samedi 31 janvier 2009

3ème Bodog 4K, pas loin encore une fois

Une nouvelle troisième place, sur Bodog cette fois-ci, pour la dizaine de tournois du week-end. Un démarrage difficile, puis un bon jeu de steal-resteal et j'arrive en table finale sort de chez short 32.000 jetons. On est 9 sur les 145 de départ et les stacks tournent autour de 100.000. deux mains plus tard, des bonnes cartes et deux all-in, me voilà à 120.000.

Puis ça va s'éliminer dans tous les sens et on se retrouve à trois. J'ai 120.000, les autres 340.000 et 170.000. Un bluff que je n'arrive pas au passer jusqu'au bout, je me dégonfle à la rivière alors que le gars n'avait que K high...

Puis j'ai 90.000, je prends un raise Sb je suis BB avec KQ. Je vais all-in et il call avec 99. Je ne touche pas et suis dehors, c'était standard... Pas de cartes en cette fin de tournoi, KQ était la meilleure main depuis 15 mn.

C'est quand même une bonne soirée avec cette troisième place et les résultats en cash: En attendant une course de ma femme, j'ouvre 8 tables NL50. Je suis repassé en NL50 pour multitabler à fond et ne pas prendre de risques avec ma bankroll. Bref, en 15mn, je prends 3 caves. Ma femme arrive et me dit: Qu'est ce que tu fais? Heu je gagne 3 caves chérie. C'est bien, ferme tout ça et viens m'aider à ranger les courses. Ok , my love, je ferme...

Quelques mains de cash, on commence justement par cet après-midi:


Click here to view a larger version.


J'ai un set dès le début mais le flop est inquiétant. Quand je prends un raise de 20$ sur mon bet 5$, je sais qu'il a une quinte comme si je voyais ses cartes. Je call en espérant qu'une carte double. Au turn, rien et il bet 11$ dans un pot énorme: Grave erreur, j'ai la côte et je call. RIver, je touche le carré au lieu du full espéré et il choisit ce moment pour aller all-in!!! Très mal joué à partir de la turn, mister, ça fera un stack...

Le même, un instant plus tard. Le coup l'a mis en tilt apparemement. Il fait all-in pf et j'ai AA...


Click here to view a larger version.


J'envoie mon double tapis, bien sûr. Je n'aime pas le K au flop mais un A turn me garantit la victoire. Il montre TT pour un all-in pf en tilt complet et je triple en deux minutes.

Un JJ callé par un As pourri. Qui call pour le tirage couleur au flop et me reraise all-in turn avec sa paire min et son tirage moisi. Il ne connait pas les côtes celui-là, je call avec mon set et lui prends son demi-stack.


Click here to view a larger version.


Là je me retrouve avec le set max:


Click here to view a larger version.


Ca slowplay et je déclenche les hostilités au turn. Nous voilà à tapis en deux secondes et il a le set mini. Mal joué, le slowplay avec le plus petit set était déjà mal inspiré. Enfin, il était mal parti sur ce coup de toutes façons mais il en a encore rajouté pour le perdre.

Voilà, une bonne journée finalement. Demain, dimanche, sport, invités et repos, pas de poker sûrement. On va faire la fête à la place, c'est bien aussi...

Sinon, je finis le mois en explosant le PlatiniumStar, avec un paquet de points en trop. C'est bien parti pour le Supernova si j'arrive à garder le rhytme...

J'aurais tout fait en cash ce mois-ci, NL50, NL100, NL200, NL600 (j'en ai encore des frissons!) Bon, la NL600, c'était un peu fou mais j'avais gagné un pot de 700$ en NL200, je pourchassais un donk et j'étais chaud comme la braise, lol... On va revenir NL50 en multitable et NL100 tranquillement en février, à moins qu'une nouvelle soirée de folie ne se représente...

dimanche 25 janvier 2009

3ème PP, la win si proche, si proche...

Quelques tournois ce jour et surtout un PP , 350 personnes, 5K. La structure est meilleure cette fois-ci, plus lente. Mais quand même, le facteur d'augmentation estr un peu rapide je trouve.

Après moults rebondissements, je vais monter un gros stack jusqu'à être chipleader, 400.000 jetons dans les trois derniers. Je suis très agressif en table finale et les vilains me reviennent dessus. Je tiens le coup quand même.

Et puis une erreur je pense: Un blufff, j'essaye d'arracher le coup, la gars a touche, je prends un coup dans le stack après un vol raté. Les blinds sont énormes, 12.000, il me reste 170.000, pas une main et je fonds à vue d'oeil. Je vois A3 et j'envoie le tapis, callé, le gars fait carré de 9....

Exit troisième. Je suis déçu, forcément, je jouais bien et j'avais les moyens de le gagner.

Cette erreur me coûte cher. Mais en tournoi, il ne faut pas en faire. C'était de moment de changer de rythme à nouveau de ralentir. Mais on ne gagne pas un tournoi en appuyant sur la pédale de frein.

Bon, relativisons: Une win et une troisième place en quelques jours alors que je joue peu de tournois, dans des fields de 400 personnes, c'est pas mal.

Je suis moins décu que lorsque je suis sorti dixième du 4.000 personnes 30.000$ garantis, ma paire AA craquée avec 1.000.000 jetons. Là, j'avais mal. Passer devant 3.990 gus et rater la table finale avec une montagne de jetons. Je crois que je le digérerais à ma première grosse win, pas avant ;) Un Sunday Million par exemple, lol...

Test Party Poker

J'avais un compte non utilisé sur PP depuis un moment. Je détestais le site pour deux raisons: Les tournois donkfest et le graphisme ultra-laid.

Ce qui n'est plus le cas, il est superbe dans sa nouvelle robe.

Je tente donc un petit 10$, 750 personnes, 3000 jetons, pour tâter la température. Je me retrouve rapidement short, les blinds augmentent vite. Puis, quelques bons spots, les mains enfin et je passe de 1.500 à 80.000 jetons, chipleader du tournoi.

Je vais le rester un moment. Quelques micro-stacks de pris, peu de spots, le désert des mains, des all-in de partout. Les blinds augmentent prodigieusement vite et je vais me retrouver toujours à 80.000, BB à 8.000. Je suis au bouton, j'envoie le tapis avec KJs et la Small Blind se reveille avec AK.... Je finis 19ème/745. Pas trop mal pour un test mais dommage, je n'ai plus eu une occasion ou une main en une heure en étant chipleader!

Je reste peu convaincu par la structure des tournois: Trop rapide, ca vire au donkament. Avec une structure plus lente, la table finale m'était presque acquise.

Sinon, quelques tournois divers sans résultat qui vaille la peine d'être mentionné.

Et toujours du cash. Je suis repassé en NL50, après des sessions NL200, NL100 un peu chaudes, histoire de décompresser. J'en profite pour ouvrir 8 tables, ce n'est pas mal non plus.

Quleques mains sympathiques:

ROYAL FLUSH EXTREME!!!

##########################################
Poker Star Game 24249129222 / Ring Game
Table kuma -
Blinds : 0.25/0.5
##########################################

3 players

[SB] 777fozzy777 (21.2)
[BB] EzeQK (63.3)
[But] FACUMDP (89.6)


EzeQK Q T Initial Pot: 0.75
FACUMDP folds
777fozzy777 calls 0.25
EzeQK checks

### FLOP ### J K A Pot: 1
777fozzy777 checks
EzeQK checks

### TURN ### 9 Pot: 1
777fozzy777 checks
EzeQK bets 1
777fozzy777 folds

EzeQK shows Q T

EzeQK wins 2 from the main pot with A Royal Flush

La quinte Flush Royale, à 6 cartes en plus!!! Et bien je crois que c'est la deuxième fois que je l'ai en un an. Mais à 6 cartes, même si je ne gagne rien et ça ne compte pas... quelle main, lol



Le donk de service. Je l'ai retrouvé plus tard, c'est toujours du grand n'importe quoi.

##########################################
Poker Star Game 24255787076 / Ring Game
Table claudia iv -
Blinds : 0.25/0.5
##########################################
8 players

[SB] srausb (14.2)
[BB] EzeQK (57.2)
[1] raulvolfoni (20.45)
[2] love00316 (55.2)
[3] ady$rogers (65.5)
[4] sancione (21.55)
[5] RuBenPoCoPrO (54.75)
[But] plaggi88 (9.25)

EzeQK K T Initial Pot: 0.75
raulvolfoni folds
love00316 raises to 1.5
ady$rogers calls 1.5
sancione calls 1.5
RuBenPoCoPrO folds
plaggi88 folds
srausb calls 1.25
EzeQK calls 1

### FLOP ### 7 5 6 Pot: 7.5
srausb checks
EzeQK checks
love00316 bets 2
ady$rogers folds
sancione folds
srausb calls 2
EzeQK calls 2

### TURN ### 6 Pot: 13.5
srausb checks
EzeQK checks
love00316 checks

### RIVER ### 3 Pot: 13.5
srausb bets 2
EzeQK raises to 6
love00316 folds
srausb calls 4

EzeQK shows K T
srausb mucks 6 Q

EzeQK wins 25.5 from the main pot with A Flush, king high

Extraordinaire celui-ci, un vrai de vrai:

##########################################
Poker Star Game 24246410750 / Ring Game
Table amphitrite ii -
Blinds : 0.25/0.5
##########################################

8 players
[SB] deudeu-22 (17.95)

[BB] EzeQK (52.5)
[1] TG_Six (21.65)
[2] chazant1 (40.6)
[3] TeamHans (90.25)
[4] drummy33 (25.75)
[5] shuntbab (28)
[But] gabesaid (52.6)

EzeQK A Q Initial Pot: 0.75
TG_Six folds
chazant1 folds
TeamHans folds
drummy33 folds
shuntbab calls 0.5
gabesaid folds
deudeu-22 calls 0.25
EzeQK raises to 2.5
shuntbab calls 2
deudeu-22 folds

### FLOP ### J 4 K Pot: 5.5
EzeQK bets 3.5
shuntbab calls 3.5

### TURN ### T Pot: 12.5
EzeQK bets 6
shuntbab raises to 12
EzeQK raises to 22.5
shuntbab is All in

### RIVER ### 5 Pot: 57
EzeQK shows A Q
shuntbab mucks A 3

EzeQK wins 0.5 from side pot n°1
EzeQK wins 56.5 from the main pot with A Strait, ace to ten

Le call loose A3 , admettons. Le call au flop, on se demande. El le 3-bet et call 4bet avec air vs ma straight max avec son A3 moisi!!! Extraordinaire le garçon...


Alors, avec quelle main on peut open-raise, 4bet un 3bet pour 50% de spon stack & fold après? AK, QQ, bluff? Mystère:

##########################################
Poker Star Game 24246624083 / Ring Game
Table flammario v -
Blinds : 0.25/0.5
##########################################
8 players
[SB] Bavi (53.05)
[BB] EzeQK (54.7)
[1] krendelb (10.1)
[2] najtsob (15.75)
[3] chbp (9.2)
[4] 1 Man Stack (24.7)
[5] flipp-flopp5 (51.35)
[But] ezy-ezy777 (85.05)

EzeQK K K Initial Pot: 0.75
krendelb folds
najtsob folds
chbp folds
1 Man Stack folds
flipp-flopp5 folds
ezy-ezy777 raises to 2
Bavi calls 1.75
EzeQK raises to 8
ezy-ezy777 raises to 22
Bavi folds
EzeQK is All in
ezy-ezy777 folds

EzeQK hide cards
EzeQK wins 78.7 from the main pot

Encore un beau pour finir.

##########################################
Poker Star Game 24245565288 / Ring Game
Table altona -
Blinds : 0.25/0.5
##########################################
8 players
[SB] just_mam (31.9)
[BB] downsizedave (25.3)
[1] catleonet (50)
[2] belyspots (27.4)
[3] funkyfresh23 (49.7)
[4] gabesaid (46.5)
[5] iceman88x (40.85)
[But] EzeQK (51.95)

EzeQK K A Initial Pot: 0.75
catleonet folds
belyspots folds
funkyfresh23 raises to 1.5
gabesaid folds
iceman88x folds
EzeQK calls 1.5
just_mam calls 1.25
downsizedave folds

### FLOP ### A T K Pot: 5
just_mam checks
funkyfresh23 checks
EzeQK bets 3
just_mam folds
funkyfresh23 calls 3

### TURN ### 2 Pot: 11
funkyfresh23 checks
EzeQK bets 7
funkyfresh23 calls 7

### RIVER ### J Pot: 25
funkyfresh23 bets 11
EzeQK calls 11
funkyfresh23 shows 6 A
EzeQK shows K A

EzeQK wins 47 from the main pot with Two pairs, aces and kings


Je flat-call AK pour varier. Tétu le garçon. Son big bet river pour représenter Straight,ouep mais je n'y crois pas, ça ne colle pas. Je call simplement ici, le board est dangereux et il ne suivrait pas un raise de toutes façons s'il était en bluff.

Voilà, encore une belle collection, je les attire en ce moment, lol.

mercredi 21 janvier 2009

J'ai la wiiiinnnn!

Retour sur les tournois après ces deux mois de cash game intense et c'est la gagne! Un petit 4K garantis Bodog 400 personnes. Pas le site le plus facile en plus, c'est bourré de requins pro qui gagnent leur salaire sur ces petits tournois.

Je vais faire un tournoi presque parfait. Pas d'erreur, ou si mais une seule reconnue. Je lis mes adversaires comme si je voyais leurs cartes. Je call les moves douteux, reraise, enchaine les pots.

Préambule:
Mais avant, je finis 8ème, décu d'un autre petit tournoi. Vous savez ce que c'est, à part les 3 premières places et le Sunday Million, les tables finales ne payent pas grand chose et on l'a amer de finir 8ème. Le truc le plus incroyable survient sur un autre tournoi FullTilt. Je me prends un bad-beat des familles et me retrouve avec 25 jetons, blinds à 1000, un pouillème de blind, lol. Et je survis sur un pot où toute la table call! Avec les ante , je remonte à 1000, 2000. 15mn plus tard je suis à 40.000 puis 70.000 et pointe dans les dix premiers. Et vient le gacheur de tournois, celui qui vous sort toujours au moment fatidique. J'ai QQ que je relance UTG. L'abruti de la table me mets all-in et bien sûr je le call: A7, bien vu crétin, je joue tight, je n'ai montré que des belles mains et je relance fort UTG et monsieur va all-in avec 50.000 jetons A7... Board anodin et river A... Que dire... C'est le début de la fin, les blinds augmentent après et je perds le coin-flip salvateur 88 contre AQ qui touche. C'était un 27.000$ garantis et j'étais revenu d'un vingtième de blind dans les dix premières places sur les 50 restants d'un field de 1.000 personnes. Voilà, je fais un retour incroyable et je finis toujours par me fracasser sur un donk, fin de l'épisode.

Retour sur la win:
Je commence tout doucement, 1.500 jetons, aucune agressivité et au bout d'une heure je double sur une belle main. Puis je monte les jetons péniblement à la vitesse d'un escargot. (Hélas pas de Hand History, ce site est pourri à ce niveau, j'aurasi mis un replay du tournoi sinon)

Main clé 1:
Je bust des shorts qui tentent des moves douteux et commence enfin à décoller. Puis arrive AA, j'ai 15.000 jetons et suis au-dessus de la moyenne. un raise, je 3bet et le gars 4bet avec 99. Bien, on call avec joie! 9 au flop, l'horreur! Boum, plus que 7.000 jetons.

Main clé 2:
Quelques mains plus tard, le même gus relance, je le mets all-in avec sa main 99, il a AJ. flop 9 pour un joli set! Je reprends mes jetons, il n'étaient qu'en prêt, lol.

Le field se réduit, je suis aux alentours des 20.000 et j'attaque les spots, je touche des bonnes mains aussi. Quand je vais au flop, les 200.000 mains jouées ces deux dernières mains jouées sur la NL100 ces deux derniers mois font merveille: j'outplay à gogo. Ils foldent quand il ne faut pas, payent avec la moins bonne main.

Quelques écueils de temps à autre bien sûr mais je monte: 20.000, 30.000, 40.000. J'attaque, j'outplay, c'est de l'escrime: je feinte, je touche, je recule, j'avance: 70.000.

Main clé 3:
J'ai dit un tournoi presque parfait. Première erreur: Je suis BB avec A8, la SB me raise, je ne le crois pas et le mets all-in: Il insta-call avec KK. Zouf, plus que 40.000 jetons. Mauvaise lecture sur ce coup là, ce sera la seule.

J'attaque de plus belle, les ante grossissent et au bout de 15mn, me voilà à nouveau avec les 70.000.

Mais que se passe-t-il, ça bouge... C'est la table finale, on y est. Andyvanslyke, un requin pro et un des plus gros gagnants du site avec qui j'ai déjà disputé une finale, m'envoit son tapis. C'est le numéro 1 en ce moment au leaderboard, hyper-dangereux, bon et agressif:







Je connais l'animal et ses moves. Il a 38.000, la moitié de mon stack et je suis assis à la Big Blind avec KQ. Ce n'est pas une main pour caller mais je le sais capable d'envoyer au cut-off avec K9. Il a un As moyen ou un K poubelle, c'est son style. Je décide que c'est le moment et je call. AT apparait, il est légèrement devant. Une Q au flop yes!, un A turn no!, une Q river! Yessssss!!!!!

Me voici avec 110.000 jetons, 3ème juste derrière le chipleader aux alentours des 120.000 et j'ai sorti le joueur le plus dangereux du tournoi.

Main clé 4:
J'attaque de plus belle. Je repère un joueur qui joue mal au flop et le tourmente, outplay sur outplay. J'évite un joueur ultra-tight sur qui j'ai la position hélas. L'autre est loose, me call sans arrêt et perds ses jetons au flop, il commence à s'énerver. Je relance AJ, il call encore, flop KQT, check, check. Turn A. Je bet les 2/3 de son stack, il suit. River blank, il lui reste 10.000, j'envoie. Il prend tout le timer et fait un call pénible avec QT.... Exit. Il n'a pas osé bet la deuxième paire et call mon bet TP A au turn et se tourmente après, pffff....

150.000 jetons, je suis chip-leader et le tourment de la table s'intensifie. Je raise à un rythme raisonable des mains raisonables et d'autres moins.

Je grossis, je grossis, je tape rageusement les bets, je crie mes bets, l'équipe est là pour m'encourager.

Bravo Raf!
Saluons au passage la perf de mon ami et compère de poker Raf qui gagne le 8$ Stars et empoche 8.000$ quelques heures avant. C'est mon compagnon d'aventure, on partage tout ensemble, les tactiques, les mains, les bad-beats, les joies et les peines du poker. Du coup, je lui promet de gagner aussi ce soir. Quel win Raf, tu as tout déchiré!

Bravo Jérome!
10.000$ de gains, une première place et une deuxième place en deux jours dans le même tournoi avec un jeu hyper-agressif. Et une chatte incroyable pour la win, jamais vu ça. Chattard!!! Mais bien joué, bravo.

Bravo Michel!
10.000$ de gains aussi dans la semaine, 2ème et troisième de gros tournois. C'est le Loose-agro-maniaque de la bande. Plus agressif que lui, tu meurs. Il ne craint que deux choses: Qu'EZEQK le call ou le bet, lol... Le roi du montage rapide de stack.

C'est la team de la win 2009... EZEQK, Raf, Jérome, Michel.

Bravo Vincent!
Notre nouvelle recrue. Belle 2ème place d'une 2,70$ pour 1.500 de gains., bravo Ca arrange bien sa bankroll. Juste un truc: arrête de faire des 2$ à 10.000 personnes qui durent 12 heures, lol. Et arrête tes moves pouris avec tes paires moyennes en début de tournoi;) ET n'oublie pas tes "REBOUILLES" et tes "ANDONNES". ;)

On est pas sortis de l'auberge entre les belges qui ne comprennent rien et les espingouins qui parlent comme des vaches espagnoles, lol.


Main clé X:
Je ne sais plus où elle est exactement, c'est en table finale. Je la mets de coté et la raconte plus loin, c'est un signe du destin;)

Main clé 5:
On est quatre ou cinq, je raise sur un type qui a 100.000 jetons et qui ne sais apparemment pas jouer post-flop: C'est all-in préflop ou fold. Il m'envoie ses 100.000 jetons. Je respire l'air doux de la nuit et appuie délicatement sur le bouton call: KQ s'affiche pour mon adversaire tandis qu'il contemple la face de mes KK rouges. Les rois tiennent et je passe à 300.000 jetons.

Main clé 6:
Nous sommes trois, le martyr de la table continue. Un limpeur, le joueur tight call et j'ai une inspiration, je relance fort. Le joueur tight call, très mauvais signe, il joue une main tous les 100 ans. Flop du genre 925 multicolore. Je le check-raise, il fold et je l'ampute d'un bon bout de son stack. Avec quelle main? 73, air statosphérique!

Puis je sors le troisième larron.

J'ai 400.000 jetons, il a 100.000 jetons et c'est le joueur le plus tight de la planète. Là commence un HU qui va s'éterniser presque une heure. C'est simple, je n'ai plus aucune main: 72,83,48,57,J2, pas un roi, pas un A. Je ne touche pas un flop, jamais. Pour m'en sortir, je vais jouer comme en cash-game dans les parties les plus sauvages. Je relance des poubelles qu'un clochard ne prendrait pas, je bet des flops avec des 72 et pas l'espoir de la moindre main, j'envoie des double-barrels, je bet la river. Et bien sûr, de temps en temps, il bet, il touche. Je le lis comme un livre ouvert. Le problème c'est qu'il a des mains et pas moi.

Quelques K4 me paraissent des monstres, c'est dire. Je n'ai pas d'As alors je fais semblant dès que j'en vois un. Il essaye de me piéger mais vraiment, il est trop lisible.

Il remonte à 200.000 à un moment. Ca me contrarie. Je joue dix fois mieux que lui mais ça fait une heure que je survis en jouant sans aucune carte! Je tape du poing et repart à l'assault, je me contrefiche de ce que j'ai en main, je regarde juste ses timings et les réactions à mes bets. J'arrive à le redescendre à 100.000, les blinds sont à 15.0000, il s'en sort, je n'en peut plus, c'est infernal. J'ai un AJ, enfin! Je le limp et suis obligé de fold au turn. J'ai KQ, deuxième main potable, pareil. Il fold trop mes raise, je joue à l'envers, j'essaye tout, je suis en face du plus grand roc de l'hémisphère.

Main clé 6:

J'ai le mal de mer de le voir osciller autour des 100.000-150.000. Il est à 100.000 de nouveau, je raise 66, la troisième main potable du HU, il m'envoie sa boite. OK, statistiquement en HU il a Ax et pas une paire, et je dois être devant. Si je perds on revient à égalité. Je click sur la souris, en essayant de ne pas rater le bouton call: AJ apparait en face de mes 66. Le board ne l'aide pas et c'est fini!!!

Voilou, c'est la win pour le retour aux tournois et j'ai bien l'intention de continuer. J'avais oublié cette extase quand le tournoi est terminé, qu'on vient de le gagner après des heures de lutte acharnée, ce moment de pure joie et de sérénité. Au-delà de l'argent, c'est le plaisir de la gagne. Ce qui a été dingue, c'est les outplays faits en table finale et que je sois arrivé à gagner ce Heads-up avec des poubelles pendant une heure et trois mains en tout et pour tout: AJ, KQ et 66! Un désert de cartes absolu!

Main X:
Revenons sur cette main en table finale. J'avais dis tournoi presque parfait. Presque. J'avais dit une seule erreur. Presque. J'ai 66 UTG et je dis: Allez, je la fais à la ElkY. Et j'envoie le tapis au moment où je suis redescendu à 80.000 jetons. Insta-call d'un gros stack en middle position. Oops, ça sent mauvais. Et apparaissent... deux beau As. Cris des supporters sur le chat: Nooooooo... Pas de panique les gars, un 6 au turn, 666 la main du diable! J'en entends des belles: "Chattard!". Eh les gars, vous avez oublié les bat-beats à répétition et le A7 atroce qui me prive de la finale sur FullTilt? ;) Pas toujours les mêmes et ma théorie se vérifie: Un coup de chatte par tournoi au moins pour la win. En Heads-Up, le roc va commencer par me dire: "j'ai adoré ton coup avec 66 UTG face à AA". Merci dude mais c'est le même 66 qui va t'éliminer une heure plus tard, that's life and Poker...
















Hé, j'avais oublié que c'était un Full, joli...


Le cash-game va continuer mais différemment. Reprise demain pour confirmer mes étoiles Platinium sur Stars, il me manque une poignée de points.

Mais désormais, je signe le retour officiel aux tournois, en alternance avec le cash. Ah oui, j'oubliais, les deux dernière sessions de cash étaient affreuses, quelques caves perdues et des bad-beats à foison. Je ne regrette pas le danger et la variance du cash, j'y ai appris des choses incroyables qui complètent à merveille mon attirail pour tournois. Exit les bêtises sur la NL600, on va rester sagement en NL100-NL200 et aller tourmenter les NL50 quand on est énervé ;)

C'est la wiiiiinnnnnn, lol...

Session désastreuse

Eh oui, cela devait arriver. Tout d'abord une grosse session de tournois. A priori, je joue bien, j'ai les bonnes lectures, les bons moves mais tout va de travers: Je sors de tous les tournois selon des modes différents:

Sur Fulltilt, j'ai brelan de 8, ça part à tapis, il a brelan de 9. J'ai AK vs AQ, il touche la Q. J'ai la meilleure main au flop, on est à tapis, je me prends un suckout river etc...

Sur Stars, c'est différent, je monte de beaux stacks à chaque fois grâce à de bonnes lectures. Je me retrouve avec TT sur un flop 772. Le gars envoie son tapis de 10.000 sur un pot de 2000! J'ai 20.000, je sais qu'il a AK. Je call et il a bien AK. K river....La suite est pénible, je me retrouve short etc...

Sur Bodog, c'est encore mieux: Premier tournoi j'ai AA dès la première main, ça s'échauffe pf et sur flop K, je sais qu'il a AK. Tapis et il touche un autre K river... Deuxième tournoi, je bet le flop anodin avec JJ et me fais relancer. Fatigué de ces conneries, j'envoie le tapis, callé par QQ... Je me retrouce à 300 jetons. Et je remonte à 6000!!! Puis short, j'envoie le tapis avec 99, me fais caller par 33 qui touche set....

RIEN A FAIRE!

Je perds avec la meilleure main ou le gars me suckout ou j'ai juste les deuxième nuts. Pfff... Au moins, je joue bien mais quelle série...

Le cash game est pire encore: Je teste la NL600, je m'y ennuie à mourir, la table est pourrie, je m'en vais. En NL200, pareil, jeu bizarre, pas de mains, relances, je m'en vais. En NL100, pas de mains et quand j'en ai je me prends des relances énormes par rapport à ma main. Je perds pot sur pot. Je finit par douter: Je me fais bluffer?

Sur une table je demande au gars qui me relance sans arrêt ce qui se passe et il me montre ses mains: Il a tout le temps mieux que moi! Je relance KJ au bouton sur sa BB, il call avec 59 et touche 59 sur un flop 59K. A chaque fois que je relance au bouton avec une vraie main, il me call avec une poubelle et touche double paire. Je limp Kx, touche le K et il me bet à mort. Je jette et il me montre AA...

Au moins je suis lucide et je jette à temps pour éviter la catastrophe mais les pertes s'acumulent. Je tente d'outplayer les joueurs faibles et je tombe sur des calling station. Je relance énorme un limper en SB avec A6s. Le gars call. Flop 72K. Je bet gros, il call. Turn Q, je bet 25$ en semi-tilt et en plein bluff, il call. Je check la river en me demandant ce qu'il a : A7!!! il call 50$ de bets avec A7 et la troisième paire!!!

Je me prends des relances en permanence. Fatigué, je call JJ et finit par lacher river K. Il a KKK...

Bref, j'évite la catastrophe à chaque fois parceque je reste lucide mais les pertes s'accumulent quand même, je vais lacher trois ou quatre caves par petits morceaux.

J'ai KQ, flop xQQ, ca s'énerve au turn, j'ai trips deuxième kicker, je bet et suis relancé encore! Je call et il envoie un tapis de 150$ river... Je fold, il a un full...

En résumé, je dois me rappeller:

- Il y a des mauvaises séries et il ne faut pas s'entéter mais aller prendre l'air quand ça arrive.
- On ne peut pas gagner un tournoi sans un minimum de chance
- Ne pas bluffer les calling stations.
- Le monde n'est pas contre nous, des fois les autres ont tout le temps une meilleure main.
- Sans donks, le poker est plus difficile
- Eviter de jouer des tournois & cash en même temps pendant des heures sans pause
- Donc faire des pauses

Pour me défouler, j'ouvre une NL25 pour me passer les nerfs. La règle est simple: Je relance toutes les mains, je bets tous les pots et je dois doubler. J'y arrive après une demi-heure en me faisant passer pour le psychopate de service. Au moins, je sais que j'écrase la NL25, quelle consolation... C'est à peu près pareil pour la NL50.

C'est que je ferais maintenant si la session se passe mal: je redescend en NL50 où le jeu est facile en attendant que les cartes me soient plus favorable.

Une note positive pour finir: Je vais sur un petit site en NL1010 et je triple en une heure. Deux caves, en plus, ça me fais un petit pansement pour la session. Je ne peux quand même pas perdre sur tous les sites, lol...

Voiloù, je jouerais ce soir seulement en faisant attention pour effacer cette session horrible.

mardi 20 janvier 2009

NL100, NL200, NL600... la folie!!!

Séance incroyable. Je vais commencer par gagner plusieurs caves en NL100. Puis je vais repérer des donks incroyables. Pris dans une folie de gains, je vais les poursuivre. Ils réaparaissent en NL200, qu'à cela ne tienne, j'y vais. Un d'entre deux passe à la NL600, j'y vais aussi et vais disputer la session de cash la plus folle et encaisser un bon nombre de caves. Le pire, c'est que de fil en aiguille, les donks vont partir, fatigués de se faire dépouiller et c'est aux régulars que je vais prendre le plus. Voici le récit.

La session commpence par la NL100 où je gagne de beaux pots. En voici un extrait des meilleurs. Ca part d'un limp innocent:



Click here to view a larger version.

Boum; la quinte max directe. Je ne tergiverse pas et commence les bets. Ca relance de partout, un vrai festival et tout le monde va à tapis pour un super pot. Bon, le gars avec le set de 5, OK, mais l'autre, il a décidé de nous donner son argent? lol


Bon, tout n'est pas toujours rose, forcément, de temps à autre on perds une cave avec la meilleure main:


Click here to view a larger version.


Je 3bet le relanceur et il m'envoie sa boite direct. Au vu du timing, du fait qu'il bet le tapis direct, je sais qu'il a AK. Je call avec mon KK. Hélas, il touche un de ses trois outs mais j'ai fait ce qu'il fallait.

On passe à la NL200. J'ai une bonne main et me fais caller par un donk. Il va faire n'importe quoi durant la séance et encore une fois sur cette main mais:


Click here to view a larger version.


Ce donk me call avec une poubelle et continue à call. Je fais l'erreur de ne pas better l'As au turn et il bet sur river. Comme c'est un donk fini, je ne sais plus où j'en suis et call. K2, je rêve...

Mais je ne vais pas tarder à reprendre tout ça. Allez un déstackage en NL200 avec le même:


Click here to view a larger version.


La paire d'AS que je relance très fort. Le donk me call. Je check le flop pour le faire plonger et fais all-in au turn. Il a suivi tout ça avec J9!!! A noter que la doublette de la reine me sécurise et me sauve au flop: il aurait touché double paire river et m'aurait déstacké !!! Dangereux ces donks... En attendant, je le dépouille bien.

Mais les donks partent se coucher et je suis toujours sur cette table avec mon double stack, à me battre avec les régulars et les supernova elite. Le meilleur de la table m'agresse systématiquement, me pourit de 3bet et de raises. Je touche KK et c'est parti:


Click here to view a larger version.


Je fais un 4bet enorme et suis suivi. Le flop est safe sauf le tirage couleur. Je me contente de call car il y a un tirage flush et je veux voir le turn avant d'envoyer la sauce vu la taille du pot. Turn 7722, j'ai KK et je suis sur que j'ai la meilleure main. Il n'a pas AA, aggro comme il est, il m'aurait sur-relancé. Il bet 75$, je sors le fusil, raiose 150$, il pars all-in et j'insta-call. C'est parti, il a AQs et ne touche rien et je prends un pot de 700$!!! A noter qu'un coeur ou un As me tuaient la soirée, cela lui faisait 24% au turn, ouf...

De fil en aiguille, nous voici sur la NL600. Je n'ai rien à y faire au vu de ma bankroll mais je déchire tout sur cette session et je suis à la trace un donk. C'est parti pour un Hero call incroyable:


Click here to view a larger version.


Comment je peux caller un all-in avec cette main et une paire de 4 sur ce board et sur une NL600? Je suis sûr de ma lecture, c'est un abruti et il n'a rien, je le call, et voilà...


Une main sur laquelle j'aurais pu gagner plus:


Click here to view a larger version.


J'ai le courage de check-raise mon set max mais pas celui de faire un simple call: C'est la NL600, le pot grossit, le flop est dangereux et je renonce a ectraire plus, s'il veut y aller, c'est là ou jamais. Il avait QQ, j'ai bien fait de ne pas slowplayer.

Encore quelques frissons sur cette NL600:


Click here to view a larger version.


Vol de blinds avec un As assorti. Arrivé au turn, je call et prie: Flush, flush, flush!!! Je relance son bet et il call ma flush max!


Tout ne sera pas rose. Un donk avec une poubelle va me prendre un peu:


Click here to view a larger version.


Il n'a pas la Q quand même? et si... Q9 pffff... Le problème de la NL600, c'est que les pots grossissent sacrément vite.

Bref, une séance de folie et un paquet de caves en poche. Du coup je vais tater de la NL200 avec des petites incursions limitées en NL600, mais très limitées car c'est vraiment dangereux par rapport à ma bankroll. A noter que c'est en NL200 que j'ai le plus gagné.

Question tournois, encore deux bad beats; Je suis dans les 20 derniers d'un Fulltilt, et je vais all-in au bouton avec 40.000 jetons. Je suis callé par la BB avec AA!!! Dégouté, j'avais fait un tournoi parfait, une lecture sans faille et je sors sur un cooler à la porte de la table finale.

Pareil sur Pokerstars, je monte un bon stack, touche TT, raise le flop A, suis callé bet le turn, j'ai un set et je décide de faire abstraction de la couleur possible. Hélas, il l'à et je suis dehors.

Mais je redeviens efficace en tournois, je n'ai jamais eu une lecture aussi bonne et reste persuadé que le gros résultat ne va pas tarder.

Voiloù, c'est reparti pour une folle session de tournois et de cash, à bientôt...

vendredi 16 janvier 2009

Good cash, bad tourneys

Ce soir c'est tournois en priorité, un 30$, un 60$, un 11$ et un 3,5$ rebuy. Deux tables de cash NL100 au fur et à mesure des sorties.

Le 11$, pas terrible. Le 30$ une horreur, je perds avec la meilleure main à chaque fois, TT vs 99 AK vs 98 etc... Une malchatte contre laquelle il est impossible de lutter. Le 3$ rebuy se passe pas mal mais une grosse main cash me fait simplifier et aller all-in et je me prends un full en pleine face, exit. Il reste le 60$ qui est en fait le 20$+ 1R +1A. Celui-ci se passe mieux, je monte jusqu'à presque 30.000 jetons dans les payés. Les blinds sont très hautes, je survis longtemps à ma bulle grâce à des calls de mains dont je suis sûr qu'il s'agit de steals purs. Puis le steal de service raise ma BB, il a JQs je call avec AT. Je touche bien l'A mais il fait une flush... 65ème sur environ 900, juste payé 100$. Fin des tournoi, ils sont auto-payés, c'est déjà ça.

Pendant ce emps, ça se passe plutôt bien sur la NL100, sans qu'il soit nécessaire de trop se creuser la tête. On commence les gros gains avec deux fois AA. La première:


Click here to view a larger version.


Un bien loose et un optimiste. En plus, je touche le set river, ce qui m'enlève tous le doutes avant de voir les cartes. Le quatrième larron a réfléchi avant de call, le pot aurait été gargantuesque, mias 3 all-in, je pense qu'il avait KK. Merci les gars.

Le suivant est plus classique:


Click here to view a larger version.


Sans surprise, le set AAA dès le flop me libère. Je déteste perdre un stack avec AA vs KK qui fait un set.

Et pour finir, un type bizarre. On se demande comment il peut faire call jusqu'au bout avec le raise et les bets permanents, l'As... Il pense que je n'ai vraiment rien...


Click here to view a larger version.


Voilou, bonne session de cash simple NL100, +3 caves. On reprends les tournois demain pour profiter du week-end, avec aussi du cash. Ce sera le même genre de tournois avec les VIP PS en plus. Il me tarde de refaire un résultat en tournoi quand même, après tout ce cash...

jeudi 15 janvier 2009

Deux mauvaises sessions et une bonne

Je commence par deux mauvaises sessions. A la base, je joue trop loose et sur trop de tables: 8 tables avec 5 NL50 et 3 NL100.

Pourquoi des NL50? Parceque j'y suis très facile et que j'en profite pour essayer des choses.

Néanmoins j'y prends de mauvais coups par des donks: Je relance fort avec AK et le flop vient Kxx. Il check, Je bet, callé, turn J, il check, je bet raisé. Hummmm. Il check la rivière et imprudemment je bet pour être callé par KJ... Bon il joue mal en callant mon 3bet avec KJ oops mais à partir du turn, c'est moi qui joue mal. Je pars avec KK et un short call mon 3bet avec j4 et touche j4 au flop... et ainsi de suite. Les pertes de 20$, 30$, 40$ s'enchainent.

Je vais en prendre une série comme ça et jouer de plus en plus loose et perdre. Sur la NL100, je me fais sortir des pots par des bets énormes. Obligé de jeter KK, le gars part à tapis river avec QQ sur le board. Obligé de jeter QQ, JJ, je suis raisé de partout. Et puis encore un gros 3bet alors que j'ouvre avec AK. Je m'énerve et balance mon tapis. Vilain fold et j'ai enfin la paix un moment.

Bref, je suis trop loose en NL50, j'ai trop attaqué en NL100 et les gars touchent des monstres. Deux mauvais jours. Mais je limite les dégats à 300$ en deux jours: 40$ par çi, 30$ par là... Je perds des pots mais en gagne d'autres quand même. Il est important de limiter les pertes quand ça ne va pas, c'est aussi important que de gagner.

Et je m'installe ce soir avec la résolution de jouer plus solidement. Les résultats ne tardent pas: 3 caves en NL100 et 2 caves NL50, le tout en une heure. Ce n'est pas parceque j'ai réussi quelquefois à mettre une table à genoux que je peux le refaire impunément tous les soirs, la réalité me rattrape. Et je ne peux pas toujours avoir des goods runs, ni non plus des bads runs d'ailleurs. Ce soir, les donks se brisent sur mes mains contrairement aux jours précédents et les bons joueurs me laissent leurs stacks. J'arrête au bout de deux heures, le résultat me convenant, préférant ne pas tenter le sort: Je suis au mieux les deux-trois premières heures de cash, après je fatigue.

Quand au format, je reste sur 6 tables, plus tight et moins dispersé. Voilou, je ne pensais pas poster de mains aujourd'hui, mais plutôt ce week-end. Allez, juste un pot à 250$ sur la NL100:



Click here to view a larger version.


Je la joue tricky: Je me contente d'un call avec QQ, ce qui est plutôt à éviter, mais je varie. Le flop est merveilleux, set max mais comporte un tirage. Là, encore, je prends un risque et me contente de caller les deux vilains malgré un tirage couleur. Vilain2 bet l'As assez fort, je sors du bois et relance, c'est parti à tapis. Je le vois sur AK, AQ peu probable ou un set plus petit. Ca ne rate pas, il a le set 666 et je prends un joli pot de 260$, miam...

Sinon, hier 2 carrés, aujourd'hui deux carrés qui me rapportent de jolis pots contre des fulls. C'est les soldes des carrés en ce moment... ;)

Pour finir, deux façons de jouer AA: Une facile et une tordue. D'abord la facile:


Click here to view a larger version.


FA-CI-LE. Mort de rire...

La plus difficile maintenant:


Click here to view a larger version.


Je limp rarement AA mais de temps à autre... Deux calls, ça commence mal, le flop n'est pas trop mauvais mais le raise de vilain ne me plait pas beaucoup. J'assume et vais jusqu'au bout puisqu'il a limpé et a un petit tapis. S'il a KJ ou un J, tant pis pour moi. Eh non, il est juste un peu loose... lol

Une petite dernière:


Click here to view a larger version.


Je relance KJ au cut-off et prends un minraise du bouton. Ca sent AA à plein nez. Je call quand même pour le destacker sur un bon board, j'ai la côte, il raise trop peu. Je check-call le J, première partie du plan, et check raise le K suivant. La couleur ne m'inquiète pas trop, je le vois sur AA ou une grosse paire, et certainement pas KK puisqu'il y en a déjà deux de sortis. Je fais quand même un bon value-bet river et suis payé par AA. Comme sur des roulettes...

Et puis non, encore une: La plus grosse perte (relative quand même) de la soirée:


Click here to view a larger version.


Bon, le gars est un donk ou me croit en bluff depuis le début. Et il pars all-in avec son set miraculeux river. J'aurais pu jeter à ce moment mais il ne jouait pas très brillamment et il lui restait seulement 18$... Ce sera le pot maximum perdu dans la soirée, 33$ pour moi, ça reste très raisonable. Je signe pour des pertes comme ça tous les soirs!!!

dimanche 11 janvier 2009

Les "bons" joueurs...

particulièrement ce genre là me fatigue: Enfin, je devrais être content que cet âne joue comme ça sauf que le résultat n'est pas bon pour moi:


Click here to view a larger version.


Ok, bataille de blinds & il me minraise. Quand on commence è se selancer et que je fais all-in pour un stack et demi, je sais très bien qu'il a un bon AS; Mais cet abruti lui, il s'imagine que je vais all-in avec AJ? Pfffff Ma double paire et mon Full gagnants à plus de 70% au flop se fracassent contre sa Q chatteuse au turn.

Je tombe sur quelques phénomènes qui me payent des mains incroyables. Voici le pire du week-end: Le gard me raise sans arrêt, me fait des all-ins jusqu'à ce que je comprenne que c'est un débile total. Je le dézingue en deux mains à partir de là:


Click here to view a larger version.


Bien sûr, il suffit de checker le flop pour le faire aller jusqu'à tapis. Le tirage ne m'inquiète pas, il part all-in avec rien.

Il lui reste une dizaine de $, je le finis la main suivante:


Click here to view a larger version.


Un vrai distributeur ce type...


Les mains à problèmes...attirent des problèmes. Si on ne sait pas les lâcher:


Click here to view a larger version.


Un demi-stack avec sa top pair J. Une paire d'As bien rentabilisée.

Et pour finir, une session de folie sur une NL50. J'ai déjà presque triplé mon stack, je joue comme un maniaque, raise et bets sur TOUS les pots. Je call tout, la table me déteste. Je call cet énorme raise et joue avec le feu mais:


Click here to view a larger version.


Je vais finir par quadrupler sur cette table et me faire détester. Je suis un plus plus sérieux sur la NL100, quoique des fois ;)

vendredi 9 janvier 2009

Retour aux mains de cash

C'est parti. On commence par une main rigolote:


Click here to view a larger version.


Je touche le carré direct et vilain le full max. Ca slowplay à tour de bras jusqu'à l'explosion finale. Dommage qu'il n'ai pas eu un stack complet, il y passait!!!

On continue par une top pair jouée violamment.


Click here to view a larger version.


Là, je pense que vilain me semi-bluff avec un tirage ou essaye d'arracher le pot. J'envoie le tapis et il call. Ses outs étaient insuffisants pour le turn, le coup était valable au flop mais pas au turn.

Une belle livraison par un employé de fedex:


Click here to view a larger version.


Slowplay de sa paire d'As au flop. Il bet le turn, je call le pot pour voir ce qui se passe river. Et il m'envoie sa boite quand je touche le brelan! Merci pour la livraison!!!

On termine par du lourd, pot enorme, NL100 et on se croirait sur la NL200 ;)


Click here to view a larger version.


Le deuxième joueur aurait du relancer, il nous laisse venir pour pas cher. Je flop Le Full direct, les deux bets. Un petit raise pour les tester. J'ai un doute quand les deux font all-in: J'exclue les deux seules mains qui me battent: A4 improbable et AA aussi: Ils ont forcément un As pour aller All-in et un bon. Je call, ils touchent le full river qui me donne un carré!!! Et je triple mon stack, beau début de session. Seuls un des deux rois restants me battaient ou un doublement du 2 turn river, ça ne leur laissait pas beaucoup de chances...

D'ailleurs, on peu aussi faire du lourd sur la NL50, pour la faire ressembler à la NL100:


Click here to view a larger version.


Les méfaits du slowplay au turn, il me laisse toucher mon full supérieur.


Allez, j'y retourne...

jeudi 8 janvier 2009

Bonne année & good luck

Deux mois d'absence sur ce blog. Il est temps de revenir. Que s'est-il passé?

Tout d'abord j'ai joué en cash comme un furieux. Après un départ canon sur la NL100, j'ai eu un bad run, suis repassé en NL50 pour expérimenter de nouvelles choses.

Je suis de retour sur la NL100 et continue mes expériences sur la NL50 en même temps avec un retour aux sessions gagnantes.

A force, je suis passé Platiniumstar sur PS avec les bonus qui vont bien.

Et j'ai considérablement amélioré mon jeu,en jouant des dizaines de milliers de mains.

Du coup, je refais quelques MTT pour voir et là aussi je profite de ma nouvelle expérience. Sans grands résultats car les MTT sont en très petits nombre mais je pense qu'ils ne vont pas tarder.

J'ai enfin compris que le jeu sur FullTilt est différent et que mon site préféré est Pokerstars.

Dès cette semaine, je remets quelques mains de tournois et de cash intéressantes.

Ah oui, je fête mon anniversaire; J'ai un an de poker. Durant cette année, j'ai gagné en tournoi et fait quelques places dans les 3 premiers, je suis rentré dans le top 100 pocketFives, suis passé "shark" durant ma période sit&go, et suis passé PlatiniumStar en un mois de cash game. C'est finalement pas mal alors que je faisais ma première partie de poker il y a tout juste un an... et j'ai amélioré ma bankroll de départ même si le résultat n'est pas très important, l'expérience coutant cher...

Objectifs de cette année: Monter ma bankroll pour attaquer la NL200, refaire des perfs en tournoi d'où je me suis absenté depuis l'automne dernier. Gagner un gros tournoi. Conserver le Platiniumstar pour espérer paser Supernova à la fin de l'année.

Ca devrait donc être une année Cash & tournoi. J'avoue que j'ai mis longtemps à être à l'aise en cash, j'y suis dorénavant comme un poisson dans l'eau et cela m'a donné une meilleure lecture pour les tournois. Quand on joue 3.000 mains par jour, on y voit plus clair, forcément...

Et pour jouer toutes ces mains, tout y est passé: Tables fast, tables short-handed, multitabling qui s'est fini à 8 tables. Je reviens à moins de tables car cela fait trop jouer comme un automate. Je préfère me concentrer sur les joueurs, je fais plus de profit et joue moins les cartes.

J'aime bien ouvrir deux tournois et 2-3 tables de cash par exemple. Je m'occupe avec le cash en attendant les occasions en tournois, où on joue peu de mains en comparaison. Impossible de ne jouer qu'un tournoi, le temps est trop long... Et ceux qui prétendent que c'est délicat car le jeu est très différent en cash et en tournoi ont raison mais après un temps d'adaptation, cela ne pose aucun problème. On joue différemment sur les deux, c'est tout.

Voiloù, à bientôt donc pour de nouvelles aventures et des mains. j'en ai une à poster dès ce soir terrible en cah-game sur la séance d'hier ;)