jeudi 23 décembre 2010

La dernière séance 2010...

...De MTT avant la trève des confiseurs. Et cela fait du bien de passer une soirée MTT sans Suckouts, enfin sans beaucoup car les éviter tous tient de la gageure. Juste un AA et un KK craqués à déplorer. Tout le reste passe, les mains tiennent.

C'est tellement agréable quand on gagne avec les meilleures mains. Du coup, deux deep runs sur le dizaine de MTT lancés. Un premier qui finit 9ème sur un SH. Set au turn min3bet, call et je balance river, il vient juste de toucher son open-ended...

Le deuxième, 9ème encore sur environ 750. Les bons moves au bon moment sur un tournoi sans trop de cartes. Une petite erreur quand je 3bet light le stealeur de blinds qui m'agaçait avec 85. Il call 8Q et call mon push flop 8. Aie. Je me ratrape avec un resteal 55 et réussit à remonter un stack correct. Il me reste 22BB, un open push UTG.

Je me décide à call et c'est une erreur: Il a AK. Je crois que le call n'est pas très bon, je suis forcément en coin-flip au minimum et je ne le vois pas open push AJ. J'ai voulu gamble pour tenter la win, ce n'est pas non plus très mauvais mais le fold était mieux sur ce spot.

Après, si on ne prend jamais ce genre de spot, ca va être difficile d'aller au bout. Mais call d'un push UTG pour 20-25BB avec AQ, je ne suis pas un grand fan d'ordinaire.

Voilà, un set MTT assez agréable, le jeu post-flop passait bien, les premiums tenaient, c'est tellement plus relaxant quand ça se passe comme ça...

C'était la dernière séance avant les fêtes. La prochaine sera probablement en 2011. 2010 aura été une mauvaise année quand aux résultats, mais très formatrice.

On repars de zéro en 2011, une sorte de renaissance.

Le sapin est illuminé, les cadeaux sont au pied, le foie gras et le champagne au frais,et le chapon va bientôt être enfourné. Une soirée traditionnelle en famille, les joies d'un noël partagé...

Bonne fêtes et que les flops soient avec vous en 2011.

mercredi 22 décembre 2010

Quelle dose de choune?

Oui, quelle dose de choune est nécessaire pour arracher une win? Et bien un paquet...

Deux sets de MTT. Le premier, après les horreurs habituels, un deepstack qui marche plutôt bien. Je run comme un dieu, touche des premiums, un ou deux sets, le rêve... Chipleader pendant 3 heures sans interuption.

Et arrive la fin, je monte à 1.300.000 chips et le flux se tarit. La structure est assez rapide et moche et bientôt me voila short comme les cinq derniers à table. Push or fold et après quelques pots je push AK 10 BB en SB. Snap-call BB JTs, J flop... Out 5ème...

Bon, je ramasse un peu mais comme tout le monde sait, la 5ème place, ce n'est pas terrible...

Donc, ça n'aura pas suffi ce MTT bien réussi, il aura manqué un 60/40 gagné à la fin. La dose standard de choune à apporter était mal réglée. On comprend pourquoi l'état classifie le poker comme jeu de hazard dans ces moments là:P

Le deuxième set de MTT est bien pire: Ak < AQ 50BB pf. AJ < A8. Deux KK 3bet craqués par KQs et 46S calls horribles oops et qui touchent flush etc... Le pire étant ceci: un 99,9% perdu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bon, je crois que c'est mon nouveau record. Set au flop contre Top paire et je perds sur une flush runner runner, c'est fort...

A noter que 100% des suckouts ont abouti à la rivière: Pas la Q, pas la... Q! Pas le 8, pas le... 8! Pas le coeur, pas le...coeur! River sucks.

Et je ne me plains pas trop, c'était un MTT avec un BI ridicule. J'aurais pris cette série en cash, je serais en train de pleurer dans un coin :)

Je me suis remis à lire quelques blogs à nouveau. Le coté positif, c'est que l'on s'aperçoit que l'on n'est pas seul à se prendre des séries de suckouts terribles. Ca pleut de partout, en MTT, en cash. On se sent moins seul, merci les bloggeurs...

Donc, il faut que je dose un peu mieux la choune la prochaine fois. Je prendrais une dosette: Une dose de premiums, une dose de sets, une dose de choune, une dosette de flush, quintes et fulls divers, et on rajoute trois autres doses de choune, ça devrait aller...

Ou alors je me bande les yeux au turn pour ne pas voir la carte du suckout river? Si ca se trouve, ça marche... Je vais tester tiens.

Sinon, j'ai fais exceptionnelement le classico: 70/6.000 . 99 < A9s sur un gars qui push tous ses As, il bet,call mon push 16BB et touche flush. 500.000 chips et quelques heures de bon jeu postflop puis de push/fold pour pas grand chose. Eh oui, mieux vaut être riche pour se payer des BI plus conséquents...

Au moins en ce moment, je monte des stacks. Quoi, je voudrais en plus gagner plein de sous? Tss, tss, pas assez cher le BI mon fils...

vendredi 17 décembre 2010

Aie ça pique

Rien à faire pour le set MTT de ce soir. Un défilé de flips perdus, une série de AK qui se fracassent vs des 66 des 77, vs KQ, vs AJ, rien à faire.

Je suis deep dans 2 tournois. Je prends une horreur sur le premier. AK vs AJ.

Et dans le Frenchkiss, avec 40.000 chips, le summum:

http://www.pokerxfactor.com/SH230310/38722_20101217_173010

Le pot de rêve, pratiquement 90.000 et le chiplead. Un gars qui me fait le NYBR KK sur un push short, je 3bet, un call et il envoie la boite vs mon AA. KK river, arg la malediction... Pas sur ce spot là, pourquoi une telle punition... On notera que mon 3bet n'est pas bon, montant trop faible qui laisse venir un quatrième larron. Ca ne change rien au résultat final.

De dépit, je push 29BB AQS dans les blinds vs un raise late sur le Night on Stars où je me suis qualifié. AK en face et bien sûr, je ne chatte pas. J'avais fondu à 5.000 sur les 10.000 de départ, une table de débiles profonds où je reviens à 15.000, notament avec cette main:



Beuark, c'est juste à vomir. J'ai perdu 8 AK sur 10, presque tous les flips, les 70/30, et jusqu'aux 80/20.

Dans ces moments là, on se dit vraiment que c'est un jeu de chatte. Le jeu débile de certains amène une variance de folie.

Voilà un bel exemple de la donkerie locale sur Fishamax:



On limp en bande, j'ai 33. Flop T32. Un bet, je push direct 100BB pour simuler un drawx flush. Je me fais call par TPTK AT et AA pour un pot monstrueux de 90.000. Bien vu le limp AA multiway et le call 100BB, bien vu le call 100BB TPTK. Cela ne me servira a rien, je perdrais tout plus tard all-in AK vs un fish qui call AJ et chatte une flish à 4 cartes alors que j'ai mon K au flop.

Bon, j'arrête les frais là. Ce n'est pas mon jour aparement. Quand on rate le chiplead avec AA vs KK, on ne peut pas gagner des tournois...

dimanche 12 décembre 2010

Ch'tite win & ch'ti podium

Le bad run s'est enfin arrêté. Des signes avant-coureurs le laissaient déjà penser: Une série de HU qui marche bien. Puis un 45J gagné facilement. Pas d'erreur, ranges de push/fold bien au point. Tout cela laissait augurer peut-être d'un bon résultat le week-end.

Qui est arrivé. Dans le set habituel du vendredi, ça commence plutôt mal: Je perds rapidement quelques tournois avec top pair top kicker contre overpair et ne joue pas très bien.

Mais voilà que je démarre bien sur un 5+R. Déjà, je suis très bien après la période de rebuy, les all-ins ayant bien gonflé mon stack. Je monte régulièrement des chips et double de temps à autre. Les flips tiennent, pas de suckouts!!!

Je vais prendre quelques bon spots également. Un limp et je check mon A9 en BB. Flop A9T. Je check en me disant que s'il n'a pas d'AS, un bet de ma part va arêter la main. Il bet. Ca ressemble à un As faible limpé, peut-être même AJ. Je check-raise assez fort tablant sur le fait qu'il ne lâchera pas un AS et s'il a AT tant pis. Il push pour un pot énorme et je snap-call. Sans surprise, il a AJ et je double. Je vais me maintenir pratiquement tout le tournoi dans les 10 premiers suite à ce coup.

Autre spot: SB limp et jhe check 9T. Flop 89T. Il bet, raise, re-raise all-in pour un autre pot énorme. Il a 89 et je double encore.

Autre spot: SB me push 25-30BB sur ma BB. J'ai TT. Je snap-call et il a A8. hop, nouvelle doublette.

Pour le reste du tournoi, je vais jouer tight aggro et cela va plutôt bien marcher. Grosse sélection des mains pf mais aussi grosse agressivité une fois que je suis en jeu. Aucune erreur dans le jeu push/fold avec une belle image qui me sert dans les rares vols.

Et pas vraiment de move élaboré, je ne trouve pas de situation s'y prétant.

J'arrive en TF un peu essouflé car card-dead à ce moment. Je joue assez nit car les stacks sont gros par rapport au mien. Juste quelques push pf. Je décide de viser les 3 première places où l'argent est concentré, ne pouvant pas briguer la win pour l'instant.

Pratiquement pas de jeu postflop, je push/fold maintenant. Je me maintiens entre 200.000 et 300.000 chips, mon stack fondant régulièrement et je le reconstituie souvent par un ou deux pushs avec des mains correctes.

Pendant ce temps, les autres font de belles erreurs sur leurs ranges de push/fold et nous voilà à 5, je suis le short stack. Encore quelques bourdes et sous ne sommes plus que trois, je me suis faufilé entre les balles.

Les stacks: 600.000, 1.500.000 et il me reste 200.000.

Un raise AQ, je push TT, il call. T au flop et je passe à 400.000. La win n'est plus impossible. Je fond encore et SB me raise. Je push 300.000 AJ en BB et il call 99.

Je ne touche rien, perds ce dernier flip et suis out 3ème sur environ 650 joueurs.

J'ai réussi néanmoins mon objectif de rentrer dans les 3 premiers malgré mon stack un peu juste en tf. Juste après la win du 45J, je suis assez content.

En bonus additionel, j'ai maintenant un semblant de Bankroll sur une room. :)

Voilou, donc un set de MTT qui se termine bien ce week-end et je retrouve quelques couleurs. Sans reload comme je l'avais espéré. Reste à consolider maintenant par d'autres résultats. Qui seront toujours sur de petits BI. On va gérer correctemnt la BR now...

mercredi 8 décembre 2010

Deux sets

Deux sets MTT pour les deux derniers vendredi soirs. Une dizaine de MTT à petit BI à chaque fois.

Deux 5ème places pour le premier set. Une 17ème et un 20/800 pour le dernier set.

Rien de transendant, j'ai manqué de réussite pour réaliser une véritable perf: Pas assez de coin-flips passés, très peu en fait. Trop de 70/30, 80/20 perdus et même un 98/02 qui me laisse réveur...

Ces petits BI ajoutent énormément à la variance, les joueurs faisant à peu près n'importe quoi. La palme toujours à Winamax où je push 50BB QQ sur un loose après avoir doublé sur lui et il trouve le moyen de call A8S et toucher flush runner runner. Je me demande encore pourquoi je joue le moindre MTT sur cette room où le jeu s'aparente plus à du loto. Il n'y a plus de réflexion statégique, il suffit de push ses grosses mains. C'est EV+ certaines fois, très énervant la plupart du temps.

J'ai lu un excellent article d'Antoine Arnaut. Pour faire court, il considère le poker comme un sport de compétition, n'envisage pas d'y faire carrière mais prends plaisir à cotoyer de grand joueurs et à disputer ses chances face à eux lors des tournois. Il s'inquiète aussi du nombre de jeunes qui pensent vivre du poker, fréquentant les clubs et les rooms online en permanence, et se dirigeant vers de grandes désilusions. Je le rejoins sur tous les points.

Toujours le souci de SBR (Sans Bankroll Fixe) qui m'oblige à grinder les petits BI. J'ai pensé un moment à me refaie une BR, pour noël. Mais je n'arrive pas à m'y résoudre. Il suffirait de quelques transferts vers les comptes adéquats. Mais vraiment, l'idée de (re)déverser des économies dans une BR me contrarie, rien à faire.

Le grind MTT va donc continuer le début du week-end en espérant qu'un good run me sorte d'affaire. Sinon, tant pis... Ou je redémarre de presque rien, où je reste dnas le grind petites limites pour l'instant.

Des SNG & HU small BI aussi. C'est le plus souvent n'importe quoi, même si on trouve quand même des joueurs sérieux. Un exemple? Le HU démarre, 1.500 chips, BB 20 et le gars en face me raise à 120, 100, 80 plusieurs fois de suite. Je limp, il raise. Je le teste un peu, super agro mauvais. J'ouvre AQS au bouton à 50, il 3bet à 140, je lui donne 0 crédit et shove. Il snap-call avec 9Q, bien joué l'artiste. Flop 9! turn Q, river A et je lui prends presque tout. Main suivante, il raise gros, je call TQs à carreaux. Flop 3 carreaux, je check les quasi-nuts, il push et je win. Il me traite de F... de P... Charmant et délicat...

Ceci étant, j'ai vu des choses à peine meilleures sur des 2200$ HU récemment avec moultes insultes en parallèle, donc je comprends que sur des petits BI, on voit des horreurs pareilles. Je déplore juste cette vulgarité trop souvent présente. On peut être mauvais mais poli non? Ou les nulls sont forcément malpolis?

Je suis un peu (beaucoup) fatigué en ce moment. Manque d'énergie, y compris pour ce blog. Pour les moments de douleur, voir Kipik, pour les rapports de MTT, voir sharp. Et pour le fun, voir viedefish.

EZEQK, en attente d'un good run...