des Sunday Million que je ne peux jamais jouer, on va voir, priorité au repos et à la détente. Et à la désintoxication du poker, ce serait bien aussi...

Je jouerais demain pour la dernière soirée avant les vacances si je suis en forme. Pour l'instant, repos...

Mais quand même, vite fait, je ne peux pas m'empecher: Un gros loose à table qui call tout et fait n'importe quoi.

1- Fish bluff:


Click here to view a larger version.


Du grand n'importe quoi, je call le all-in en bluff au turn...

Et il y a aussi ce gros aggro:

2- Trop aggro mon gars:


Click here to view a larger version.


3bet en bluff, je call, pareil au flop, je check ma flush max au turn et il essaye de me coucher river avec un all-in sur mon value bet, je me régale à le call.. Trop agro, mon gars...

Voilà, mini-séance quand même, pas pu m'empecher...

mercredi 29 juillet 2009

Pas encore parti

Pas encore les vacances et je suis incoriginle: toujours en cash game... Quelques bons pots ce jour et une main qui me fâche...

1- Les nuts:


Click here to view a larger version.


Je chek-raise et vais all-in au turn, mais il lâche l'affaire dommage...

Vient deux belles mains en NL50:

2- Setup:


Click here to view a larger version.


Un joli setup avec mon set de 9 face à son minset de 2.

3- Le même set:


Click here to view a larger version.


Face à une double paire cette fois. Slowplay et check-raise flop, je call la boite turn.

Là, je gagne sur la NL100 mais une main va me couler. Je perds successivement AK, QQ, JJ TT sur des 3bets, dans les blinds, rien ne passe et je suis en face d'une calling station quand arive cette main:

4- Quinte et flush suckée:


Click here to view a larger version.


Je semi-bluff le flop, bet gros ma quinte turn, les nuts. Il check river, c'est une calling station, je value ma flush et il me raise all-in. Je réfléchis longuement et finis par call car il y a une chance qu'il bluff, il a la flush max runner_runner, sick... Je m'en veux car je fold d'ordinaire, mais j'ai déjà fold 4 premiums en ayant 3bets à cette table, je ne peux pas fold à chaque fois que quelqu'un bet all-in. Bref, mauvais historique à cette table pour fold, il faut encore que ça me coûte le stack...

Une main qui fait plaisir en fin de séance:

5- 3bet ta soeur:


Click here to view a larger version.


Je ne sais pas pourquoi, je ne sans pas ce 3bet et call avec AJs. Bingo au flop que je donk, histoire de l'embrouiller. Il call. Je me dis qu'il devait avoir une belle main ou un beau tirage et continue de bet. Il va all-in, call à la vitesse de la lumière avec les nuts et hop, bien attrapé avec son TQ pourri et sa flush Q vs ma flush max floppée.


6- Call flush OK cette fois-ci:


Click here to view a larger version.


Encore un all-in sur ma flush!!! . Je call, il a limpé AK et fais all-in sur sa suite... Ca compense un peu l'autre call...

Ah oui, pour une fois, je ne fais pas ITM dans mon seul tournoi turbo du soir, il aura fallu que je perde AA contre KK qui touche set lol...

mardi 28 juillet 2009

Saturation

Il est temps de partir en vacances: Je sature. Trop de premiums craqués, de sets qui ne trouvent pas preneur, de mauvaises rencontres, bref, un peu marre du cash. J'en viens à me dire que je n'ai pas assez de choune pour cette discipline.

J'ai quand même fait un seul tournoi, un turbo toujours et je continue à faire ITM, 17/700, sans même préter attention au tournoi, en jouant les tables de cash et en regardant un film. Bref, je ferais mieux de me concentrer sur les tournois, c'est toujours ma meilleure discipline.

Le résumé des principaux évènements de cette séance. Pas de NL100 ce jour, pas de tables actives. Et la NL50 ne va pas trop me réussir.

1- Trips no ggod:


Click here to view a larger version.


Fait suer... Un set, un trip plutôt, ey bien sûr, il a un meilleur kicker. je vois Sharp faire des héro call avec deuxième paire et prendre 1.000$, moi je fais call avec set et je perds une cave, sniff...

2- Je peux gagner avec les nuts quand même?


Click here to view a larger version.


Pas moins des nuts, avec cette flush max pour prendre enfin une cave. Et encore, vs un set qui aurait pu faire full, en bluffant le flop et callant le raise. Hallucinant, les mains énormes que je dois trouver pour gagner de gros pots.


3- Slowplay:


Click here to view a larger version.


Là, je call mon draw et slowplay au turn. River aussi, sauf qu'avec la flush possible, je n'ai pas vraiment le choix que de check-call. Je perds peut-être de la value mais je ne sais pas s'il aurait call un raise avec ce board et je n'ai pas envie de me faire encore avoir par une flush.

4- Marre des rencontres:


Click here to view a larger version.


Un loose qui me raise du bouton, le minimum, c'est de le 3bet avec AQ. Il call, As au flop et il a un demi-stack, impossible de fold ça, surtout avec ce superbe draw en plus. Et bien sûr, il a slowplay AA...

Bref, ces mauvaises rencontres à répétition me gavent. J'ai KK ou QQ, je trouve un set. J'ai AK je trouve AA. J'ai un set, tout le monde fold. C'est raide de win comme ça...

Ca passera sûrement mais là, j'en ai un peu marre...

lundi 27 juillet 2009

La revanche

Ce soir, un seul tournoi: Je suis toujours aussi fatigué et je veux me concenrtrer sur le cash, pour rattraper les bad beats d'hier.

Je fais quand même ITM sur ce seul tournoi, un petit 60/700 turbo environ.

Et ma foi, la séance de cash n'est pas trop mal mais tourne en malchatte à la fin, au final pas grand chose. J'hésite à aller voir sur Ongame ou Betfair. Sur Ongame, il semble que les séances soient sauvages. mais je ne veux pas refaire un dépot, alors sur reste sur Stars.

1- KK, la revanche de AA


Click here to view a larger version.


Bon, je ne vais quand même pas perdre toutes mes premiums Pf, voilà un KK qui me venge des AA ratés.

2- TT, c'est bien aussi:


Click here to view a larger version.


Surtout quand ça fait set vs une double paire furieuse. La main s'est jouée toute seule...

3- JJ à fond:


Click here to view a larger version.


Je ne lâche pas JJ sur ce board et face à un semi-short. Il a TT...

4- C'était juste:


Click here to view a larger version.


C'est symptomatique des efforts que je dois faire, tellement les rencontres fatales me guettent, même avec des monstres au flop. Il call le flop et vu le vilain turn, quand il raise, je sais que je suis mal. Seule une doublette me sauvera. Elle arrive et je balance la sauce, et il call sa quinte. Qu'est ce qu'il ne faut pas toucher pour remporter un pot...

5- Un call bien lose:


Click here to view a larger version.


Il ignore superbement mes value-bets et call sa deuxième paire allègrement, bien loose...

6- AA ne gagne plus?


Click here to view a larger version.


J'ai un souci avec AA en ce moment, jen ai perdu une série incroyable. Encore un AA qui se fracasse en bataille de blinds en plus contre un full miraculeux. Dès le flop, je sais que j'ai des soucis, confirmé par le turn horrible. Je call pour voir ce qu'il a et conforter ma lecture, mais je sais que je suis battu.

77- AA , jen ai marre:


Click here to view a larger version.


Mais alors marre de ces boards avec AA, je jette, j'en ai marre d'AA..

Suivent une série de pots où les gus finissent par toucher qui m'égratignent pas mal. Je reprds un morceau et je reprends après. Difficile de ne pas déchatter.

Ce qui est assez incroyable, c'est les bluffs que je réussit très peu. J'ai beau représenter des monstres, les calls me call très light.

88- Bluff raté:


Click here to view a larger version.


Comment il peut call mes raises énormes avec ce board? Je représente un K, une flush, rien à faire. calling station totale, il ne lache pas JJ...

Je ne vais pas en passer beaucoup ce soir, ils ne lachent pas leur paire. Bon, séance sans rien d'exceptionnel.

dimanche 26 juillet 2009

Xtreme Blog Challenge & 1M Turbo Takedown

Soirée très cool, réservée au tournoi p^rivé sur chili poker; L'Extrême Blog Challenge, réservé aux bloggeurs et organisé par SimEFP. Merci Simon, le tournoi était sympa, la structure agréable!

Je lance aussi le 1M turbo Takedown et au autre turbo, ce soir on se couche tôt.

Sur l'Extrême, je fais la table finale et sors 5ème, AQ se fracassant contre AA. Jusque là, j'avais bien géré mon stack mais les blinds augmentaient et la mauvaise rencontre met fin au tournoi. Ca m'a réconcilé avec chili car j'ai réussi à faire marcher mon tracker dessus, quoiqu'avec des bugs.

Sur le Turbo Takedown, je vais résister sans presque de mains pour finir ITM envion 5.700 sur les 23.000 donks de départ. Quel méga donkament! Qui m'a rapporté 60$ et m'a couté 0, puisque l'inscription se faisait en FPP.

Je lance une micro-séance de cash et voilà qualques mains extraites de cet après_midi et de ce soir:

1- monstre en vue:


Click here to view a larger version.


Joli set au flop que je check-call. Je check-raise le turn, il call avec son AQ et est cuit à partir de ce moment là sur mon superbe carré. J'aurais préféré une autre ligne, cela montrait trop de force mais il n'était pas disposé à lâcher AQ sur ce board, je le comprends.

2- QQ, flush et match:


Click here to view a larger version.


J'open QQ et call son raise all-in au flop. Je ne jette pas une overpair avec un tirage couleur face à un short stack, jamais. La flush rentre au turn et hop...

3- Slowplay trips:


Click here to view a larger version.


J'aurais préféré un check-raise turn ou un value-bet river; Là, c'est trop de slowplay, j'abuse un peu...

4- Gros full:


Click here to view a larger version.


Là, je raise bien mais le board est trop chaud river, il n'en veux plus, dommage...

Après la NL100, une dernière en NL50 pour changer:

5- en force!


Click here to view a larger version.


Boum, KK vs AA en combat de blinds, ça fait toujours mal...

Je suis content de mon jeu en ce moment. J'assure les places payées en tournoi régulièrement. Quand au cash, j'ai corrigé une certaine weakitude due à un bad run et ça passe bien mieux maintenant que j'ai retrouver l'agressivité voulue.

Ca ne se voit pas forcément sur les mains de cette séance, seule une vidéo le montrerait. Mais je slowplay trop par moments, il faut que je corrige ça...

Passonsaux pilules amères. Voilà pourquoi je déteste le cash par moment, deux sales coups de suite:

6- Trips fatal:


Click here to view a larger version.


Je suis mal à l'aise dès le turn: Je pense qu'il a un A ou deux J ou AJ vu son 4bet. Je me torture, en me demandant avec quel A il peut faire ça. Je suis pour fold, AK et AJ me battent mais il aurait raise AK en principe. Je call, la curiosité est trop forte... Bing, AK, une cave... Je pense que je pouvais fold mais bon, c'est dur de fold un monstre pareil et de plus, je suis commité, ce serait de toutes façons une erreur... Un all-in au turn m'aurait au moins évité le mal de tête...

7- Affreux...

Click here to view a larger version.


Je le 4bet énorme, il pense que je fais ça avec quoi? Il va all-in avec QQ vs mon AA et chatte la quinte, ya pas de justice... Je pouvais être break even avec cette main, eh non..

Une minute plus tard, je suis obligé de fold AA sur un all-in river, le gars a floppé un set, c'est certain.

2 AA perdus en deux minutes, un monstre perdu et deux caves NL100 en moins, arf, les joies de la variance du cash... Allez dodo quand même...

Ps: Une petite douceur quand même avant de partir, in extremis:


Click here to view a larger version.


un full floppé et il s'mpalle dessus avec ses trips, ah enfin un poil de choune...

Mais je perds une QQ juste après. Je 3bet et me prends un 4bet. Je call et le flop est TJ; TT, JJ, KK, AA, tout me bat et il va all-in, je fold... Rien à faire sur mes premium aujourd'hui, je fold encore un AA river sur un board affreux après un 3bet pf énorme... Allez, n'insistons pas...

samedi 25 juillet 2009

Nouvelle table finale: 2ème

Une belle série de tournois ce soir sur FT, PS BD, AP, PP, pas moins de 5 rooms. Je marche bien sur deux tournois, un 34K FullTilt et un 33$ 2K Bodog.

Su FullTilt, je raise AQs et suis call, je trouve KTs de la même couleur au bord. je bet, il call. Je vais all-in 9 turn il, call avec une quinte et QJ. Je ne touche ni la quinte ni la couleur river avec ma tonne d'outs et je finis ITM dans les 68/700. Dommage, le prize-pool était très gros et si je passais ce coup là, j'allais loin.

Dans le BD, je fais un tournoi presque parfait. Pas d'erreur, je sors les gus un à un en TF en callant des all-ins light et je grossis mon stack en outplayant au flop. Puis un bluff magnifique: Je call un raise du gros stack avec QJ et une QT au flop. Il bet, je call. Il bet très lourd au turn et je me dis qu'il a surement AQ, mais je call espérant soit la carte miraculeuse river soit un move . K river, il hésite et check. Je vais all-in représentant KQ!!! Il fold et j'empoche un pot énorme et passe chip leader. Je vire les deux autres à coups de all-ins gagnants, le troisième avec JJ et le HU commence.

Je prends rapidement l'avantage en l'outplayant et passe à 250.000 chips, il en a 80.000. Et là je vais faire une erreur: Je le domine et suis super agressif et je call un raise Avec K5. Flop K et ça part à tapis, il a AK. Il repasse en tête et je vais encore bluffer trop fort et je me retrouve derrière lui. Un tirage couleur énorme sur la dernière main, les tapis fusent mais il a déja la couleur et je ne touche pas...

Out 2ème. Dommage, j'ai fait une boulette avec le K5, c'est l'erreur du tournoi qui me coûte la win. D'autant que je le dominais totalement en HU, je n'avais qu'à laisser filer cette main et le faire fondre peu à peu. Néanmoins, avec le FullTilt, cela refait une bon résultat.

C'est curieux, je fais systématiquement des résultats le week-end en tournoi en ce moment. Probablement que le jeu est meilleur quand je suis détendu.

J'enchaîne une petite séance de cash game pour féter cette deuxième place:

1- Gros fish en perte de stack:


Click here to view a larger version.


C'est un gros fish, je lui prends pot sur pot à cette table qui marche bien , je triple ma cave. J'ai un gros stack et call une poubelle totale pour jouer avec lui. Je call le bet turn en espérant un 4 qui tombe river, je suis max! Je fais un value-bet du pot et il me relance! Je m'y reprends à deux fois, mais non, je suis toujours max. Je le mets donc à tapis, puisqu'il il tient. Il a la quinte inférieure, lol...


2- Please, one more fish:


Click here to view a larger version.


Encore un beau, qui call A7 pf , call mon raise flop et me check-raise all-in avec As misère vs ma top double paire AQ...

3- Vous reprendrez bien un peu de ce fish?


Click here to view a larger version.


Encore un qui se fracasse contre mon set floppé... On voit que c'est le week-end, ils sont de sortie.

4- Les eaux de la NL100 sont aussi poissonneuses:


Click here to view a larger version.


Ne veut pas lâcher sa paire de neufs, c'est value-town sur 3 barrels avec ce set puis ce full...

5- Je déteste les shorts:


Click here to view a larger version.


Lui, c'est un régular, toujours stackés avec une misère, il fait des raises de fiotte. Je n'ai de cesse que de le déstacker pour qu'il dégage. C'est fait sur cette main avec cette double paire floppée.

Le meilleur est à venir:

6- Fish suprême de la soirée:


Click here to view a larger version.


Whaaa, la totale: Il call mon énorme 3bet AKs avec Q6, et call deux barrels dont un bet énorme river avec paire de Q no kicker sur ma flush max, les nuts... 150$ de pot, quel fish... Voilà pourquoi il faut jouer contre les mauvais...


7- Gros bluff qui touche:


Click here to view a larger version.


3bet gros AKs. Bluff draw flush au flop, deuxième barrel au turn, je ne peux plus reculer, j'ai deux tirages et j'envoie tout s'il le faut. Je touche les nuts river! Et il fold pour 16$? Bah, je ne vois pas avec quoi il peut fold les 16 restants après avoir tout suivi... un tirage suite?

Bon, le cash marche du tonnerre ce soir, cette table NL100 a déjà triplé , comme deux NL50...

Voilà, bonne session de tournois et de cash, au final les tournois sont toujours
plus intéressants que le cash, au dodo...

vendredi 24 juillet 2009

Dur, Dur...

Qu'est ce que je prends ce soir: Je sors de tous les tournois et il y en avait un petit paquet, avec des As mieux kickés: AQ < AJ, AK < AQ etc... La loi des séries. Je résiste sur un seul, le 11$ donkament Daily Thirty Grand que je m'obstine à essayer de gagner, avec ce field énorme de 5.000 joueurs. Je sors ITM dans les 282, on n'y est pas encore... Et je ne gagne pas un coin flip, bon, tant pis..

J'enchaîne donc sur le cash avec une petite forme. La séance est toute pourrie: je touche au moins 7 ou 8 paires d'As mais soit je prends les blinds avec, soit on me call et le board est horrible, je jette sans arrêt face aux mitraillages adverses.

A part les As qui ne marchent pas, je touche très peu. Je slowplay encore KK (j'arrête là) et zouf, j'en prends une bonne. Je flat-call QQ et boum pareil. Je me dis: Bon, on arrête les bêtises là.

Et sur une NL100, je tombe sur un maniaque total: Le gars 3bet et 4bet avec des poubelles totales. Il trouve le moyen de call 30$ un 4bet avec KT et call tout son stack jusqu'à toucher trips river face à une premium... Hallucinant, il mitraille dans tous les sens, jamais vu un maniaque pareil...

Il monte à 4 caves avec des calls d'une donkerie incroyable, en callant minpaire à chaque fois qui fait double paire all-in. Du coup, dès qu'il me raise au bouton, je le 3bet énorme avec any two. Mais il est super aggro, et me reviens dessus rapidement quand arrive cette main:

1- AA vs maniac:


Click here to view a larger version.


Il 3bet encore, évidement je 4bet les AS, pas question de slowplay avec ce furieux. Il call avec 9J!!! J'envoie all-in au flop et ce cinglé call avec sa paire de daube. Notez que si je ne touche pas l'As river, il me déstacke car il touche encore une fois une double paire!!!

Quelques minutes plus tard, c'est reparti encore:

2- AK toujours vs le maniac:


Click here to view a larger version.


Normalement, face à ce maniaque, je dois 4bet AK. Mais c'est un cinglé, il risque d'avoir une main, de me revenir dessus où je ne sais quoi. J'opte donc pour la prudence et call le 3bet qui est déjà bien gros. Flop A que je check allègrement pour l'inciter à y aller, je sais que je vais all-in s'il bouge un ongle. Il check aussi. Je balance un bet énorme au turn avec l'idée de call un all-in ou de relance all-in s'il me revient dessus. Il réfléchit longtemps et fold. Il me confie qu'il était tenté de raiser en bluff mais a eu trop peur au dernier moment! Quel psychopate...

C'est le plus gros maniaque que j'ai vu en NL100 depuis des mois et j'ai quand même réussi à lui faire peur ce qui n'est pas une mince affaire quand on connait l'animal... Mais il aura fallu AA un all-in et AK sur un flop dry, rien que ça lol...

jeudi 23 juillet 2009

Turbos & dodo

Je suis en manque de sommeil. Je mets donc en place un programme court: 3 turbo et c'est tout. Des petits BI en plus, pour jouer sans regrets. Je me maintiesn pas mal, surtout sur le plus gros des BI, où j'empile un bon stack de 40.000 chips, il reste 80 joueurs sur les 700 de départ.

Je fais une petite erreur sans conséquence, suivie d'un suckout: UTG limp, je raise all-in AQ et il call AJ. J au flop, out 80/700 ITM...

Je me demandais hier si je n'ai pas écris trop vire: Certes, je suis insensible aubx bad beats en ce moment mais jusqu'à quel niveau? J'ai encore en tête les deux gros tournois que j'aurais pu gagner sur lesquels je sors 10ème avec AA vs 66 et 9ème avec AK vs AQ.

Si ça m'arrive en table finale sur un gros tournoi, est-ce que je serais serein? Espérons que je puisse gagner quelques gros tournois avnt que cela arrive à nouveau, ce serait éprouvant de passer encore une fois à coté du gros truc sur un bad beat...

On enchaîne rapidement avec une séance de cash, les turbos ayant l'avantage de finir vite: Je finis en 2h et quelques...Résumé de la séance de cash:

1- KK slowplay:


Click here to view a larger version.


Je flat-call KK en position pour varier et du coup, on est trois. Je call le flop seulement, pobablement parcequ'on est trois. Check au turn qui ne me plais pas du tout. Par contre, river, j'ai KK et je sens un arrachage et une main moyenne, je call. Le slowplay pf m'a rendu la main difficile mais ça finit bien...

2- KK pas slowplay:


Click here to view a larger version.


Je raise KK après un limp short et un deuxième short va all-in. Le premier all-in ne m'inquiète pas. Le call me mets la puce à l-oreille après un limp mais il est short, donc j'y vais: All-in. AK et AA, outch, je me doutais du AA sur ce coup là. Voilà pourquoi c'est mauvais de jouer short, il me prends peu.

3- Un joli carré:


Click here to view a larger version.


Mouhaha, loin devant au flop avec mon set, à des kilomètres river avec le carré...

4- Un AA embusqué et joué avec les pieds:


Click here to view a larger version.


Null de jouer AA comme ça. Limp horrible pf et il ne lâche plus après, sans raise, call jusqu'au bout dans un multiway à trois. Horrible et bien fait pour lui...

Voilà, c'est l'heure du dodo, avec tout ça, j'ai encore trainé de trop...

mercredi 22 juillet 2009

Suckouts a gogo

C'est inhérent au poker: Quelquefois, les suckouts s'enchaînent en mauvaises séries. C'est bien le cas ce soir sur la petite série de tournois ouvertes. Pas mal de turbos car je suis fatigué et veux me coucher tôt. Des petits BI, le Daily Thirty Grand, deux beaux 33$, un turbo et un DeepStack.

Sur le 33$ Turbo, je me prends un donk: BB à 100, il limp, je le relance 500 mon AK, il call. Flop KQx. Il check-raise, je le mets à tapis, il call avec K9! River 9, out...

Sur le 33$ DeepStack, Un limpeur à 100, je relance 500 AA, il me revient dessus à 1.000 en min3bet. Je push mes 7.000 restants all-in. Il réfléchit et call QQ. Flop Q out...

Sur les autres tournois petits BI, je perds tous les coin-flips ou prends des setups.

A ce rhytme, il ne reste bientôt plus que le Daily Thirty Grand et j'ouvre donc 3 tables de cash NL50/NL100. Là où j'ai énormément progressé, c'est que les setups & autres suckouts ne me font rien: je reste de marbre. Le setup QQ > à mes AA me fait juste lâcher un léger, mais vraiment léger petit soupir: J'aurais préféré le gagner, je devenait gros pour la suite, mais c'est tout... Je me contente à chaque fois de fermer la table et de passer à la suite, content d'avoir bien joué. Je suis bien content quand mes adversaires jouent aussi mal et me font grossir, qu'ils continuent donc...

C'est un élément important au poker: savoir encaisser sans broncher, sans se plaindre. C'est inévitable, il faut apprendre à le gérer corectement.

Et bien sûr, le seul tournoi où je n'espérais pas trop durer, je ne prends pas de bad beats et survis. Je me retrouve donc ITM dans le Dayly Thirty Grand, 500 joueurs restants sur les 5.000. Le temps passe et je veux absolument me coucher, je suis en manque de sommeil. Je finis par me retrouver short, dans le désert des cartes, et je vais all-in en BB sur un raise UTG, avec TQ, preéssé de me coucher. C'est presque passé, je touche la Q, mais il touche l'As avec AJ.

Pendant ce temps, le cash est assez calme. Pas de gros pots ou alors ils sont dangereux et je suis obligé de tailler la route. Je ne touche rien, je tente deux bluffs en force, ça ne passe pas.

1- Gros set:


Click here to view a larger version.


Je flat-call KK pour varier et touche le set max. Ca bet jusqu'au turn mais il fold mon bet river, pourtant pas très gros.

2- Les nuts se tranforment en main sans valeur:


Click here to view a larger version.


Les nuts au flop avec la flush max. Je flat-call pour dissimuler et voir le turn avant d'envoyer. La carte que je ne voulais pas voir au turn: la doublette. Je pot control. River, la carte est la plus mauvaise du paquet, ma flush ne vaut plus rien, je fold le gros bet. J'aurais dû raise le flop mais quelle suite pourrie!!!

Voilà, pas grand chose à se mettre sous la dent, je n'insiste pas et vais au dodo plus tôt...

mardi 21 juillet 2009

Tourneys On

C'est officiel: Je reprends les tournois. J'ai trouvé un créneau pour en refaire en semaine. La raison est simple: Je pense que c'est plus rentable et moins aléatoire que le cash. je n'arrête pas le cash pour autant, j'aime trop ça. Mais je considère que c'est une activité dangereuse à haute variance. On n'est jamais à l'abri d'une grosse série de suckouts dévastateurs pour la bankroll. Cela arrive même aux joueurs de cash célèbres. Prudence donc et gestion de bankroll nit...

Je lance donc deux turbos, un 11$ et un donkament à low BI. Plus un beau 33$ Deepstack. Plus le Daily Grand.

ITM dans le grand turbo, environ 50/700. Buble dans le DeepStack. Et buble dans le Daily. Pas loin d'un petit résultat, mais on ne peux quand même pas espérer faire une tf tous les jours en lancant 3-4 tournois...

La grosse main de la soirée, avec laquelle je passe chipleader du DeppStack:


Click here to view a larger version.


Pot limpé, je touche les nuts avec mla quinte max et ça bet dans tous les sens jusqu'à la fin en all-in. Un peu optimiste avec sa double paire. Je passe chipleader de ce tournoi sur lequel je sortirais à la bulle sur un suckout;

Pendant que les tournois se terminent, je les rempace par un mix NL50-NL100. Je joue peu, voulant me coucher tôt et très peu d'action. je monte une petite cave en NL50 et prends deux pots sympas en NL100 en une heure.

1- Deux fois les nuts:


Click here to view a larger version.


Je bluff au flop avec mon tirage quinte, il call. Turn, j'ai les nuts sous forme de la suite max. Bon value-but, il call. Je me dis qu'il a un bon As. River, double nuts, la flush max! C'est super sympa de grossir le pot et sa main en même temps avec tout le temps les nuts! Je bet gros, mais pas trop, le maxi que je pense qu'il call. Ca marche, il a bien un gros As... Comme j'ai bet depuis le début, il n'avait aucune idée de ce que j'avais, il devait même sentir un bluff.

2- Toujours les nuts ou presque:


Click here to view a larger version.


Ouhhh, il a très chaud, j'ai les nuts au flop avec le set max et touche le full au turn. Il call le heck-raise flop et le bet turn mais se décourage à la river, dommage...

Sympa, de grosses mains ce soir. Dodo tôt, il faut se reposer...

lundi 20 juillet 2009

Grind extrême

J'abuse sur le grinds ce soir. Devant rentrer plus tôt chez moi, j'en profite pour lancer une série de tournois aux BI micro: 2$, 3$. Et un daily 11$ plus un "beau" à 33$. Le "gros tournoi", je sors AA VS JJ qui fait carré. Je dure un peu sur le Daily. Et surtout, je fais deux ITM assez facilement sur les petits. Bon, ça ne rapporte pas grand chose, mais la TF aurait pu. Je sors vers 270 sur un field de plusieurs milliers.

On ne fera donc pas trois tf de suite...

Du coup, comme j'ai fini tôt, hop, je ne peux m'empêcher de faire une petite session de cash-game. Toujours le mix NL50-NL100 sur 4 tables.

Ce jour, une table NL100 qui marche pas mal et une NL50 qui marche du feu de dieu. Les deux autres ne donnent rien et une des bonnes se dégrade (c'est le moins qu'on puisse dire ;) ).

1- Le New-York Back-raise en SH et en bluff?



Click here to view a larger version.


Ce serait en tournoi à une table pleine, cela aurait pu être un New-York Back Raise (Call d'un bet en enbusquade et all-in sur un 3bet). Là, avec AJ face à mes AA, on va dire que c'est juste un Chicago Donk Raise lol...

2- Un carré qui fait mal:

Click here to view a larger version.


Set au flop que je raise histoire de bien gonfler le pot. Carré au turn, on continue à bet. Et le reste river, le tout suivi par une belle calling station qui pense que je bluff sur ce board très bas. C'est la table qui marche bien, je vais avoir un pic à presque 4 caves sur celle-ci.

3- Livraison express:


Click here to view a larger version.


Jolie livraison sur ma paire de Kings.

4- Gros cooler:


Click here to view a larger version.


Outch. Je raise mon set au flop et il me reviens dessus all-in. Il a déjà bet fort pf, je pense à jeter car je vois JJJ. Mais bon, jeter un set alors que souvent le gars a double paire ou AJ ou AA ou un tirage couleur car il y a deux piques... Je call donc, presque à regret et bing, le set supérieur est bien là, cela faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Et du coup, la séance n'est plus bonne. Ca illustre bien la difficulté de ne pas faire de faux-pas en cash et de garder des séries gagnantes...


5- Le coup d'avant, un set aussi:


Click here to view a larger version.


Encore un set que je me fais relancer, sauf que le gars était en bluff cette fois-ci. Du coup, le coup suivant ,j'ai call le JJJ...

6- Et on continue avec les sets-fulls:


Click here to view a larger version.


Un slowplay un peu chaud au flop et pas d'action river après mon bon bet turn et le full river. Rhaaaa....

Bon, c'était bien parti mais la cave en moins sur le cooler, une 100 en plus, n'a pas fait du bien...

Les habitués savent que je continue souvent quelque sminutes après une fois l'article écrit. Et curieusement, je fais souvent une bonne rencontre dans ces derniers instants. Ca n'a pas raté, voilà une jolie rencontre pour me consoler:

7- Last one:


Click here to view a larger version.


Bet le set, il call. MLa couleur tombe turn et je bet lourd quand même. Quand il check-call, je sais que j'ai intérêt à trouver un full. Full river! Il value-bet sa flush. Je me dis qu'il faut simuler l'arrachage, il ne lâchera pas sa flush et j'envoie le tapis. Il call avec sa flush K, comme prévu... La dernière main a encore fait du bien...

dimanche 19 juillet 2009

Un seul tournoi = Une TF 2ème/800!!!

Yoooo, super soirée. L'extrême Blog Challenge est annulé. Du coup je m'inscris à un donkament, le 11$ Party 5K$. 800 joueurs au départ, structure rapide, comparable à un turbo.

Je vais faire un tournoi de rêve: Aucune erreur, une gestion des spots sans faille, les resteals au bon moment, les all-in quand il faut car ça va jouer très peu au flop, on va passer toute la fin du tournoi short.

Je n'aime pas beaucoup Party à cause de ces structures trop rapides mais je voulais un tournoi court.

J'arrive déjà short en table finale et cela va être un exercice périlleux de se maintenir. Je vais faire des call dans les bonnes situations, en jaugeant la position et la taille des stacks. Comme ce gars qui me fait all-in au bouton, je call A9, il a A3.

Ou cet autre qui est short UTG alors qu'on est 5. Je sais que son all-in est désespéré, je le call avec KQ en BB, il a TQ et je le sors. Je vais finalement sortir plusieurs adversaires avec ces calls ou de bons all-in.

On n'est plus que trois et je suis ultra-short. Je push des Ax, des Kx pour survivre face aux deux gros stacks, il me reste 4 blinds et je descends même à trois. Mais je lutte et me maintiens. Puis, les deux partent à tapis et un saute. On est en Heads-up!!!

Il a dix fois plus de stack que moi, 2.000.000 face à mes pauves 250.000, blinds à 60.000. j'ai QJ et 4 blinds, all-in, il faut doubler au moins deux fois de suite pour se rétablir. Mais ça ne passe pas et je suis dehors mais heureux de cette deuxième place inattendue. Surtout que c'est le seul tournoi joué de la soirée avec un field de 800 personnes!

C'est le deuxième turbo où je fais une perf depuis que je me suis mis à en faire récemment. En fait, j'aime les deux: Les structures lentes permettent de privilégier le jeu au flop et de profiter de son edge. Pour les structure rapides, il s'agit de maîtriser la sélection des mains, les spots, les steals, les resteals, tout le jeu en all-in basé sur la position et les stacks. Et ma foi, l'exercice me réussit plutôt bien, comme sur les sit'ngo turbo où j'ai généralement de bosn résultats.

Hier, 4ème place sur une structure lente, ce jour deuxième sur une rapide, pour tous les goûts ;)

En même temps, je vais ouvrir 4 tables, 2 NL50 et 2 NL100. Histoire de patienter entre les mains et les spots jouables. (j'ai du mal à ouvrir un seul tournoi, je m'ennuie). Pas grand chose à déclarer ce soir, la bonne série ne s'est pas continuée, j'ai même pris deux horreurs, dont une compensée. On regarde ces trois mains rapidement.

1- Donk total:


Click here to view a larger version.


Quel donk, il part à tapis avec top pair. Et va toucher une flush miraculeuse runner-runner sur laquelle il n'était même pas en tirage... Aie, ça fait mal.

2- On récupère nos sous:


Click here to view a larger version.


Je pense qu'un raise au flop aurait été idéal ou un donk bet, il m'aurait sûrement raise. Au turn, je ne veux pas bet pour le coucher s'il a QQ, TT. Par contre, la doublette du J qui me donne un carré peut le laisser croire qu'il est devant, je fais donc un bon value-bet qu'il call. Main énorme!

3- Encore un donk, pffff:


Click here to view a larger version.


C'est un donk total, il fait n'importe quoi. Là, il me call mon gros raise avec 6J, et check-raise all-in au flop avec sa deuxième paire de daube! Je le call avec KK et il chatte la double paire river. Incroyable... Sale série ce soir.

Tout ça n'est pas bien grave, je suis toujours positif dans la journée en cash et super positif en tournoi, forcément. Un excellent week-end avec du bon cash, une 4ème place et une 2ème place. Dodo bien mérité...

Xtrem Blog Challenge

En principe, c'est tout à l"heure. Espérons que je n'aie pas fait de bêtise en donnant mon pseudo, sinon je ne serais pas inscrit.

Donc, les blogeurs vont se retrouver pour ce tournoi réservé sur Chili Poker. Je ferais, bien sûr, un compte-rendu détaillé. J'essayerais de le mettre à jour en temps réel dans le blog, si j'arrive à avancer, pour les moments importants.

Départ à 20h.

En attendant, j'ai fait encore une séance de cash sympa, avec la nouvelle formule mix NL50/NL100. Les deux ont marché mais la NL50 bien plus.
Un extrait des moments forts:

1- énorme:


Click here to view a larger version.


juste avant, je fais deux folds énormes, en jetant deux sets (trips plutôt, je n'avais qu'une des cartes) en face de all-ins, dont un face au joueur à ma gauche qui est très loose. Là, vu les gros 3bets pf, personne n'a la quinte, il faudrait avoir suivi avec KQ. J'envoie donc la couscoussière avec mon set JJJ et tout le monde est all-in. Je touche en plus le FUll et voilà un magnifique pot de 3 caves. A noter que si je ne touche pas le full river, je me prends un bad-beat des familles avec leur deux suites au turn!

2- Les nuts river:

Click here to view a larger version.


Slowplay dangereux au flop, il a un bon tirage. Je value le turn et la river: Après le set max, j'ai carément les nuts avec la flush max. Il paye un peu loose avec sa flush J.

3- AA all-in pf, ça fait toujours plaisir:

Click here to view a larger version.


Oui, c'est toujouts agréable quand on vous revient dessus all-in, alors que vous venez d'ouvrir la paire d'As. Dommage pour sa paire de rois...

Après, il y aura une multitude de petits et pots moyens remportés, ça gagne sur les deux limites tranquillement.

Allez, on fait chauffer le moteur pour le Xtrem Blog Challenge...

samedi 18 juillet 2009

Un paquet de tournois, trois ITM, une table finale 4ème

J'en ouvre 10! Mes écrans sont saturés de tables. Deux satellites, UN VIP Stars, le Dayly Grand, le 20$+1R+1A et le 3$+R Stars, un Full Tilt 30K$, deux absolute 15$ et 33$, un Party 33$... Je fais deux ITM sur Stars, sans grand gain. Rien sur Full Tilt ni Party. Une 16ème place sur Absolute, suivie de la meilleure perf: Table finale et quatrième place sur le 33$.

Tout se passe assez bien sur ces tournois. Nous sommes donc les 4 derniers, avec deux gros stacks. Le gros loose relance, je vais all-in avec AQ et il call A4, arf... Ce donk chanceux call n'importe quelle poubelle, il m'a déjà fait doubler.

4 river, of course, sur un magnifique suckout... Out 4ème. Dommage, la win était dure à chercher mais encore possible. Je vais faire une petite séance de cash après tous ces tournois. J'en en fait une minuscule ce midi, de 15 minutes avec une belle main:

1- Non, je ne lâche pas Top pair no kicker:


Click here to view a larger version.


Un joli donk qui ne lâche pas sa paire d'As no licker, sans doute convaincu qu'il a les nuts ;)


Je repars en cash et cela donne ceci: Changement de config: 4 tables toujours mais un mix de NL50 & de NL100. Je me suis entété sur la NL50 un bon moment, histoire de vérifier quelques théories...

1- premier bon pot de la soirée en NL100:


Click here to view a larger version.


Comme souvent: Non, je ne lâcherais pas mon AS... Je bet plein pot ma double top pair, à peu près suûr d'être devant sur ce spot et j'obtiens un bon all-in loose au turn, comme on les aime avec son As dominé.

2- Raise and fold:


Click here to view a larger version.


Avec quoi peut-il call le turn et raise & fold river vs mon full? Une couleur je pense. Etonnant qu'il envoie la moitié de son stack et fold pour le reste, il est plus que commité.

3- Petit énervement chez l'adversaire:


Click here to view a larger version.


Sur une des NL50, ce gars s'énerve parceque je call mon draw et le relance river avec la suite. Il me traite d'idiot et commence à s'énerver, ca va lui être fatal la main suivante...

4- Gros énervement maintenant:


Click here to view a larger version.


Pétage de cable total en pleine dicussion, à la main suivante. Il me 3bet avec sa poubelle, je me doute qu'il est en tilt, le 4bet comme une brute avec KK et il s'emporte en all-in. Voilà, il est rincé...

Bonne soirée de gains entre les tournois et le cash, ça fait plaisir...