jeudi 23 décembre 2010

La dernière séance 2010...

...De MTT avant la trève des confiseurs. Et cela fait du bien de passer une soirée MTT sans Suckouts, enfin sans beaucoup car les éviter tous tient de la gageure. Juste un AA et un KK craqués à déplorer. Tout le reste passe, les mains tiennent.

C'est tellement agréable quand on gagne avec les meilleures mains. Du coup, deux deep runs sur le dizaine de MTT lancés. Un premier qui finit 9ème sur un SH. Set au turn min3bet, call et je balance river, il vient juste de toucher son open-ended...

Le deuxième, 9ème encore sur environ 750. Les bons moves au bon moment sur un tournoi sans trop de cartes. Une petite erreur quand je 3bet light le stealeur de blinds qui m'agaçait avec 85. Il call 8Q et call mon push flop 8. Aie. Je me ratrape avec un resteal 55 et réussit à remonter un stack correct. Il me reste 22BB, un open push UTG.

Je me décide à call et c'est une erreur: Il a AK. Je crois que le call n'est pas très bon, je suis forcément en coin-flip au minimum et je ne le vois pas open push AJ. J'ai voulu gamble pour tenter la win, ce n'est pas non plus très mauvais mais le fold était mieux sur ce spot.

Après, si on ne prend jamais ce genre de spot, ca va être difficile d'aller au bout. Mais call d'un push UTG pour 20-25BB avec AQ, je ne suis pas un grand fan d'ordinaire.

Voilà, un set MTT assez agréable, le jeu post-flop passait bien, les premiums tenaient, c'est tellement plus relaxant quand ça se passe comme ça...

C'était la dernière séance avant les fêtes. La prochaine sera probablement en 2011. 2010 aura été une mauvaise année quand aux résultats, mais très formatrice.

On repars de zéro en 2011, une sorte de renaissance.

Le sapin est illuminé, les cadeaux sont au pied, le foie gras et le champagne au frais,et le chapon va bientôt être enfourné. Une soirée traditionnelle en famille, les joies d'un noël partagé...

Bonne fêtes et que les flops soient avec vous en 2011.

mercredi 22 décembre 2010

Quelle dose de choune?

Oui, quelle dose de choune est nécessaire pour arracher une win? Et bien un paquet...

Deux sets de MTT. Le premier, après les horreurs habituels, un deepstack qui marche plutôt bien. Je run comme un dieu, touche des premiums, un ou deux sets, le rêve... Chipleader pendant 3 heures sans interuption.

Et arrive la fin, je monte à 1.300.000 chips et le flux se tarit. La structure est assez rapide et moche et bientôt me voila short comme les cinq derniers à table. Push or fold et après quelques pots je push AK 10 BB en SB. Snap-call BB JTs, J flop... Out 5ème...

Bon, je ramasse un peu mais comme tout le monde sait, la 5ème place, ce n'est pas terrible...

Donc, ça n'aura pas suffi ce MTT bien réussi, il aura manqué un 60/40 gagné à la fin. La dose standard de choune à apporter était mal réglée. On comprend pourquoi l'état classifie le poker comme jeu de hazard dans ces moments là:P

Le deuxième set de MTT est bien pire: Ak < AQ 50BB pf. AJ < A8. Deux KK 3bet craqués par KQs et 46S calls horribles oops et qui touchent flush etc... Le pire étant ceci: un 99,9% perdu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bon, je crois que c'est mon nouveau record. Set au flop contre Top paire et je perds sur une flush runner runner, c'est fort...

A noter que 100% des suckouts ont abouti à la rivière: Pas la Q, pas la... Q! Pas le 8, pas le... 8! Pas le coeur, pas le...coeur! River sucks.

Et je ne me plains pas trop, c'était un MTT avec un BI ridicule. J'aurais pris cette série en cash, je serais en train de pleurer dans un coin :)

Je me suis remis à lire quelques blogs à nouveau. Le coté positif, c'est que l'on s'aperçoit que l'on n'est pas seul à se prendre des séries de suckouts terribles. Ca pleut de partout, en MTT, en cash. On se sent moins seul, merci les bloggeurs...

Donc, il faut que je dose un peu mieux la choune la prochaine fois. Je prendrais une dosette: Une dose de premiums, une dose de sets, une dose de choune, une dosette de flush, quintes et fulls divers, et on rajoute trois autres doses de choune, ça devrait aller...

Ou alors je me bande les yeux au turn pour ne pas voir la carte du suckout river? Si ca se trouve, ça marche... Je vais tester tiens.

Sinon, j'ai fais exceptionnelement le classico: 70/6.000 . 99 < A9s sur un gars qui push tous ses As, il bet,call mon push 16BB et touche flush. 500.000 chips et quelques heures de bon jeu postflop puis de push/fold pour pas grand chose. Eh oui, mieux vaut être riche pour se payer des BI plus conséquents...

Au moins en ce moment, je monte des stacks. Quoi, je voudrais en plus gagner plein de sous? Tss, tss, pas assez cher le BI mon fils...

vendredi 17 décembre 2010

Aie ça pique

Rien à faire pour le set MTT de ce soir. Un défilé de flips perdus, une série de AK qui se fracassent vs des 66 des 77, vs KQ, vs AJ, rien à faire.

Je suis deep dans 2 tournois. Je prends une horreur sur le premier. AK vs AJ.

Et dans le Frenchkiss, avec 40.000 chips, le summum:

http://www.pokerxfactor.com/SH230310/38722_20101217_173010

Le pot de rêve, pratiquement 90.000 et le chiplead. Un gars qui me fait le NYBR KK sur un push short, je 3bet, un call et il envoie la boite vs mon AA. KK river, arg la malediction... Pas sur ce spot là, pourquoi une telle punition... On notera que mon 3bet n'est pas bon, montant trop faible qui laisse venir un quatrième larron. Ca ne change rien au résultat final.

De dépit, je push 29BB AQS dans les blinds vs un raise late sur le Night on Stars où je me suis qualifié. AK en face et bien sûr, je ne chatte pas. J'avais fondu à 5.000 sur les 10.000 de départ, une table de débiles profonds où je reviens à 15.000, notament avec cette main:



Beuark, c'est juste à vomir. J'ai perdu 8 AK sur 10, presque tous les flips, les 70/30, et jusqu'aux 80/20.

Dans ces moments là, on se dit vraiment que c'est un jeu de chatte. Le jeu débile de certains amène une variance de folie.

Voilà un bel exemple de la donkerie locale sur Fishamax:



On limp en bande, j'ai 33. Flop T32. Un bet, je push direct 100BB pour simuler un drawx flush. Je me fais call par TPTK AT et AA pour un pot monstrueux de 90.000. Bien vu le limp AA multiway et le call 100BB, bien vu le call 100BB TPTK. Cela ne me servira a rien, je perdrais tout plus tard all-in AK vs un fish qui call AJ et chatte une flish à 4 cartes alors que j'ai mon K au flop.

Bon, j'arrête les frais là. Ce n'est pas mon jour aparement. Quand on rate le chiplead avec AA vs KK, on ne peut pas gagner des tournois...

dimanche 12 décembre 2010

Ch'tite win & ch'ti podium

Le bad run s'est enfin arrêté. Des signes avant-coureurs le laissaient déjà penser: Une série de HU qui marche bien. Puis un 45J gagné facilement. Pas d'erreur, ranges de push/fold bien au point. Tout cela laissait augurer peut-être d'un bon résultat le week-end.

Qui est arrivé. Dans le set habituel du vendredi, ça commence plutôt mal: Je perds rapidement quelques tournois avec top pair top kicker contre overpair et ne joue pas très bien.

Mais voilà que je démarre bien sur un 5+R. Déjà, je suis très bien après la période de rebuy, les all-ins ayant bien gonflé mon stack. Je monte régulièrement des chips et double de temps à autre. Les flips tiennent, pas de suckouts!!!

Je vais prendre quelques bon spots également. Un limp et je check mon A9 en BB. Flop A9T. Je check en me disant que s'il n'a pas d'AS, un bet de ma part va arêter la main. Il bet. Ca ressemble à un As faible limpé, peut-être même AJ. Je check-raise assez fort tablant sur le fait qu'il ne lâchera pas un AS et s'il a AT tant pis. Il push pour un pot énorme et je snap-call. Sans surprise, il a AJ et je double. Je vais me maintenir pratiquement tout le tournoi dans les 10 premiers suite à ce coup.

Autre spot: SB limp et jhe check 9T. Flop 89T. Il bet, raise, re-raise all-in pour un autre pot énorme. Il a 89 et je double encore.

Autre spot: SB me push 25-30BB sur ma BB. J'ai TT. Je snap-call et il a A8. hop, nouvelle doublette.

Pour le reste du tournoi, je vais jouer tight aggro et cela va plutôt bien marcher. Grosse sélection des mains pf mais aussi grosse agressivité une fois que je suis en jeu. Aucune erreur dans le jeu push/fold avec une belle image qui me sert dans les rares vols.

Et pas vraiment de move élaboré, je ne trouve pas de situation s'y prétant.

J'arrive en TF un peu essouflé car card-dead à ce moment. Je joue assez nit car les stacks sont gros par rapport au mien. Juste quelques push pf. Je décide de viser les 3 première places où l'argent est concentré, ne pouvant pas briguer la win pour l'instant.

Pratiquement pas de jeu postflop, je push/fold maintenant. Je me maintiens entre 200.000 et 300.000 chips, mon stack fondant régulièrement et je le reconstituie souvent par un ou deux pushs avec des mains correctes.

Pendant ce temps, les autres font de belles erreurs sur leurs ranges de push/fold et nous voilà à 5, je suis le short stack. Encore quelques bourdes et sous ne sommes plus que trois, je me suis faufilé entre les balles.

Les stacks: 600.000, 1.500.000 et il me reste 200.000.

Un raise AQ, je push TT, il call. T au flop et je passe à 400.000. La win n'est plus impossible. Je fond encore et SB me raise. Je push 300.000 AJ en BB et il call 99.

Je ne touche rien, perds ce dernier flip et suis out 3ème sur environ 650 joueurs.

J'ai réussi néanmoins mon objectif de rentrer dans les 3 premiers malgré mon stack un peu juste en tf. Juste après la win du 45J, je suis assez content.

En bonus additionel, j'ai maintenant un semblant de Bankroll sur une room. :)

Voilou, donc un set de MTT qui se termine bien ce week-end et je retrouve quelques couleurs. Sans reload comme je l'avais espéré. Reste à consolider maintenant par d'autres résultats. Qui seront toujours sur de petits BI. On va gérer correctemnt la BR now...

mercredi 8 décembre 2010

Deux sets

Deux sets MTT pour les deux derniers vendredi soirs. Une dizaine de MTT à petit BI à chaque fois.

Deux 5ème places pour le premier set. Une 17ème et un 20/800 pour le dernier set.

Rien de transendant, j'ai manqué de réussite pour réaliser une véritable perf: Pas assez de coin-flips passés, très peu en fait. Trop de 70/30, 80/20 perdus et même un 98/02 qui me laisse réveur...

Ces petits BI ajoutent énormément à la variance, les joueurs faisant à peu près n'importe quoi. La palme toujours à Winamax où je push 50BB QQ sur un loose après avoir doublé sur lui et il trouve le moyen de call A8S et toucher flush runner runner. Je me demande encore pourquoi je joue le moindre MTT sur cette room où le jeu s'aparente plus à du loto. Il n'y a plus de réflexion statégique, il suffit de push ses grosses mains. C'est EV+ certaines fois, très énervant la plupart du temps.

J'ai lu un excellent article d'Antoine Arnaut. Pour faire court, il considère le poker comme un sport de compétition, n'envisage pas d'y faire carrière mais prends plaisir à cotoyer de grand joueurs et à disputer ses chances face à eux lors des tournois. Il s'inquiète aussi du nombre de jeunes qui pensent vivre du poker, fréquentant les clubs et les rooms online en permanence, et se dirigeant vers de grandes désilusions. Je le rejoins sur tous les points.

Toujours le souci de SBR (Sans Bankroll Fixe) qui m'oblige à grinder les petits BI. J'ai pensé un moment à me refaie une BR, pour noël. Mais je n'arrive pas à m'y résoudre. Il suffirait de quelques transferts vers les comptes adéquats. Mais vraiment, l'idée de (re)déverser des économies dans une BR me contrarie, rien à faire.

Le grind MTT va donc continuer le début du week-end en espérant qu'un good run me sorte d'affaire. Sinon, tant pis... Ou je redémarre de presque rien, où je reste dnas le grind petites limites pour l'instant.

Des SNG & HU small BI aussi. C'est le plus souvent n'importe quoi, même si on trouve quand même des joueurs sérieux. Un exemple? Le HU démarre, 1.500 chips, BB 20 et le gars en face me raise à 120, 100, 80 plusieurs fois de suite. Je limp, il raise. Je le teste un peu, super agro mauvais. J'ouvre AQS au bouton à 50, il 3bet à 140, je lui donne 0 crédit et shove. Il snap-call avec 9Q, bien joué l'artiste. Flop 9! turn Q, river A et je lui prends presque tout. Main suivante, il raise gros, je call TQs à carreaux. Flop 3 carreaux, je check les quasi-nuts, il push et je win. Il me traite de F... de P... Charmant et délicat...

Ceci étant, j'ai vu des choses à peine meilleures sur des 2200$ HU récemment avec moultes insultes en parallèle, donc je comprends que sur des petits BI, on voit des horreurs pareilles. Je déplore juste cette vulgarité trop souvent présente. On peut être mauvais mais poli non? Ou les nulls sont forcément malpolis?

Je suis un peu (beaucoup) fatigué en ce moment. Manque d'énergie, y compris pour ce blog. Pour les moments de douleur, voir Kipik, pour les rapports de MTT, voir sharp. Et pour le fun, voir viedefish.

EZEQK, en attente d'un good run...

vendredi 19 novembre 2010

Le set de la semaine

C'est le week-end et on peut donc envisager un set de MTT. Petits Buys-In de rigueur.

J'ai gagné quelques flips, quelques 70/30, quelques doublettes sur des fishs. A part cela et un ou deux ITM sans importance, pas grand chose à se mettre sous la dent.

Sur la plus loose des rooms de la planète, impossible de jouer au flop tellement les fishs balancent n'importe quoi, c'est le loto: Je 3bet donc all-in le plus souvent avec des premiums. Voyons les sorties:

Un fish qui ouvre des poubelles à 5 blinds toutes les mains. Je lui envoie 50BB avec AQ. Il call J8s et me suckout. Un autre qui ouvre, je lui envoie encore 50BB, 120.000 chips avec AK. Il call 99 et je perds le flip. 50BB call avec 99... super...

Un limp, je raise énorme AQ, call. J'ai double top paire AQ au flop avec deux piques, je bet, call. Je perds mon stack vs un tirage oops flush qui touche avec 97s...

Je push A8 demi-short vs deux limps, le deuxième call K9 et touche le 9.

Je call un raise 4BB avec AQ. Flop AQK. Check, je bet, il minraise. Aie, ça pue mais j'ai DP et franchement, ça joue nimporte comment. Je push. Il a le set AAA et je n'ai plus que la quinte runner runner qui ne rentre pas of course.

Un raise Bouton, je push TT 20BB, call par AJ. J flop.

Un open push 12BB, suivi d'un call. Je balance 35BB avec QQ. Call par BB, aie. Call aussi par le premier calleur après un tank.

77 pour le push short, A9 pour le premier call!!! Je rêve. KK pour la BB come je craignais. Et AK au flop en prime...

Voilà, c'est tout pour les sorties dont je me rapelle.

Quelques moves qui passent mais ne m'empécheront pas de sortir:

Un gros stack push SB vs ma BB. Je call lignt 10BB K7, il a 72 et je double. Un autre gros stack SB idem vs ma BB avec environ 16BB. Il raise, je push A3S, il call 33. River A pour une fois... Pas touche à ma BB, je call light vs les stealeurs SB.

Je 3bet KK, call. Flop 45T. je bet, call. turn5. Je bet, call. River9, je push, call par AT. Allez, par ici ton tapis, bien vu le call 3bet AT et les 3barrels avec Top pair...

JJ au bouton, raise, push 20 BB de la SB TT. JJ tient. Raise, call, je push JJ 30BB, call atroce 99 du raise initial mais JJ tient. Toute une série de ce type qui tient.

Tout ne finit pas en suckout:

Je flat AJ un raise. flop A45. Il bet, je call. turn brique genre 5, il bet je call. River brique genre 6, il bet je call. Et regrette de ne pas l'avoir push au turn. Il a A8 pour top pair bad kicker. C'est toujours looseamax et c'est tellement moche à chaque fois que je suis tenté de push à chaque fois que je touche, ils callent tout. C'est vraiment la room avec les joueurs les plus atroces de la planète, la pub doit y être pour quelque chose: Les cartes n'ont pas d'importance... Autre exemple: Raise, je 3bet gros KK. Flop 893. Il check, je bet, il push 60BB avec 97 et je prends un stack énorme avec KK qui tient. C'est du grand n'importe quoi et je ne fold plus rien sur Donkamax.

Il est probable que les petits BI n'arrangent rien. Ceci étant, j'ai ai vu des belles sur des BI de 100 et de 500 et sur des rooms plus sérieuses...

Bon, et bien un set standard je dirais, avec son lot de suckouts. Ca manque de réussite, un demi-deep et c'est tout. On tentera de faire mieux la semaine prochaine avec un cierge à Sainte chatte.

Mention spéciale à Fishamax: Je ne sais plus à quoi on joue exactement sur cette room. J'hésite entre le loto et le bingo.

mardi 16 novembre 2010

C'est mal joué, mais moins que Barry...

Je reviens sur une main que j'ai mal joué sur le FCOOP Main Event. J'ai deux circonstances atténuantes mais elle est mal jouée quand même. Cependant, on peut faire pire, et Barry Greenstein l'a fait sur le même tournoi.

Pour commencer, je n'avais rien à faire sur ce tournoi. Trop cher vu mon absence de BR. C'est fait, admettons.

Ensuite, un tournoi card dead comme on les aime. Si KK, tout le monde fold. Mauvaises rencontres, pas d'argent dans le pot sur les rares flops touchés. E un fish à ma droite qui limp et call tout. Mon stack descend de 20.000 vers 14.000 et je le remonte péniblement au stack de départ.

Bref, sur cette structure très lente, plusieurs heures après, j'en suis laborieusement au stack de départ.

5 limpeurs dont le fish et j'ai AA. J'ai à peu près 100BB encore et je relance très fort, genre 12-15 BB, espérant en garder un seul dans le pot, voire provoquer un NYBR d'un KK embusqué. Tout le monde fold sauf le fish qui call le bet énorme.

Flop TT8. Je me dis que je suis prêt à go broke sur ce flop avec ce fish et l'action pf. Il check, je bet lourd, au moins 3/4 du pot. Il call. Hmmm, je me dis qu'il doit avoir une petite paire et qu"il ne lâchera pas. Turn qui fait rentrer un draw Str8 et un draw flush. Pas bon. Avec le Raise énorme et le flop, le pot fait mon stack. Je push. Il tank (en fait slowroll) et call péniblement 88 pour le full floppé...

Donc, première circonstance atténuante: C'est un fish et il va sûrement go broke avec 99 ouj 77. La preuve, son call horrible 88 pour 12-15bb oops. Hélas, il touche un flop miraculeux.

Avançons un peu avant de revenir sur la deuxième circonstance atténuante. Quelques jours plus tard, je tombe sur le livre de Daniel Negreanu. Et là, deux chapitres qui expliquent qu'il faut faire attention avec AA sur un flop du style TT8, JJ4... Attention jusqu'à check le flop voire le turn pour un seul bet river si tout va bien. Pfff, Daniel, tu ne pouvais pas attirer mon attention avant? lol Ok, je ne le découvre pas, mais la coîncidence est troublante.

C'est clair qu'une fois que j'avais bet gros le flop, j'étais commited...

Revenons en arrière une heure avant: Je suivait plusieurs pros dont Barry Greenstein sur le même tournoi. Il raise AA avec un stack de 26.000 environ et une profondeur d'environ 150BB (me rapelle plus exactement mais plus de 100 BB c'est sûr). Call de la BB. Sur un baby-flop du style 826 multicolore, il bet sur le check BB. Il se prends un check-raise qu'il call. Ok.

Au turn, un K et nouveau check de la BB. Il bet et se prends un nouveau CR bien plus cher! Il call!!! Jusque là, passons, le gars peut avoir touché AK, bluffé le flop en CR et value maintenant TPTK. Ligne bizarre et risquée pour la BB dans ce cas mais on peut comprendre que Barry ne lâche pas encore AA. Ca sent le set très fort quand même sans être devin.

Le plus beau vient river. Une brique tombe, nouveau check de la BB. environ 5.500dans le pot. Barry bet 4.500 pour la troisième fois avec son overpair!!!

Et il se prends un CR all-in de la BB pour 15.000 au total!!! Et il call!!!

Evidement, BB retourne 66 pour un set floppé et Barry perds 20.000 chips soit 100-150BB et se retrouve en situation délicate. Ok, 3 CR de suite, c'est limite pour la BB. Je n'aurais jamais bet river dans ces conditions après deux CR de la BB et il perdait de la value. Mais le call de 3 CR de Barry!!! Franchement, c'est à peine croyable...

Alors oui, j'aurais pu mieux jouer AA même si je fais une mauvaise rencontre. Je me reproche surtout d'avoir embarqué 100BB parceque le gars était un fish et que je le voyais sur une PP.

Mais à coté de ce que fait Barry avec le même AA, comment dire... Et bien c'est pire, tout simplement. Ca me console un peu qu'un pro fasse une telle erreur sur 3 streets, mon go broke AA passe mieux après ce coup là :P

Voilà, c'était un regret avec un zeste de whine, soupoudré d'une giclée de consolation. Je ferais un peu plus attention au prochain flop avec une paire, si j'y arrive. Ou au prochain call d'un gros bet par un fish.

dimanche 14 novembre 2010

Petit retour pépère

J'ai mis longtemps à revenir sur ce blog. Fatigué et pas grand chose à déclarer, sinon de la colère. Période assez difficile. Et pourtant, pas mal de choses se sont passées.

Pour commence, fin du cash. Après avoir monté une bankroll deux ou trois fois de suite, en partant de 200, montant entre 1.5000 et 2.000. Puis en perdant tout sur des bad runs. Il faut dire que je jouais en Full Bankroll. NL200 avec 200. J'ai fini en NL400, KK AI pf vs TT qui chatte T. KK encore vs un 77 qui me suis au bout de l'enfer et finit par toucher un 7.

Très risqué mais c'est définitivement les bads runs qui m'ont tué. Cela aurait aussi bien pu se terminer par +5.000 à peu de chose près. Enorme paquet de caves perdues qui étaient +EV. Le seul qui run plus bad que moi, c'est KIPIK, lol. Et c'est vrai en plus. Quand j'ai la rage après avoir perdu 6 KK de suites et 5 AA de suite, je vais sur son blog pour constater qu'il lui est arrivé pire.

La dernière main, celle qui a fait déborder le vase: J'étais redescendu en NL50, ma BR flanchait déjà. Je call un pout 3bet Avec AJ. Flop TQK. Les nuts. Il bet, je raise tout pars au milieu, il retourne AK TPTK. Turn K, river A. J'ai juste éteient calmement le pc et n'ai plus jamais rejoué une main de cash.

Clairement, ce n'est pas pour moi, cela me fait disjoncter ces suckouts à répétition alors que sur les MTT, je gère plutôt mieux. End of cash donc.

Sur les MTT, j'ai un volume très faible puisque je ne joue que le vendredi et certains samedis pour ne pas perturber mon travail. Et parceque je ne supporte pas de ne pas avoir mon compte de sommeil.

Pas grand chose à se mettre sous la dent. Le jeu est bien plus mauvais que sur les .com mais cela augmente terriblement la variance. N'importe quelles deux cartes ayant au moins 30%, ça fait mal quand les fishs vous push à tout bout de champ.

La palme étant sur Winamax où un ramassis de fishs sévissent, bluffant et pushant tout. Il suffit d'être tight en général pour prendre des pots énormes, encore faut-il avoir des premiums et ne pas prendre de suckouts. Bref, à part quelques Itm, rien à l'horizon.

Quelques deeps, deux TF quand même et une deuxième place.

Une découverte: Le HU. Ca ne me plaisait pas avant. J'ai commencé timidement et j'adore cette variante maintenant. Je joue à de petits BI et prends un plaisir fou à décrypter les joueurs et à me battre férocement.

Ce week-end donc, j'ai pu faire deux sets de MTT, une dizaine à chaque fois. Une tf non déclarable et des itms, toujours rien de bien excitant. Des 5, des 10 euros, un petit 30 de temps à autre.

La BR est basse donc j'essaye de me mantenir voire de repartir avec une belle win. Plus de cash non plus pour payer les BI, donc modestie de rigueur. Pour les 100 et plus, qualif obligatoires.

Bref, un nouveau départ, dans le calme et la zenitude. On repars de zéro ou presque, sport et calme, et sets de tournois une à deux fois par semaine. Il va falloir être très chanceux à ce rythme, mais c'est de toutes façons ce que j'ai presque toujours pratiqué sauf au tout début. Je ne sais pas comment font les personnes qui travaillent pour grinder toute la semaine et être frais au travail. J'en suis incapable.

Le grinder du week-end donc. Et encore. Vraiment grinder impliquerait des sets de MT autrement plus conséquent. Juste pas envie. Je monte de 8 à 10 MTT à 20h. J'en remplace si je saute prématurement ce qui est rare. Puis, je ne les remplace plus et en général je finis vers minuit avec les un ou deux qui restent, s'il en reste.

Je n'ai pas abandonné de beaux projets. Pour l'instant c'est en sommeil, je préfère équilibrer la vie de famille, le travail et le sport.

Ah si, j'ai fait quelques Nights on Stars et carément le FCOOP Main Event. Card dead du long, comme si de monter le BI indiquait au croupier virtuel de ne rien me donner. Et je touche AA. 5 limpers. Je raise comme un porc. Hoooo, tu va faire folder tout le monde. Non, le dernier limper call. Flop TT8. Gros CB. Le turn rentre un quinte. Je mets tout au milieu car c'étais un fish calling station. Il slowroll et me montre 88... Call 88 oops pf sur un raise d'au moins 15BB, bien joué l'artiste...

Déjà que la BR était basse, après ce coup là...

Voilou. Allez, on est donc parti pépère pour ce nouveau départ.

PS: La fille est partie, je suis seul. Comprenne qui pourra...

dimanche 10 octobre 2010

Un peu bizarre

Vous avez dit bizarre? Comme c'est bizarre...

Période surprenante. Je joue en full bankroll sur une room que je cacherais (c'est pas Stars), sur de la NL100, NL200, NL400. Je multilplie par 2, jusqu'à par 7. Je perds presque tout, je recommence, je reperds, je recommence à grimper.

Des suckouts énormes en NL400, en m'entétant à poursuivre un fish. Un gars qui me call un raise monstrueux KK sur une table où 8 personnes limp, qui trouve le moyen de call le CB à une demi-cave et touche set 777 au turn... Le pro qui me raise un autre KK en NL400 avec TT et trouve le moyen de call mon push pf, T au flop...

Bref, horreurs sur horreur mais quand on s'amuse à jouer complètement hors bankroll, il ne faut pas venir se plaindre.

Ceci étant, quelles émotions. Comme je joue pour le fun, j'en ai eu pour mon argent.

Et quels fishs jusqu'en NL400, je ne trouve pas les mots pour le dire. Un push sur raise fish qui 3barrel AI any two. Il call un stack avec J5!!! Il me 3barrel AI J3 pur bluff alors que j'ai AA. Il limp AA, me raise enorme mon raise JJ. J au flop je check et il m'envoie une cave et demie pour une fois à raison. Un autre balance deux caves K8 TP no kicker vs mon set... C'est sûr, quelquefois ça chatte en face et on reperds tout mais je n'ai jamais vu cela auparavant. Les .fr c'est grandiose... BAh, comme de toutes façons on n'est pas sensés battre le rake, auatnt jouer avec des fishs extrêmes si on veut que la bankroll dure un peu.

Presque pas de MTT, je suis résigné à garder tout ça comme du fun le week-end avec un petit plaisir si une win se profile. Quand je vois ce qu'il faut grinder pour vraiment faire quelque chose en MTT, ça va vraiment rester un loisir ocasionel. Idem pour le cash. Je gagne tant mieux, je perds, c'est comme une sortie en boite. PAs de FCOOP du coup, puisque pas les bons jours. Que j'aurais aimé en faire pourtant...

J'ai la funeste idée de faire un post sur le fold KK pf après un limp-shove. Mauvaise idée EZEQK, ne compte pas sur la bonhomie et l'intelligence des personnes, tu seras décue et ne viens pas y ajouter ta propre bétise ou négligence au choix... Déjà que je n'aime plus tellement ni les forums ni les réponses qu'on y fait.

On y apprends notamment que c'est incorrect de raise un limp 5BB avec KK. Moi je ne trouve même pas incorrect de push direct alors 5 BB face aux hordes de fishs qui call tout après un limp... Certains semblent penser qu'il n'y a qu'une voie et que c'est la seule, et pourtant ils sont connus, grand bien leur fasse. Ceci étant, c'est celle choisie par mal de pros, mais pas tous, loin de là... Je ne critique pas leur avis, même si c'est celui de la majorité, je dis juste qu'il n'est pas assez ouvert.

Qui a dit qu'on ne peux pas limp? Qui a dit qu'il faut toujours raise 2.5, reraise 3.5 etc??? C'est anti-créatif au possible, voir les gars comme Ted Forest (c'est vieux mais il y en a de plus récents) qui proscrivent tout cela. Franchement, sur du .fr, on peux même open-push ces mains et ont se fait call au moins une fois sur 2 par 66 ou pire.

Le pire, c'est que ce n'est pas moi qui joue cette main et qu'en gros, le gars limp AA, se fait raise par mon pote KK 5BB et push direct puis l'autre call. Moche et standard, ce qui repose l'éternelle question du fold impossible KK, même sur un move douteux et suspect.

Gardons ces questions pour nous, ça n'intéresse personne. De toutes façons, comme je ne gagne rien sur les .fr et que vu le volume infime, c'est une fin de carrière ou presque, pas grand chose à ajouter.

Bref, pour vivre heureux, vivons sinon caché du moins tranquille et amusons-nous sans se prendre la tête. Concernant les avis, je suis sur des sites de coatching réputés depuis fort longtemps et j'y trouve des avis plus ouverts et variés. Il ne faut pas généraliser, il ya quand même des gars bons et qui prennent du temps pour répondre. Mais c'est toujours gâché par le reg du forum de service qui vient vous assassiner en deux phrases si sa copine l'a contrarié :P

Et me concernant, je n'ai plus la force de répondre au type qui doute de son push AI avec 10BB alors qu'il tombe sur AA ou d'autres gâteries de ce genre. D'autres s'en chargent et font ça très bien. Je me réserve les questions débiles sur le fold KK pf :P

Sinon, en MTT c'est amusant: Quand je joue standard, le peu que je joue, c'est souvent bof. Quelques moves pas terrible donnent des résultats plutôt surprenants. Je vais finalement jouer plus fish, c'est plus amusant, surtout quand on suckout à mort. Je comprends mieux les calls horribles que j'ai pris récemment.Pfffff... C'est du dépit avant tout...

Allez, j'ai un tout petit tournoi cet aprem, et je suis même ITM sur un field énorme. Ca ne va pas durer, déjà à tapis plusieurs fois et short...

Ouhhhh, un tournoi, un seul, avec ça on est parti pour le grind ultime... C'est l'avantage d'être un amateur fortuné. On fait ce qu'on veut, au rythme que l'on veut avec le BI que l'on veut même hors bankroll. On s'en fout. C'est ça qui est bien :)

Ps: Out. Je raise 4 BB KK, tout le monde fold, bien sûr. Je reraise SB AJs, call de AA en face, bien sûr... Bah oui, avec un seul tournoi, on peut espérer une issue de ce genre et rien d'autre.

samedi 18 septembre 2010

Soirée cool

Tout d'abord mes plus plates excuses pour les personnes qui avaient déposé un commentaire sur les derniers posts: Le blog était un peu délaissé et je n'avais pas vraiment vu ces commentaires.

J'y serais attentive avec cette reprise...

Soirée cool donc, qui commence par l'empilage classique de tournois divers et variés et de qualif pour le Night on Stars. Ce n'est toujours pas une soirée chanceuce, je vais donc perdre 4 flips d'affilée avec AK vs Qq, JJ... Et perdre JJ vs AK. Je me dis quand même que j'aurais pu en gagner la moitié, et bien non... Donc, rien. Je rate une tf de peu encore sur un suckout et donc le bilan sur les .fr reste le même depuis la reprise: Nada, rien...

Ca ne durera pas car je joue bien, je ne fais pas d'erreurs. Il faut juste que je gagne les flips et les 70/30, 80/20. Par contre, les moves sont plus limités en .fr: Ca joue tellement mal qu'on est call avec n'importe quoi...

On continue par une sesion de cash très sympa: Beaucoup de discussions à table, presque plus que de jeu. Ca n'empêche pas d'engranger puis arrive deux accidents:

Un pot en omaha (je n'y joue plus trop mais une petite envie subite). J'avais les nuts au flop avec KJ sur un flop ATQ bicolore. Ca pars à tapis et j'ai le deuxième tirage couleur en plus; En face, il y a ATT et le draw flush max. Donc, str8 et deuxième flush pour moi, Set, DP et draw flush max en face pour une cave et demie. Ca ne rate pas: Flush river, sick life... Voilà pourquoi je ne rafole pas de l'omaha: On pars devant et tout peut arriver. Bon, ok, il avait aussi une main monstrueuse. Une partie des bénéfices accumulés patiemment s'envole.

Sur une autre table, Je flat-call un 3bet avec KK pour varier. Le fish de la table envoie all-in en squeeze. Voilà la suite pour une belle horreur:
Poker Stars $0.25/$0.50 No Limit Hold'em - 6 players

The Official DeucesCracked.com Hand History Converter



UTG: $41.00

MP: $60.49

CO: $50.00

BTN: $52.71

Hero (SB): $50.00

BB: $54.09



Pre Flop: ($0.75) Hero is SB with K of hearts K of diamonds

1 fold, MP raises to $1.50, 1 fold, BTN raises to $4.50, Hero calls $4.25, 1 fold, MP raises to $60.49 all in, 1 fold, Hero calls $45.50 all in



Flop: ($105.00) J of hearts 2 of spades A of diamonds (2 players - 2 are all in)



Turn: ($105.00) 5 of hearts (2 players - 2 are all in)



River: ($105.00) 6 of clubs (2 players - 2 are all in)



Final Pot: $105.00

MP shows J of spades A of spades (two pair, Aces and Jacks)

Hero shows K of hearts K of diamonds (a pair of Kings)

MP wins $102.00

(Rake: $3.00)





J'ai travaillé la zenitude, donc je continue, bien décidé à récupérer tout cela dans le calme. Et je remonte à nouveau. Pot après pot, value après value, bluff après bluff. Puis ça bascule: KQ, flop KQ, draw flush, je slowplay. La suite pour une horreur pour moi, enfin de la chatounette.

Poker Stars $0.25/$0.50 No Limit Hold'em - 6 players

The Official DeucesCracked.com Hand History Converter



Hero (BTN): $50.94

SB: $37.25

BB: $47.26

UTG: $45.25

MP: $41.87

CO: $79.89



Pre Flop: ($0.75) Hero is BTN with Q of spades K of clubs

UTG raises to $2, 1 fold, CO calls $2, Hero calls $2, 1 fold, BB calls $1.50



Flop: ($8.25) K of spades Q of diamonds 4 of clubs (4 players)

BB checks, UTG checks, CO bets $4, Hero calls $4, BB folds, UTG calls $4



Turn: ($20.25) 9 of clubs (3 players)

UTG checks, CO checks, Hero bets $13.25, UTG raises to $26.50, CO folds, Hero raises to $44.94 all in, UTG calls $12.75 all in



River: ($98.75) Q of clubs (2 players - 2 are all in)



Final Pot: $98.75

Hero shows Q of spades K of clubs (a full house, Queens full of Kings)

UTG shows T of hearts J of hearts (a straight, Nine to King)

Hero wins $95.75

(Rake: $3.00)





Ok, bad slowplay flop avec deux adversaires, je n'en mêne pas larege au turn, je suis presque sûre d'être battu. Mais vu ce que j'ai pris ce soir, il fallait bien un minimum de chatounette en retour.

Une autre cave à coté aussi, mais acquise patiemment par de bon value-bets. Les tournois et les pertes sont annulés. Bien que la session ne soit pas ultra-gagnante, j'ai au moins endigué les pertes dûes aux horreurs et payé les tournois, c'est déjà ça.

En ce moment, AK me trahit en tournoi et KK en tournoi et en cash. Deux KK défoncés en cash, idem en tournois. Heureusement qu'AA me reste fidèle. C'est là qu'on mesure la vulnérabilité de KK par rapport à AA pour ceux qui auraient encore un doute. C'est un monstre, mais un Ax peut l'enrhumer.

En tout cas, je joue avec plaisir depuis que mon jeu a évolué. Un jeu très récréatif, agro et sans pression qui me ravi, j'ai retrouvé le plaisir.

Je renonce à utiliser PokerXFActor qui ne fonctionne plus et je ne sais toujours pas pourquoi...

J'ai également supprimé la section vidéo: Mon identité doit rester secrète car je travaille pour l'éducation nationale, chuut... Désolé, j'en referais peut-être un jour mais là, je suis en sous-marin. Idem pour mes pseudos .fr, je les ai changés. Impossible de me retrouver, sauf sur Stars, le seul qui est resté.

J'en profite pour donner quelques cours d'orthographe à certaines tables. Le niveau est en dessous de tout. Il doit y avoir un pourcentage important de voleurs de mobylettes et de gamins de 12 ans, je ne comprends pas sinon...

Dernier point: Les insultes. Essentiellemnt sur Winamax et Fulltilt: Il n'y a pas de modo aux tables. Et ça part en vrille, des sommets d'obscénité et de vulgarité. Je ne suis pas en reste d'ailleurs quand on m'agresse. Bienvenue sur les .fr...

En conclusion, les .fr apportent quelques oportunités, encore faut-il run good, ce qui n'est pas le cas du tout en MTT et pas assez en cash.

Ce soir, ce sera de nouveau MTT et cash, ou alors cinéma, je n'ai pas encore décidé. J'irais bien au cinéma, mais ça enlève une des deux seules soirées MTT de la semaine, j'hésite.

samedi 11 septembre 2010

Samedi plat

Une deuxième tentative du 100 euros Night on Stars qui va doner le même résultat que la première: Pas de cartes, impossible de jouer. Enfin, quelques-une au début mais impossible de toucher quoi que ce soit.

Dépité, je finis par push une open-end qui ne touchera pas et en face c'était un set...

J'avais ouvert un 2+R pour m'occuper et là j'ai plus de jeu. Je sortitrais 38ème, autant dire que ça ne sert à rien... AK all-in call par QQ, flop KQ, décidemment...

J'ai aussi ouvert deux tables NL50 pour m'ocuper. Début catastrophique. Rien ne rentre, ça chatte en face. Excédé, je finis par 4bet all-in sur un board Q25 avec deux carreaux avec KK. Un gars call, l'autre fold avec regret, il avait 22!!! set QQQ pour l'autre pfff... Et hop, moins une cave avec ces premiums qui s'empallent. Normalement j'évite, mais là entre les bluffs et les chattages, j'étais excédé.

Je me rattrape sur une autre table ou j'ai la quinte max et mon adversaire me mets à tapis avec double paire.


Voilà, calme plat donc pour cette soirée. Il faudra quand même que je touche quelque chose quand je joue des 100 euros!

vendredi 10 septembre 2010

Night On Stars

Comme prévu donc, le Night on Stars quite à la qualif d'hier: Résultat néant. Je perds un demi-stack sur un setup QQ vs AA. A la table de Tilouforfun tout le tournoi. Il sortira juste avant moi, désert de cartes, je ne touche que des 72, 82, 23 et je finis par partir all-in avec 76. Out. Moins de réussite que Tilou qui suckoutera avec A5 vs A9 pour quand même sortir peu après.

Les autres tournois se passent mieux, avec quand même quelques suckouts.

Un 30euros 2K ou je suis en tf, dans les 7 derniers. All-in pf KK vs AK. A rivière... Toujours l'As à la rivière et toujurs KK qui ne tient pas. Bon, ITM et septième quand même.

Un 5+R 3K où je suis à l'aproche de la tf, dans les 15 derniers. Un raise, je push mes 70.000 chips, 20 Blinds avec 88. J'ai hésité à faire un stop and go, j'aurais du: Call par AK et A river encore...

Un 10$ 3K ou je suis dans les 18 derniers, encore à l'approche de la tf. Je raise KJ au bouton, flop TJJ avec deux piques. Un bet, un all-in, je call. Il a AJ, sick life... Bien sûr, c'est le fish de la table, celui qui m'avait 4bet all-in AJ mes KK et chatté l'As.

Et un 10$ sur Winamax où je ne fais absolument rien. Cela nous fait 3itm sur 5 tournois. 7éme, 15ème et 18ème. Pas mal, mais dommage, c'est trop loin des vrais sous.

En bonus, un lien où NLegend se fait défoncer en cash game. Une série incroyable de bad beats. Enfin pas que... Certaines mains sont jouées trop agro à mon goût, ceci provoquant parfois cela. C'est sûr que je ne joue pas à ces limites mais quand même. Ou alors cette c'est de rigueur à ces limites, je ne sais pas... Pourtant, les reads sont bons, il est devant à chaque fois.

Après cette série, c'est promis, je ne whine plus pendant une semaine. Ma cave perdue ce jour me semble bien légère à coté...


http://www.wam-poker.com/forums/juillet-le-grand-fourre-tout-cg-61103?p=2176625#2176625

jeudi 9 septembre 2010

Qualif, qualif...

J'ai failli écrire un billet noir. Après avoir constaté la fermeture de plusieurs blogs, l'arrêt de blogandpoker... Plus le marasme lié à l'apparation des .fr, c'était tout près. En plus, un certain nombre de blogs courent maintenant après l'audience. Publicité, images, ca y va...

Très peu pour moi. J'ai refusé quelques propositions du temps où je publiais régulièrement, pas envie d'être esclave. J'ecris ce que je veux avec l'état d'âme que je veux et en parlant de mains et de poker, that's all.

Sinon, activité toujours réduite en semaine, voire presque nulle et les tournois le week-end. Eh oui, c'est incompatible avec un travail. Enfin, quelques-uns y arrivent peut-être mais je voudrais bien voir dans quel état ils sont le matin quand ils run deep.

J'ai commencé par une brève séance de cash NL50, le temps de prendre une cave. Je ne grind plus mais je ne dédaigne pas de brèves séances pour payer des tournois. Un loose qui me push avec A2 et DP au turn sur mon set 666 trouvé au flop et un fish qui bet du long top pair alors que j'ai trips de 6 depuis le début et piège. Le Quatrième 6 tombe river pour un magnifique carré. Il bet 3 malheureux euros et je push, persuadé qu'il ne va jamais call (un K est tombé au turn) Et bien si! Il call son tapis pour son full qui ne vaut rien...

Du coup, j'ouvre 3 qualifs pour les tournois à 100 euros de Stars. Un 3 un 2+R et un 10. Et enfin une belle séance. Je finis deuxième sur le 3, hélas cela ne donnait pas une place entière car il manquait 2 euros, sic... Mais je prends les deux autres qualifs, presque sans m'en rendre compte. Hop, 2 tickets à 100 euros transformés en T£ pour papa.

Du coup, peut-être que je ferais le Night on Stars demain.

J'en profite pour féliciter mon ami Jerome: 28ème sur le 215$ 12.000 entrants WCOOP. Joli perf. Dommage que les deux dernières mains lui coûtent le tournoi si près du but: Le cinquième prenait 95.000$!!! Le premier 330.000$!!! C'était pas loin Jerome et ça n'arrive pas tous les jours... Un field double du Sunday Million pour un prize-pool de 3 millions!!!

Un clin d'oeil à Sharp: Il a écrit un excellent article sur les .fr. En gros, il dit que c'est plus fishy, que l'on peut augmenter de limite. Mais que cela a brisé le rêve Moneymaker: On rêve tous de gagner un Sunday Million. C'est d'ailleurs comme cela qu'il est passé pro (une 3ème place). Or, le .fr, de par la baisse drastrique des prize-pools tue le rêve. Difficile de faire la culbute dans ces conditions. Le Dayly FrenchKiss, qui est un des plus gros du soir, offe généreusement 1.000 euros au vainqueur.

Désolé, ça ne me fait pas réver, c'est le tiers de ce que j'ai pris sur le dernier gros tournoi en .com pour une 150ème place et un autre ITM... Bon, ok, c'était les WCOOP. Mais j'ai révé et espéré pendant deux jours et ça, c'est une sensation merveilleuse. Il reste les deux gros tournois: Le Sunday Special et le Night on Stars, injouables pour moi si je ne suis pas en congés. Ou en week-end pour le Night. Et quelques autres moins gros sur Winamax et consorts. A défaut de grives et en espérant que l'on puisse retrouver les joueurs du .com un jour...

dimanche 5 septembre 2010

Quoi de neuf Docteur?

Pas grand chose après ce petit délire en vacances et en spanish, histoire de rigoler. J'ai repris un peu sur les rooms .fr. Commencé avec une petite bankroll en cah, je l'ai multiplié par 6 en 10 jours puis une série horrible, je passe à la limite supérieure, deux gros suckouts pf et je reviens à la case départ.

Du coup, j'ai laissé tomber le cash. J'y reviendrais de temps à autre pour payer un BI mais je n'aime plus du tout le grind durant des heures, ça m'a gavé avant, j'ai ai laissé des plumes et ça me gave toujours.

Mauvaise série de tournois, je ne fais pas un ITM, suckout sur suckout.

Puis j'ouvre deux tables NL50 sur Stars, il me fallait des fonds. Je tombe sur un lecteur du blog qui croit que je 3bet light et m'envoie son tapis pf. Je paye avec KK et le déstacke avec ses JT. Il me demande pourquoi je suis touours en NL50. Lol, mon garçon, le grind, c'est fini pour moi et les limites plus hautes aussi. En même temps, je push Double top paire KQ table à coté et me fais call par KT. Que voilà une jolie séance brève et bonne...

Moins de suckouts en tournois mais rien à l'horizon surtout que je joue très peu, uniquement le week-end.

Dans ces conditions, je suis à nouveau un "touriste". Je joue pour le fun occasionellement. Fini le grind et je m'en porte mieux niveau physique et mental. Je vais me concentrer sur le sport et continuer très ocasionellement les tournois et , pourquoi pas, un petit SNG de temps à autre. Mais vraiment, volumétrie d'amateur occasionel. Je n'ai plus de points VIP et c'est tant mieux aussi. Terminé la course aux bonus et au Supernova, je ne ferais même plus un GoldStar maintenant.

Deux trucs fun: Kipik que je retrouve à ma droite dans le seul tournoi du dimanche joué: Le sunday challenge. J'hésite à call son raise UTG avec AJ UTG+1, il est plutôt tight. Jxx au flop, il minbet, je le raise. Et je me fais attraper au turn, il avait AA, NH...Je sors avec Full des valets par les 10 contre full des dames par les 10 et Royal flush!!!

Admirez:

http://www.pokerxfactor.com/SH224868/38722_20100905_110938

Je me qualifie pour le Sunday Special mais je ne vais pas le jouer, c'est trop tard, je bosse le lendemain. J'espère que je peux le transformer en T$.

Voilà, c'est tout pour cette rentrée. On peut dire qu'avec les .fr, c'est reparti presque à zéro: Petite bankroll, peu de temps à jouer, peu de tournois, petits prize-pools. Pas bien excitant tout cela mais tant mieux: C'est le moment de profiter de la vraie vie...

Ce que j'aimerais bien comprendre, c'est pourquoi on ne peux plus poster des HH avec PokerXFactor dans les blogs et qu'il faut maintenant passr par un lien...

lundi 28 juin 2010

Silence, on ferme...

Comme tous le monde, je me fais sortir de toutes les rooms qui prennent une licence. Party, Stars, Winamax...

Je cashout sur certaines, j'attends de voir ce qui va se passer sur Stars le 29.

En attendant, j'ai continué un peu sur le rush FT mais c'est désespérant: Rempli de regs, c'est très dur de faire le moindre sous là dedans.

Alors, j'ai émigré et suis parti sur l'omaha ailleurs, en short-ended et sans rush. Pouf, 4 caves en une demi-heure. Ca fait du bien...

Finalement, le rush n'est pas si bien que cela: on n'a aucune idée du profil des adversaires, le jeu est bizarre puisqu'on peut fold des tonnes de mains. Les gens craignent les sets, les couleurs et les quintes comme la peste. Bref, pas rentable du tout.

On s'occupe donc un peu en attendant l'ouverture officielle des romms fr. J'ai testé Stars fr en freeroll pour les FPS. Le niveau était affligeant. Espérons que ça reste comme ça...

Le passage en fr ne me gêne pas du tout: J'ai tendance à perf dans les petits/moyens tournois et je ne fais pas assez de fields à 6.000 pour que ce soit rentable. Pour le reste , on verra bien.

dimanche 20 juin 2010

Pas de WSOP

Pas eu le temps de faire les steps finalement, avec tous ces matchs de foot ;) Et hélas, je me rends compte qu'il me manque des points pour le 370$ qualif WSOP. Je tente bien quelques donkaments mais abandonne rapidement.

Je dépense donc quelques FPP pour le Sunday Warmup. Que je joue très mal. Aucun flop touché, puis QQ. Un limp, un raise je 3bet, le raiseur call.

Flop Q45 avec deux coeurs, double tirage. Il check et je bet. J'aurais dû check car il fold. Ou bet très petit. Le risque était faible sur ce board.

Puis AQ, un flop 9TJ, je donk bet le calleur. Il raise 1.800. J'en ai marre de fold au flop et push mon open-end. Insta-call KQ et je suis out. Mal joué ce warmup, voire donké.

Sinon, il y a eu une séance de rush cash et je crois que ce sera la dernière: rien à faire, impossible de profiler les joueurs. Je prends deux caves et reperds tout set vs supérieur qui touche au turn. Puis le reste AA vs 33 qui touche set. Je suis maudit sur FT, sur le cash et sur le rush, donc stop. Je n'auras jamais autant perdu avec des Sets et des fulls, c'est tout bonnement incroyable.

Il n'y a plus qu'à oberver ce que Stars va proposer pour le transfert de compte.

mercredi 16 juin 2010

Suite Cash + tournois

Ce jour, j'ai quartier libre, donc petite séance de cash suivie des tournois, juste quatres. A ce sujet, je me demande vraiment pourquoi j'insiste sur le cash, je me fais matraquer d'horreurs.

Je touche un set 222 sul le flop, ça part all-in vs un demi-stack. Il a double paire A9. A au turn, bien sûr... Et je continue à perdre en cash avec des fulls...

Puis enfin un retournement de situation. Je call un 3bet, excédé, avec 88. Flop TT8. Je me prends un check-raise énorme au turn, une brique du style 6. J'ai le top full et push, voyant pour la énième fois une overpaire en face. Il call une cave et demie avec AA. Et je me surprends à implorer: Pitié, pas d'As, pas encore un 96% de perdu. Ca tient mais en être réduit à craindre les 4% démontre bien à quel point je run bad en cash.

Puis un 9Ts que je call couleur coeur. Kxx et deux coeurs au flop. Je call un bet pot, sans la côte mais avec de sérieux implied odds. Encore un bet pot au turn avec un J qui me donne gutshot en plus. Je call. Dame de coeur river. J'ai ma couleur, la quinte, et il donk bet gros, 18$!!! Je prends le risque de value max et je push mes 52$ restants. Il tank et finit par call le set QQQ. Yes!!!

Puis quelques paires d'AS que je push direct pf pour voir. Et enfin KK que je 3bet BB vs un raise du bouton. Flop 226. Je ne pense pas qu'il a touché quoi que ce soit ici. Je bet 10$, il call. Turn 3. Je bet 25$. River 9, je ne peux plus reculer, je push. Je le vois sur TT/JJ/QQ depuis le début. Insta-call et il me retourne le carré de 2... sick life... J'ai pourtant raise énorme pf mais ils ne lâchent même pas 22 ces chacals, pour le plaisir de setminer.

La gerbe pour finir: un raise, je 3bet énorme AA, je prends un 4bet et j'envoie la purée. Il call JJ en SB. Super. J river... C'est juste à vomir, encore et encore ces AA, KK craqués sans arrêt. C'est des 80% il parait, sauf que je les gagne 10% du temps!!!

Bon, là, je commence à être dégouté, rien à faire. Quand je ne prends pas de suckout, je prends la mauvaise rencontre...


Je lance quelques tournois, quatre, tout en regardant la coupe du monde. Rien de spécial sauf encore une fois le Bodog où je fais table finale. Je sors 5ème après quelques heures d'un jeu très solide. Un raise, je push JJ et suis call par A5s. A au flop, encore un suckout... C'est quand même une jolie perf que cette tf sur 4 tournois d'ouverts alors que je n 'ai rien joué d'autre depuis un moment.

Mais bon, en cash, je perds, en tournoi je gagne. Je devrais comprendre non?

mardi 15 juin 2010

SUCK cash

Petite session de rush en cash NL50. Et un paquet de suckouts.

C'est simple, je monte plusieurs caves et reperds tout sur des suckouts répétés assez incroyables.

J'ai full avec 66 et 644 au flop. Le gars me call des bets énormes du lobg et call mon shove river après un 2 turn et un 7 river. et bien sûr, il a 77 et chatte river après avoir joué comme un branque.

Un autre que je pousse all-in au turn avec un set de 6. Il a QQ et touche Q river..

Le suivant pareil: j'ai encore floppé un set, il ne lâche pas son overpair QQ et touche Q river, on est encore all-in au turn.

Un raise, un 3bet, je push AA et les deux me call, un short et un deep. Le short a 88, le deep KK et bien sûr, K au turn qui me crucifie...

C'est juste incroyable, Je ne parviens pas à gagner alors que je joue bien et que je monte des caves. Dès que j'en ai une, je la perds en mettant mon argent au milieu avec la meilleure main et je me prends systématiquement un 2-outter river...

Je comprends ce qui m'avais fait arrêter, c'est juste rageant. Le pire, c'est que je joue bien. Ca donnerait quoi si en plus, je jouais mal?

Bref, au final, session négative malgré le gain de 3 ou quatre caves. Forcément, j'ai pris plus de suckouts que de gains. Bref, encore fâché avec le poker. Je devrais être positif de 4 ou 5 caves et au final, je sors négatif. Je vais finir par croire que je ne suis pas assez veinard pour gagner.

lundi 14 juin 2010

Débordé par les buts

Eh oui, week-ends à voyages et coupe du monde. Avec tout cela, pas moyen de s'assoir à une table. Et ce n'est pas parti pour changer: Travaux dans le jardin, sport et re-coupe du monde.

Le break continue. Bon, j'en profile pour lire quelques blogs puisque je n'ai pas le temps de jouer. Je vois l'ami Kipik grinder de nouveau en NL50 et faire de touts petits-BI. Ca me réconforte car j'en suis au même stade, aux MTT près, je garde encore des BI moyens.

Donc, pas de mains, pas d'analyse, pas de poker. Sans regrets. La victoire n'en sera que plus belle et cela fait du bien de continuer un grand break.

Le seul souci est que mes tickets Step végètent et le Stars.fr se raproche dangereusement. Attention à ne pas les perdre si Stars faisait un mauvais coup. Et attention à ne pas rater le coche WSOP.

Mais là, ce n'est pas possible, trop de matchs à regarder, il va falloir viser les trous dans le programme...

EZEQK, toujours en mode fainéant et cool...

jeudi 10 juin 2010

SNG .com ou .fr?

Début du défi SNG avec la tentative de qualif WSOP. On commence doucement avec une session exceptionelle en semaine. Pas exceptionelle dans le sens résultat, mais dans le sens je joue en dehors du week-end. Tout à fait possible en peu de temps en SNG, comme tout le monde sait.

On commence petit. Je laisse de côté les tickets Step 3 et Step 4 et j'ouvre un Step 1 et un Step 2 pour retrouver les sensations.

Le Step1 est un véritable carton. Je double, triple, quadruple en 4 mains. TPTK vs draw, Set, big hand ou les nuts à chaque flop et des adversaires loose qui y laissent leur stack. Quelques instants plus tard, je remporte un ticket Step 2 en étant archi-chipleader. Facile le poker quand ça se passe comme cela, sans suckout...

Le Step 2 ne ressemble à rien de tout cela. Deux KK BB faibles, fold. Puis je perds sur un setup.

Résultat des courses: on en est au même stade, rien de nouveau pour cette reprise légère.

Pendant ce temps, je vois quelques posts sur PokerStars.fr et décide d'envoyer un mail à Stars pour demander ce que deviennent mes steps, bonus, fpp etc... Réponse évasive, je proteste et leur demande de répondre à mes questions ou de me dire qu'ils n'ont pas les infos. Re-mail de Stars qui s'excuse et me dit, qu'en effet, ils ne peuvent pas encore communiquer. Mais que je ne m'inquiète pas, mes sous ne sont pas menacés. OK, mais le reste? A suivre... Déjà que j'ai abandonné toute vélléité de conserver le Supernova, ce n'est pas ce changement qui va me motiver. Fin juin, c'est fini, plus de status VIP. J'ai dû totaliser 400 FPP ce mois, une misère alors que je tournais à plus de 10.000 par mois.

De toutes façons, ces status Supernova sont un piège à C... Sharp vient d'en faire l'expérience en multitablant 20 tables en NL200 ou 400: Il a encaissé les bonus mais n'a pas pu se maintenir à jeu et a fini dégouté et fatigué. Et quand on connait Sharp, si lui n'y arrive pas, c'est que c'est mission impossible. Il visait le Supernova Elite. Il n'a pas encore abandonné mais je lui prédis un dégoût semblable au mien dans pas longtemps si ce n'est déjà fait. Le poker industriel, c'est pas bon et ça finit par coûter...

J'allais remballer,et quelques amis qui me proposent des tournois 135, en rush. J'avais déjà testé en cash. En tournoi, c'est tout simplement génial. J'en ai fait 4 petits. 3 out sur des setups, par exemple set 555 au flop et il touche set JJJ au turn...

Le quatrième, je sors buble. J'attends trop, les blinds montent très vite et en plus, je me distrait à lire un article pendant ce temps. Tss, Tsss, EZEQK... (c'est ta faute jérome, fallait pas me donner ce lien pendant que je jouais ;) )

Mais j'ai adoré: 4 tournois en moins d'une heure dont un deep, au moins on ne perds pas son temps!

J'aperçois le deep-stack CP à l'ACF à 250 euros sur 4 jours. Je suis tenté un bref moment et je me dit: Quoi, tu va passer plusieurs jours le cul assis sur une chaise à attendre 20 mains par heure pour sortir sur un suckout? Et claquer en plus 100 euros d'inscription acf? Et ben non, un moment d'égarement mais il n'en est pas question.

Je ferais plein de tournois online et des rush à la place... Sans oublier les Step à accélérer...

lundi 7 juin 2010

WSOP, le dernier défi?

Je suis un touriste, un amateur du week-end. Puisque je ne joue que le week-end, et encore, peu de tournois et encore moins d'heures. Dans ces conditions, je crains que les futures perfs ne soient pas vraiment nombreuses, mais sait-on jamais...

De plus, ma bankroll est vacillante, bien que ce ne soit pas très grave, je peux toujours en remettre.

Mais il me reste de quoi tenter le dernier défi: Des tickets sur Stars: des step2, 3, 4. Et de quoi payer le spécial WSOP à 400$. Presque 1.500$ de tickets.

Je crois que je vais tenter le va-tout: Décrocher une place pour le main event. Ca passe ou ça casse. De toutes façons, avec la loi qui arrive, je ne sais pas si ces tickets ont une grosse espérance de vie.

Donc, à partir cette semaine, puisqu'il s'agit de SNG, je peux tenter ce dernier défi. Ca passe, je vais réaliser un rêve à Las Vegas. Ca casse, j'attends le nouveau site fr et je repars en amateur du week-end.

Ca me paraît être une jolie sortie de la période .com, je crois que je vais tenter. C'est sûr que je ne serais pas de bonne humeur si je craque un paquet de dollars en suckouts. Mais l'adrénaline peut être au bout. Avec une possibilité d'un step 6, voire d'une win...

Ca va être dur mais qui ne tente rien...

Après cet arrêt, voilà un défi excitant et sur lequel je ne m'engage finalement pas tant que cela: Ces tickets ne sont pas échangeables et je ne peux pas faire des Sunday, travail oblige... Et quoi qu'il arrive, cela prendra peu de temps: Quelques SNG.

Alors, 1.500$ à quite ou double? Mmmm, oui, je vais le faire...

vendredi 4 juin 2010

Outch

Bon, apparement, je ne peux plus jouer en cash. Rien ne passe, comme avant l'arrêt.

Je raise KK au bouton. BB me raise 6$. Je lui envoie 18$. il push 50$, je call. Il a JJ, J flop...

Un raise, je 3bet KK, je me prens un 4bet, je push, il call AA... On touche le set tous les deux mais tout le monde sait, AAA bat KKK...

UN limp, je raise 7 blinds QQ!!! il call, je bet le flop bas il call, je call un mini-bet turn pour pot control. Je call le bet river, il a le set 222. call 7 blinds avec 22...

Il me reste 35$ sur une table, je call un 3bet QQ. flop bas, je balance le pot, il shove. Il a KK...

Sb je raise KK, BB me 3bet. Je 4bet, il min5bet. Hum, bataille de blinds, le 5bet min ne me plait pas mais si je jette KK en bataille de blinds... Je push 70$, il call... AA... AA vs KK en bataille de blinds.

Ben voilà, je ne peux juste pas jouer pf mes premiums, je me fais défoncer quelquesoit la main. C'est juste pas croyable, je ne peux pas gagner une main pf avec KK. Et QQ encore moins bien sûr... Sans compter que je perds aussi les AA face à KK 80/20, ça va être difficile...

Bon, je crois que je run très bad. Le poker n'est toujours pas pour moi, je vais continuer à me cacher dans un coin.

Un petit goût de déja vu

A l'occasion du week-end, je tente donc un retour modéré. Bien dans le goût de ce que je connaissait. Je commence par une petite séance de cash de 45 mn. Très courte et 4 tables, je ne veux plus de ces longues séances à 12 tables qui vous laissent épuisé et ruiné. Oui, mais alors, quelle limite?

Avec ma nouvelle petite bankroll, rien n'est possible. Moi qui était un reg de la NL100... Je ne peux quand même pas jouer en NL10. Donc, j'oublie la bankroll et j'ouvre des NL50. Je me fais bousculer sur deux tables que j'aurais mieux fait de fermer direct. 3bet à gogo et 3 barrels, je ne vois aucun abattage. Trop mou ou pas assez de jeu, je ne sais pas, je me fais ballader.

Sur les deux autres, je gagne des petits pots. Puis arrive cette main:

Je call un raise avec 99, on est trois dans le pot: Flop 89T. Bon et pas si bon... Je donk bet 5$, 1 call qui a comme moi 1 cave et demie. Turn J, aie... Check-check. River 9 pour le carré magique!!! Il y a une quinte possible et la couleur est tombée aussi. Je bet 11,50$ et me prends un all-in!!! Possibilité de quinte flush mais inutile de dire que je ne fold pas un carré...

Il call et me retourne un full des 8 par les 9. Hop, une cave et demie. C'est mal joué, je ne pouvais call qu'un full ici avec ce board affreux et il avait le plus petit. Ce joli pot compense les autre tables où je me suis fait maltraiter et au final, je ne suis que break-even. Il aura fallu un carré pour que je vois enfin un gros abattage.

Puis les tournois. Affreux. On fait court:

Un push all-in à 40BB, blinds à 60, je call la moitié de mon stack, 2.500 avec KK, il a 33. 3 river, lucky donk... Pourquoi est-ce qu'il faut que ça arrive encore et encore...

Je le retrouve sur un autre tournoi, je push 66, il call 77. Excédé, je reviens sur un raise UTG avec 44 et me prends QQ... Forcément, je finis par faire comme ces donks et voilà le résultat.

Sur FT où je suis toujours maudit, je touche enfin une premium: AKs; Raise, je me prends un 3bet. J'en ai marre, je push malgré une profondeur de 30 BB. Il tank et call lentement AA, ce chacal... Rien à faire sur FT, comme d'hab.

Un raise, je call AJ, ça shove derrière moi. J'en ai marre de ces pushs pourris, je call cet AJ. Il a 66 et je touche, c'est bien ce que je pensais. Puis, Raise KQ, call BB. Flop JTx, ça part à tapis, il a double paire TJ et je ne touche rien. Pff, il faut qu'il call oops avec TJo et touche deux paires...

Bref, je me lasse rapidement et finis par bazarder le tournoi qu'il me reste.

C'est devenu vraiment un jeu à haute variance. N'importe qui vous 3bet ou part à tapis avec 44, 66, AT, c'est tout et n'importe quoi.

Pour effacer ces effets, il faudrait en fait jouer plus tight. Mais le coup avec KK m'a vraiment énervé...

L'avantage, c'est que je n'ai pas beaucoup perdu de temps, j'étais out de tout en une heure et demie.

Voilà, bref et court. Et un peu frustant, surtout le tournoi avec KK. On était peu nombreux, c'est dommage. C'est clair que je m'impatiente vite quand je prends des suckouts. A vrai dire, ça m'est égal. Je prends ça comme un passe-temps ocasionel en ce moment. J'essayerais d'être plus patient pour la prochaine session s'il y en a une ce week-end.

Attention à cette vague de donks qui pushent avec la moindre petite paire, on dirait que c'est à la mode...

dimanche 30 mai 2010

En pleine Desintox

Ouf, le plus dur est passé. Je suis content d'avoir réussi la partie désintoxication. Plus un seul jeu en semaine le soir. J'ai joué le vendredi pour une petite série de tournois qui n'a rien donné, toujours les suckouts.

Et j'ai rejoué quelques satellites ce soir pour des step. Une mauvaise série de départ avec des fishs qui callent n'importe quoi et touchent et deux petites win à la fin. Quelques énervements sur les suckout mais ça finit par passer.

Mais le plus important est que j'ai une activité très réduite et c'est ce que je recherchais.

Je savoure les moments passés à faire autre chose. C'est clair, le grind n'était pas pour moi. Du coup, ce blog n'est pas très actif, on ne peut pas tout avoir...

Mais quel plaisir de faire plein d'activités, car mine de rien, ce jeu est un horrible consomateur de temps.

Voilà, on va continuer comme ça. Du coté de la ligne, ça s'améliore aussi, diète et sport oblige, bref que du bon pour la santé...

Bon poker à ceux qui continuent, pour ma part, je savoure cette demi-retraite :)

vendredi 21 mai 2010

POKER - = +

Ouf, ca va mieux. Une semaine d'abstinence qui m'a redonné du moral. J'ai repris le plaisir du sport et en principe, je commence à perdre un peu de ces petits kilos en trop.

Pas touché une table. Cela a été plus facile que prévu. J'ai fui toute connexion à un site comme le diable. Même refusé une invitation à un tournoi privé et j'ai profité de ces moments: Plus de stress sur les horaires, j'ai pu profiter de ma famille, faire d'autres activités.

Un break agréable donc. Mais voilà le week-end et j'hésite énormément: Je ferais bien quelques tounois. En me restreignant à ce soir et sans sombrer de nouveau dans les journées du week-end.

J'avoue que j'en ai envie et j'en ai peur en même temps. Peur de sombrer à nouveau dans l'addiction, alors que l'arrêt est très proche. De toutes façons, j'y serais confronté tôt ou tard, autant tester de suite et voir si je suis capable de doser une reprise très raisonnée ou pas. Il me parait difficile de prétendre ne plus jamais jouer.

Je pense donc que je vais tenter ce soir et voir les effets. En essayant de contrôler au maximum. La suite tout à l"heure ou demain.

Ps: Je pense toujours tout ce que j'ai dit précédement. Rien n'a changé.

Finalement, je vais faire un reportage live pour vérifier mon état. Je mets à jour au fur et à mesure des points importants.

J'ouvre trois tournois:

Un 26$FT double stack 3.000 chips 42K.
Le 11$ Dayly Forty Grand PS 40K.
Un BD 33$ 2K.

Première action sur FT, raise KQs BU, reraise de la sb. 200 Blinds à 20. C'est cher mais j'ai la position, je call.Flop Kxx il donk bet petit, je call. Turn brique. Il bet très petir, 120, je raise 400 pensant qu'il n'y a pas de K en face. All-in, aie. AA ou KK en principe, je fold.

Deuxième action, un limp à 30, je raise 120 KK et me prends un gros 3bet. Je vois QQ/AK/AA. C'est hélas sur FT où je malchatte grave depuis des mois et je sens bien le AA. Mais je ne peux décement pas fold KK pf. Je push. Insta-call AA. Il me reste 220 chips. Le moral est bon quand même, le read était correct et le push aussi.

Un raise, je push KQ vs JJ et gagne le coin-flip. 450. Je push AQ et suis call par 85s pour 10 BB!!! Qui touche le 5... Sick life. Je voudrais bien comprendre le call 10 blinds avec 85s mais bon, faut pas chercher, je suis out du FT. Petite contrariété mais ca va toujours.

Sur le Daily 40K PS,BB à 30, je raise 90 KK, 3bet énorme à 750, 20 BB!!! Bon, c'est un donkament et je le vois clairement sur un AK qu'il ne sais pas jouer post-flop. Je push et il call. AK confirmé. Je double up sur ce premier coup.

j'ouvre un 22$ big ante cappé à 362 joueurs pour 4K sur Stars, pour compenser l'arrêt du FT.

Situation:
FT 26$ double stack 3.000 chips 42K. OUT.
PS 11$ Daily Forty Grand 40K. 5.500 chips.
BD 33$ 2K. 4.700 chips.
PS 22$ Big Antes 4K. 3.000 chips.

PS Daily 40K. Limp à 60, je raise double pot 300 AK. call. Flop Kxx. Il push ses 1.000 restants. Je call, il a KT. T turn... Premier énervement, je le traite de trou de balle sur le chat. Bon, visiblement, la période de calme n'a pas été assez longue. Retour au calme avec 4.200 chips.

BD, un raise, un call, j'ai KT en SB, j'hésite et fold malgré une côte potable. KTx au flop, T au turn arf... Et ça bet à mort. Du coup je call KQS le coup suivant dans les blinds et suis obligé de lacher au flop. 4.000 chips.

PS: BB 80, un gros raise à 400, un call, je les vois sur des mains moyennes, je push QQ BB. Le raiseur initial call 88. 8 au flop.... 1.500 chips. L'énervement revient. Je tape "idiots party" sur le chat pour évacuer. Nous voilà en plein dans les suckouts de donkament. 4.500 chips évaporés face aux donks.

Situation:
FT 26$ double stack 3.000 chips 42K. OUT KK vs AA.
PS 11$ Daily Forty Grand 40K. 1.500 chips. 2 suckouts, 1 énervement.
BD 33$ 2K. 3.700 chips.
PS 22$ Big Antes 4K. 2.600 chips.

Je me réconcilie avec mr call 88.

22$ big antes: QQ. Un raise 120, un 3bet 360. Le raise ne m'inquiète pas, le 3bet me fait douter. J'ai QQ et finis par push. Fold des deux.

BD 33$ 2K: Raise UTG 450 j'ai 20BB et JJ. All-in. il fold. Eh oui, j'ai décidé de jouer à fond mes paires premiums. De toutes façons, ça call souvent avec des paires moyennes et JJ va être difficile à jouer avec des overs au flop.

Mr call 88 raise et call un all-in KK avec AQ et lache les chips qu'il m'avait pris. Quel gachis...

BD, minraise UTG 300, je push AK. Décidement... Call par AT d'un short. T au turn. PT1, j'en ai déjà marre... 2.650 chips, la moitié du stack envolé sur un nouveau suckout. Petite pointe d'énervement.

22$Big antes. Raise, call je call 99. Flop 9TJ. je donk bet deux calls. K turn. Aie, je check-call deux petits bets, il a bien la quinte... 2.600 chips, 900 chips de partis.

11$ Daily 40k. Deux AQ 13BB et 17BB. Un limp, je push, tapis trop petit et AQ trop dur à jouer dans ces positions, ça fold. 2.350 chips. Ca remonte un peu. Je raise KK UTG 360. Un short push 1.000, je call, il a AJ. A river... 1.150 chips.... Rien à faire...

BD 33$ pot limpé, je complète un pot à 3 en SB avec KQ. Qxx au flop, je push, il me reste environ le pot, call AA et KK!!! Limp de AA & KK, lol, je suis out.

Bon, ça ne joue pas beaucoup post-flop mais avec ces stacks... Et la malchatte toujours omniprésente. Il reste le 22$ et le 11$ Stars. J'ouvre un step 2 avec un ticket.

Situation:
FT 26$ double stack 3.000 chips 42K. OUT. KK vs AA.
PS 11$ Daily Forty Grand 40K. 1.000 chips. 3 suckouts. QQ < 88. KK < AJ. AK < KT. AT < 77 OUT.
BD 33$ 2K. 4.700 chips. TP QK vs KK & AA limpés. OUT.
PS 22$ Big Antes 4K. 2.500 chips.

11$ Daily 40K. BU minraise 300, j'envoie mes 1.000 restants avec AT. Il call 77 et je perds le coin-flip, out.

22$ restant, je bet le turn une double paire KT. call. River quatrième pique, je fold le gros bet.
Le même gars call mon bet paire Q turn avec 4 carreaux au turn. Quatrième carreau river... PTTT11111111. Il bet, j'ai le T de careau. J'en ai marre et je call par dépit. Il a le K pour la flush max. Et allez donc, deux fois de suite. Il me reste 1.000 chips.

Ils touchent tout le temps, rien à faire... Je pouvais fold le bet de 600 mais, deux fois de suite qu'il call un bet pot avec un draw, qu'il bet derrière alors que la quatrième carte d'une couleur tombe. Je ne peux pas tout fold, je deviens exploitable.

Un limp 60, je call 66. Gros raise derrière à 400. Je sens l'embrouille et push avec de la FE(un peu) car je représente AA/KK. Il call ATs pour 15 BB pfffff. 789 flop A turn qui me crucifie et 5 river qui rentre la quinte. Enfin je touche et double up. 2.350 chips. 30BB, i'm back. J'ai gagné un coin-flip UEEEEEEEEEE...

Franchement, raise énorme et call 15BB avec AT, c'est du grand n'importe quoi.

Je fold KJ en SB face a un raise et deux call, apres hésitation (la côte). Et bien sûr, deux J qui tombent pour un gros pot que je gagnais face à AK, AQ, 99. 2.100 chips, 20BB. Break. Calme;

Reprise. Un limp, je push 14BB KK. Un call, il a ATs!!! Et je remporte le coup. Pas de suckout, incroyable, lol. 3.900 chips, 33BB. On voit pourquoi je ne cherche pas à trapper et push direct, vue la donkitude ambiante. Un limp, je push KK et il call la moitie de son stack avec ATs avec le limpeur initial (UTG!) restant à parler, bravo kalagan...

Deux limps 120, j'ai 30BB et AQ. Mauvaise taille de stack, je dois raise le pot à presque un tiers de mon stack alors que j'ai 3.600. Je push finalement avec une FE énorme, call par le deuxième limpeur. 66 pour 30BB! Crétinus Vulgarus, aucune notion de taille de stack, j'ai une paire, je call. Et je perds le coin-flip, out.

Voilà, c'est fini au bout de deux heures, j'arrête. On ne peut pas dire que j'ai eu de la réussite malgré le jeu déplorable en face. Quelques débordements dus aux suckouts mais je réussis à fermer tout le bouzin quand c'est fini. C'est positif mais il faut se contrôler, les énervements passés ne sont aparement pas encore calmés. Il me faudrait une bonne série pour aller mieux au niveau contrôle.

Allez, fin de la petite parenthèse, on passe à autre chose, c'est le poker récréation à petite dose on a dit...

Ai-je pris du plaisir? Bof, pas tellement, trop de suckouts, il aurait fallu une session plus équilibrée.

mardi 18 mai 2010

WTF POKER

WTK poker ou la fin d'une addiction.

Après quelques pérégrinations, plus ou moins sympas, c'est décidé, j'arrête le poker. Peut-être que j'y reviendrais ponctuellement mais là, c'est fini, je tire le rideau sur une activité qui finalement m'a couté beaucoup de temps pour pas grand chose.

J'ai pris quelques kilos, à force d'être assis derrière mes moniteurs, me suis beaucoup énervé sur des suckouts, suis devenu solitaire, et il est grand temps de retrouver santé mentale et physique.

Pourtant, la dernière période n'était pas mauvaise: J'ai triplé ma bankroll sur Bodog en faisant 3 tf 3 jours d'affilée, 4, 5 et 6ème, preuve que je peux être très régulier en tournois. Mais au final pour quoi? Quelques centaines de dollars, vu que c'était de petits tournois. Une misère...

En cash, une bonne période sur une nouvelle room puis le retour de levier imédiat: Je perds 4 ou 5 caves d'affilée pf: AA craqué Par KK. AA craqué par KK. KK vs AA. QQ vs KK AKs vs AA. Je perds avec ou sans la meilleure main tous les All-ins pf. Bah... Je perds 5 ou 6 sets d'affilée contre des draws. Perds avec quinte contre set qui touche full etc... L'argent est toujours au lilieu avec le meilleur jeu, Jeu gagnant, Long terme et maths sûrement, en attendant, tout cela ne vaut pas un pet de lapin et les fishs continuent de suckout. Alors je me défoule, je les insulte, les traite de tous les noms, mais ça ne fait pas revenir les caves.

Je regarde les grands vainqueurs internet comme JohnyBax. Ok, ils gagnent. Mais ils jouent 15 heures par jour des tournois avec de gros BI. Et là où c'est drôle, c'est que finalement, à la fin de l'année, ils gagnent moins que moi avec mon boulot dans la VRAIE vie. Ok, j'ai un bon salaire, mais ce sont les ténors du net, je ne parle pas des autres!!! Être pro avec des moyens limités, je n'ose même pas y penser: L'horreur!!!

Même les grands du cash finissent par se broke. La plupart font une bonne année ou deux puis se font pincer. Rien ne résiste longtemps, même durrr le dieu du cash en a fait la triste expérience.

Et que font-ils tous ces pros? Après avoir regardé à peu près toutes leurs vidéos: Ben, rien d'exceptionnel. Ils gagnent de temps en temps, avec de bonnes cartes, quelques suckouts et de la réussite. Pour le reste, rien d'extra-terrestre, ils jouent bien et cela se passe bien sur certains tournois, that's all.

Les autres justement, quelques succès autour de moi: Un bon warmup, des 60K gagné en 2009 par quelque-unes de mes connaissances. Souvent les plus fishs qui ont le mieux marché d'ailleurs, eh oui, sans connaitre la notion de cotes ni quoi que ce soit à un range et raflant 50k en faisant n'importe quoi... Puis plus rien pendant des mois et des mois pour tout le monde. Comme quoi, le plus fish peut perfer et le meilleur peut passer des lustres sans un résultat.

Seul le volume garantit un semblant de retour et encore...

Bref, je n'y croit plus. Le poker n'est pas une activité rentable, sauf à y passer sa vie avec de gros moyens, comme les pros du net. Et là encore, je préfère un boulot normal où l'on ne devient pas taré et associable derrière son écran.

Les seuls qui s'en sortent facilement sont ceux qui sont sponsorisés. Alors à moins de gagner le main event des WSOOP et de décrocher un super contrat, le poker est encore de la poudre aux yeux pour soutirer de l'argent aux masses. Et ne parlons pas des hordes de PokerXFactor qui balancent des centaines de joueurs sponsorisés sur la plupart des tournois. C'est devenu une mafia du poker, organisée et rentable. Pour survivre dans un tournoi avec des dizaines de ces gars pushant et movant dans tous les sens, il faut invoquer Sainte Chatte et espérer être entendu...

Regarder le fish planétaire MOON remporter 6M$ aux WSOOP en faisant n'importe quoi en est une illustration saisissante. Voilà un des plus mauvais joueurs de ce système solaire qui chatte pendant une semaine et va nous ramener des millions dans sa cabane de bucheron. Là ou il est bon, c'est qu'il a eu l'intelligence de reconnaitre qu'il était basique et avait juste de bonnes cartes. Et encore plus de repartir avec ses millions et de laisser tous ce bouzin pokéristique derrière lui. Lui, il a tout de suite compris, il a pillé la banque et s'est barré au soleil...

Perso, ça m'aigrit l'humeur tous ces suckouts, ces bad-beats, ces fishs qui continuent à chatter et vous gachent la vie encore et encore. Et les pros qui font pareil, vous sortent sur un 4bet all-in avec 73 où votre Aks se fracasse etc...

Et ne parlons pas des médias qui encensent les succès. "XXX a eclaboussé le début du tournoi de sa classe". Lol. Deux heures plus tard, il est dehors, sa classe ne l'a pas empéché de perdre son coin-flip. A les écouter, certains ont les moyens de passer à travers tout pour aller chercher la win. Paillettes et conneries...

J'ai donc commencé ma désintoxication. retour à mes passions d'antan sport à fond et pas un écran de poker, plus rien.

Quand cela ira mieux, je refrais peut-être quelques tournois en week-end mais pour l'instant, fuyons cette activité dangereuse pour le mental et la santé, qui isole de tout et rapporte peu.

Je garde au fond de moi une part de rêve, un WSOOP à Las Vegas en tf, mais ce n'est certainement pas cette activité cyclique quotidienne qui bouffe tout.

Poker, WTF, va en enfer, tu n'es qu'un énième piège à gogo, va sucer le sang d'un autre, moi je me barre ailleurs....


FUCK the POKER. FUCK the Donks. FUCK ALL.

Bye :):):):=):)

samedi 1 mai 2010

Tournois c'est reparti

Pour un tour sur les tournois. Cela se passe pas trop mal d'ailleurs. Je monte des stacks rapidement sur pas mal des tournois. C'est en milieu et en fin de tournoi que ça se gâte. Les habituels coin-flips, suckouts et déserts de cartes.

Je refais une table finale sur Bodog où j'arrive même chip-leader. Hélas, AK suckout par un call donk A5. Et KK encore suckout par un call KT qui envoie son tapis au flop sur un draw et touche. 6ème finalement.

Beaucoup d'ITM, presque 1/2 à un moment. Mais toujours de petits montants. 100$ par çi, 70$ par là, 60$ par ici... 11ème, juste avant la tf sur un autre 4K, encore 60$...

Puis le Million Freeroll pour les Supernova sur Stars. 1.000.000$ de prize-pool. Je démarre en trombe et monte rapidement un stack de 50.000 sur une stucture identique au Sunday Milion. Puis un donk qui va me payer un gros 3bet QQ avec 44 pour toucher le 4 flop. Je fais un CB trop fort qui me commit et suis obligé de call son all-in. Je redescends à 20.000. Mal joué, il fallait CB moins fort pour fold sur le CR. Même si c'est un donk de call un 3bet Avec 44 oops. La suite est mal jouée de ma part, sur la taille de bet.

Je remonte ensuite à 35.000 en bataille de blinds. La SB push AT, je call 66 en BB et double up. Puis la bulle, je ne joue plus rien car 250$ en jeu pour un freeroll en ITM quand même.

Je suis donc payé et me retrouve à 20.000, 12 BB. Un big stack raise, je les vois sur deux grosse cartes et j'envoie 33, il call AK et A turn. Out 899/3.200. Pas de regrets, j'étais payé et voulais doubler pour retrouver un stack qui me permette de jouer. 250$ quand même sur un freeroll, même si c'est loin des 150.000$ à la win.

Voilà, je suis content de mon jeu, beaucoup d'ITM, je suis régulier, mais encore de petites erreurs par moment, notamment ce bet au flop qui me coûte cher.

Clairement, SNG & tournois sont mon domaine de prédilection. Je fais quand même quelques petits cashs games à de petites limites pour continuer à travailler mon jeu post-flop mais fini les cadences infernales...

Voilà une très très grosse main. Par contre, je n'arrive plus à les afficher directement sur PokerXFactor, je ne comprends pas où se situe le problème.

http://www.pokerxfactor.com/SH216839/38722_20100501_180532

lundi 26 avril 2010

Petit Come Back

De retour après une absence prolongée. Un raz le bol puis des vacances. Et un changement d'orientation. Terminé le grind en multitabling en cash-game. J'ai failli me broke. Trop de tables, trop d'heures, trop de tout et un épuisement.

Terminé aussi le Supernova à terme. Trop de sous , trop d'heures à gérer, ce n'est plus du fun mais l'usine. Et les bonus sont mangés par les mauvaises séances, pas d'intérêt.

Enfin, je reste Supernova jusqu'à fin juin mais j'ai déjà viré toutes les étoiles depuis un moment et je ne ferais plus aucun effort pour maintenir ce statut VIP qui ne sers pas à grand chose finalement, sinon à faire joli.

Je suis reparti sur les tournois et les SNG, ce qui reste ma vocation première et la source de plaisir que je préfère au poker.

Quelques sessions pas mauvaises en SNG 6 max et 9 à des 25$, 33$, 13$ des fois. Les pushs prématurés des mauvais joueurs entrainent de la variance hélas. Mais pour l'instant, je reste à l'équilibre et cela finance de petits tournois.

Quelques bons tournois. Je monte pas mal de jetons et suis même à 450.000 chips dans un 3.000 joueurs. C'est la note positive de ces mois de cashs: Je suis beaucoup plus fort post-flop. Hélas je vais le donker. Je ne vais pas changer de vitesse à temps. J'ai outplayé tout le monde à longeur de tournoi et je me suis fracassé 20ème alors que j'étais dans les 5 premiers. Juste mal joué. Je vais encore en donker quelques-uns avant de me rappeler qu'il faut aussi changer de vitesse vers la fin et ne pas tout risquer quand on est deep.

Ca va payer ce soir: TF sur un 33$ 2K Bodog, room de mes premières amours ou je fais une troisième place. Une erreur: je ne push pas un 55 avec 15 blinds, je doublais face à AK. Et malchance à la fin. Je push 44 et suis call par 3T!!! TT au flop, out troisième...

Il faut dire que le gars avait call un all-in énorme avec 85 la main d'avant et il a touché 85 face à AQ...

Petite photo d'écran de la TF, joliment relookée depuis la dernière version, avec des effets d'aurore boréale. Très très beau...



Voilà, en espérant que le plaisir revienne avec les tournois & SNG.

jeudi 4 mars 2010

Toujours cash

Dans le cadre d'un challenge cash organisé par nos amis de wallonie poker. Je suis sur une belle série. Ce challenge m'a d'ailleurs apporté un point très positif: Comme je joue en équipe aussi bien qu'en individuel, je gère les pots et les mains de façons maniaque.

Du coup, j'économise sur les tas de petites pertes qui compromettent une session et les résultats sont meilleurs.

Voila une amélioration que je n'attendais pas et qui est la bienvenue.

Je vais donc continuer sur cette lancer, m'appliquer plus et essayer de gérer au mieux les petits pots car il ne suffit pas d'en prendre de gros...

Un petit quizz que j'ai posté sur le forum à l'occasion de ce challenge:

Main 1:

Pas d'infos particulères sur vilain au moment de la main.

[1/1]
##########################################
Poker Star Game 40664555759 / Ring Game
Table echo viii -
Blinds : 0.25/0.5
##########################################

6 players
[SB] KENT*777666* (42.75)
[BB] Mathiaspoker (50)
[1] Pâte (54.6)
[2] DeAnnere (35.75)
[3] JurassicDan (56.3)
[But] EzeQK (64.25)

EzeQK K K Initial Pot: 0.75

Pâte raises to 1.5
DeAnnere calls 1.5
JurassicDan folds
EzeQK raises to 7.5
KENT*777666* folds
Mathiaspoker folds
Pâte calls 6
DeAnnere folds
### FLOP ### J 3 8 Pot: 17.25
Pâte bets 12.5
EzeQK: ???

Hum, open-raise et call de mon gros 3bet. Jusque là pourquoi pas? Mais le gros donkbet au flop m'a interpellé.

Que voyez-vous en face et que faites-vous??


Main 2:

[1/1]
##########################################
Poker Star Game 40665308040 / Ring Game
Table norma viii -
Blinds : 0.25/0.5
##########################################

5 players
[SB] LuckerInLove (65.4)
[BB] Taiiros (63.6)
[1] argzor (103.05)
[2] AndyCH68 (25.2)
[But] EzeQK (83.35)

EzeQK T J Initial Pot: 0.75

argzor raises to 1.5
AndyCH68 folds
EzeQK calls 1.5
LuckerInLove folds
Taiiros folds
### FLOP ### A K Q Pot: 3.75
argzor bets 3
EzeQK raises to 9
argzor calls 6
### TURN ### 6 Pot: 21.75
argzor checks
EzeQK bets 14.5
argzor calls 14.5
### RIVER ### 6 Pot: 50.75
argzor checks
EzeQK???

J'ai raise les nuts au flop. Le tirage tombe au turn, il check, je value-bet quand même, il call. Une carte qui double en plus river et il check.

Sur quoi le voyez-vous et que faites-vous?

lundi 1 mars 2010

Quoi de neuf docteur?

Une petite semaine de repos sur le blog. Ce qui ne veux pas dire que je n'ai rien fait. J'ai maintenu mon Supernova, récupéré mes dollars de bonus, ce qui m'a bien requinqué la bankroll au passage.

Puis un Sunday Million et un Sunday Warmup, le jour de l'anniversaire.

Je me fais craquer les As au Million sur le premier gros pot. Par contre, assez bon warmup, je monte jusqu'à 140.000 chips et suis environ 350/5.000 ITM.

Je refais un warmup le dimanche suivant, mais sans résultat, coin-flip AK raté. Dommage, un bluff dément sur 3 barrels avec A high et le gars qui devait être sur un tirage qui fold sur les 2.400 derniers chips, sur un pot de 12.000 chips lol.

Puis mix de cash et de steps, l'objectif est de disputer tous les warmups maintenant que j'ai constaté que cela n'entraîne pas trop tard dans la soirée. Et si jamais il est très tard, c'est que l'on gagne plein de sous :)

Petite séance de cash ce soir à l'occasion d'un cash challenge. Très belle session de NL50 SH 5 tables: 3 all-ins gagnants: Full max contre trips slowplayé au flop, AA vs KK slowplayé aussi dans une main assez difficile et deux gros bluffs à tapis attrapés. Un taux horaire de deux caves pour cette mini-séance de 50 minutes, si cela pouvait être comme cela tous le temps...

Voilà pour cette petite reprise.

mercredi 17 février 2010

Cash Challenge & soirée cadeaux

Tout d'abord un peu de pub pour le club Wallonie Poker qui organise le cash challenge: Il faut s'inscrire et former une équipe de 4 joueurs. Puis jouer 500 mains par semaine, prix pour des tournois live et winamax. Voir le forum pour plus d'infos. C'est un club sympa, très bonne ambiance, ils organisent des tournois entre adhérents sur Stars le mercredi.

Sinon, une soirée cash sympathique. Elle commence mal car je déguste un petit Porto suivi d'un excellent Saint Emilion Grand cru agé. La tête me tourne un peu quand j'ouvre les tables. Je flop un set 444 et je me mets à bet fort. Je me prends un raise All-in river et call tout content. Sauf, qu'il y a une quinte possible, je ne l'ai pas vue avec l'alcool et bien sûr il l'a. Zouf, moins une cave...

Mais les caves vont revenir immédiatement avec une très jolie série. Je laisse les nombreux pots moyens pour cibler uniquezment les pots d'une cave minimum:

1- Attrapage des As:

http://www.pokerxfactor.com/SH212176/38722_20100217_171604

Je flop le set et ça chauffe à blanc; raise-reraises, all-in, pas de slowplay, je sens qu'il a une over. AA et un petit stack.

2- Attrapage de la quinte:

http://www.pokerxfactor.com/SH212177/38722_20100217_172247

Je donkbet le flop, et me contente de call le bet du short au turn pour laisser de la place au troisième larron. Ca ne rate pas, il raise et j'envoie la sauce. Sa quinte ne peut rien contre mon full et merci pour la cave.

3- Attrape des trips:

http://www.pokerxfactor.com/SH212178/38722_20100217_172636

Bon, là on entre dans le domaine des livraisons. Je flop le full, le premier push, je call juste et le deucième push aussi!!! Bluff pour le premier, trips pour le deuxième et cadeau d'une cave et demie, merci les gars!

4- Attrapage du livreur:

http://www.pokerxfactor.com/SH212180/38722_20100217_173156

Ca doit être un aprenti livreur: Il recommence quelques mains plus tard, il raise au turn, je call avec un draw et touche.Il me push en bluff river. Ca tombe bien, j'ai les nuts lol...

Encore des cadeaux, encore!!!

lundi 15 février 2010

Les aléas du Cash

Une session qui ne commence pas très bien: Pas de suckout mais à l'abattage, toujours la deuxième main. JJ vs QQ JJ vs KK, Dp vs str8 etc... Toujours mieux en face.

Mais rien n'est éternel et les monstres commencent à rentrer. Et comme je suis payé en face, les choses s'arrangent.

Quelques moves bizarres sur une table: Un gars pars souvent all-in au flop ou river en overbet. Je fold une première fois une quinte river car une flush et un full sont possibles et il push en overbet énorme. Je suis agacé et je regarde de plus près.

Il recommence avec un flop J high et est callé: Il a AJ TPTK et l'autre a un set JJJ. Bon, je vois, il n'a pas toujours les nuts. Du moins pas cette fois là ;)

Et arrive cette main énorme:

http://www.pokerxfactor.com/SH212038/38722_20100215_162721

Je l'ai dans le nez, je la joue donc terrible: Check-raise le set au flop, check le turn quand je touche le carré pour simuler un bluff flop et de la faiblesse. Check-raise de nouveau au turn et il insta-push son full. Là où je suis affreux, c'est que je le slowroll impitoyablement... Je savoure avant de le call...

D'autres mains sympa mais c'est vraiment celle-là qui m'a le plus fait plaisir: Prendre le tapis de celui qui vous agace à table, et qui plus est quand il vous push alors que vous avez les nuts, hmmmmmmm :)

samedi 13 février 2010

Toujours pas de flips

Ce n'est pas encore ce soir que je vais casser la baraque en coin-flips. Un peu mieux qu'hier tout de même. 2 ITM sur la dizaine de tournois, 27ème et 33ème, rien de glorieux et toujours les coin-flips qui ne passent pas.

Le facteur chance devient énorme en tournoi, car quand ça push, on se sait plus si c'est un monstre, un bluff, une mini-paire, un monstre... Je me fais craquer deux fois les As. Par un call A6 qui touche 66 au flop. Un push SB en pur bluff je call TT BB, il a 24, flop 44, sick life...

Quand c'est moi qui squeeze, je me fais défoncer: 88, boum AA. 55 boum JJ. 88 boum 99.

Et la seule fois où je touche un full et force AA à se coucher, il m'insulte pendant une heure me traitant de fish supernova et autres gâteries... Ah là là, pourquoi tant de haine...

Enfin une main gagnée sur Fulltilt. Pour la suite, c'est moi qui ai fais deux grosses bêtises.

3 all-in et je call quand même avec QQ et bien m'en prends:

http://www.pokerxfactor.com/SH211940/38722_20100213_172120

Je commence à ronchonner quand 99 touche le set et AK TPTK lorsque moi aussi je touche. Ah quand même! Un all-in à quatre gagné sur FullTilt, ça fait des lustres que cela n'est pas arrivé!

Bon, je vais donker le tournoi derrière, car je rate un coin-flip sur le 20$ PS alors qu'on était 33. Un raise, je push JJ, il call KQ, flop Q... Grrrr.... Ca ne rentrera donc jamais quand je vais vers la tf?

Du coup, je bazarde le FT, contre-coup de la déception.

Voilou, c'est à peu près tout. Ah si! j'ai pris deux caves en rush, ça faisait aussi un lustre que je ne gagnait rien en cash sur FT.

Moche

Soirée moche et frustante. Impossible de gagner 2 coin-flips d'affilée. Pire, impossible d'en gagner plus de deux sur dix. J'ai 99, AJ gagne. J'ai AQ, 88 gagne, jamais dans le bon sens...

C'est standard au poker mais cela reste frustrant. Surtout quand on voit des joueurs enchaîner les rencontres chanceuses, les sets, et les win de coin-flips successives.

Bref, inutilide de dire que pas l'ombre d'un résultat pour cette soirée. Pourtant, un joli 55$ eighty grand, des 33$, bref de beaux tournois.

Le plus frustrant restant encore et toujours FullTilt. Je n'arrive plus à rien sur cette room, et quoique j'aie, cela finit toujours mieux en face. Exemple de la sortie du jour:

http://www.pokerxfactor.com/SH211920/38722_20100213_063006

J'open raise QQ, un call, un 3bet. Le 3bet ne m'inquète pas paticulièrement, j'ai décidé de tour mettre au milieu. Un call, et un push, insatnt call. Aq sur le premier relanceur, AA en trap double NYBR... Je touche quand même le full QQQKK, insufisant par rapport au full AAAKK.

Quand je vous dis qu'il n'y a rien à faire sur FT. Même avec un full, je ne m'en sors pas, sick... Bon, ok, je n'avais pas la meilleure main PF, mais il un full touché qui bat mon full aux dames, avouons que ce n'est pas banal..

On va essayer d'être meilleur en coin-flip et rencontres ce soir.

Et puis, qui sait, un jour, je gagnerais 15 coin-flips d'affilée sur FT et 30 sur le Sunday Million pour compenser :P

jeudi 11 février 2010

Banal

Session très banale: Break -even en cash. 1 step 2 joué et perdu sur un bluff callé par A high. Un step 2 repris dans la foulée.

Et un donkament hyper-turbo en FPP pour le step 2 Sunday Million. 400 chips, level 3 mn, boucherie suprême. KQ qui gagne vs KJ. AQ vs je ne sais plus quoi. Puis 3 all-in et un call, je push AKs vs AQ A3 KQ, je touche flush max, passe lead, et la qualif n'est plus qu'une formalité.

A peine quelques minutes pour ce donkament, c'est ça qui est sympa...

Allez, pour faire plaisir à Gégé ;P, je fais hier les 4 tournois du WAP, l'omaha, Omaha high, le NL et le 5 card draw. Et je gagne le 5 card draw, pour un prize-pool incroyable de 2 ou 3$ et un field fantastique de 5 joueurs, yeahh... mwarf. Ca m'aura au moins réapris les bases du 5card draw. Je sors buble du NL, 4ème sur une poignée de 15 joueurs et ne fait rien en omaha.

C'est sympa aussi de jouer pour le plaisir, d'autant que tout le monde s'applique malgré les BI ridicules.

Demain, soiréee MTT pour féter le vendredi soir, j'en ai une grosse envie, vite du MTT ! :)